CONNEXION
Valider
Mot de passe oublié ?
Accueil > Actualités > Bâtiment - Gros oeuvre > La révision des politiques et des normes en vigueur pourrait réduire les émissions du ciment de plus de 50 %
BÂTIMENT - GROS OEUVRE

La révision des politiques et des normes en vigueur pourrait réduire les émissions du ciment de plus de 50 %

PUBLIÉ LE 12 JUILLET 2023
LA RÉDACTION
Archiver cet article
La révision des politiques et des normes en vigueur pourrait réduire les émissions du ciment de plus de 50 %
Les membres du groupe ALCCC
Une étude réalisée par l’Alliance for Low-Carbon Cement & Concrete a modélisé différents scénarios de réduction des émissions dans lesquels le rapport clinker/ciment en Europe diminuerait progressivement jusqu’à 60 %, 50 % et 40 % d’ici 2050, ce qui aurait pour effet de réduire les émissions de CO2 de plus de la moitié, dans un secteur considéré jusqu’à présent comme difficile à décarboner.
 
Les points marquants de l’étude :
● Après l’eau, le béton est le matériau le plus utilisé sur terre. Son principal ingrédient, le ciment, a une empreinte environnementale considérable, puisqu’il représente 7 % des émissions mondiales de CO2, soit près de quatre fois plus que les émissions produites par l’aviation.
● Le principal responsable de ces émissions est la production de clinker, un ingrédient  qui donne au ciment et au béton traditionnels un pouvoir liant.
● Le ciment a la réputation d’être difficile à décarboner. Mais des solutions existent déjà.
● La nouvelle Alliance for Low-Carbon & Concrete propose des solutions prêtes à être déployées pour décarboner la chaîne de valeur du ciment de façon rentable et plus rapidement qu’on ne l’imagine communément - sous réserve que soient levées un certain nombre de règles trop prescriptives qui en empêchent la mise sur le marché.
● Les normes relatives au ciment sont par nature très prescriptives : elles indiquent de façon précise quels composants doivent être utilisés dans les mélanges de ciment, et dans quelles quantités. Ces normes en application empêchent très concrètement de déployer à grande échelle ces solutions bas carbone sur le marché.
● Donc il est essentiel d’établir des normes fondées sur la performance, afin de créer des conditions équitables pour le ciment et le béton bas carbone.

Avec une augmentation de la demande de 50 % attendue d’ici 2050, les émissions de ciment continueront de croître si l’on n’adopte pas d’urgence des solutions à faible teneur en carbone. Celles-ci existent et pourraient être déployées massivement et rapidement. Des politiques, des normes et des instruments de financement favorables accéléreront le déploiement de ces technologies. Le ciment a l’image d’un matériau difficile à décarboner, mais il est temps de briser ce mythe : la nouvelle Alliance for Low-Carbon & Concrete réunit un groupe d’acteurs avant-gardistes présents sur les principaux marchés européens, et propose des solutions sûres et rentables, prêtes pour un déploiement à grande échelle. Pour ce faire, l’Europe doit faire de la décarbonation un choix réaliste, en garantissant un cadre réglementaire et normatif qui permette un déploiement optimal de l’innovation dans le secteur des matériaux. Les normes qui aujourd’hui régissent la capacité d’un produit à entrer sur le marché européen du ciment et du béton ne sont pas adaptées. Elles comportent des dispositions basées sur des compositions plutôt que sur la performance, ce qui fige des taux élevés de clinker. Ce blocage fait obstacle très concrètement à l’adoption par le marché de nouvelles technologies telles que celle du ciment et du béton bas carbone.
Il est temps d’inverser la tendance et de faire en sorte que les normes deviennent un vecteur d’innovation et d’adoption rapide par le marché des solutions bas carbone qui existent déjà. Contrairement à l’approche prescriptive actuelle, les normes fondées sur la performance lèvent les obstacles à l’innovation. Il est nécessaire de mettre en place un approvisionnement écologique et des instruments de financement ciblés afin d’accélérer encore davantage l’innovation.
 
PARTAGEZ
À LIRE ÉGALEMENT
Innovations et décarbonation chez Ammann
Innovations et décarbonation chez Ammann
Haulotte grimpe dans la hiérarchie Ecovadis
Haulotte grimpe dans la hiérarchie Ecovadis
Le béton cellulaire fête ses 100 ans !
Le béton cellulaire fête ses 100 ans !
Sinoboom vise (aussi) le Moyen-Orient
Sinoboom vise (aussi) le Moyen-Orient
Tous les articles Bâtiment - Gros oeuvre
L'essentiel de l'actualité de la construction
Ne manquez rien de l'actualité de la construction !
Inscrivez-vous ou abonnez-vous pour recevoir les newsletters de votre choix dans votre boîte mail
CHOISIR MES NEWSLETTERS