BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX VRD
TERRASSEMENTS/CARRIÈRES
VIDÉOS
À la uneRAIL

Transports combinés : La Normandie apporte sa contribution

Par La rédaction. Publié le 24 mai 2022.
Transports combinés : La Normandie apporte sa contribution
Newsletters gratuites
Archiver cet article
Dans le cadre de la stratégie européenne pour une mobilité durable et intelligente, la Normandie apporte sa contribution au projet de la nouvelle directive européenne sur les transports combinés de marchandises.

Mode de transport de marchandises multimodal qui allie la route, le ferroviaire et le fluvial, le transport multimodal apporte une solution logistique économe en énergie. La Normandie apporte sa contribution au projet de la nouvelle directive européenne sur les transports combinés de marchandises. Hervé Morin, Président de la Région Normandie, Haropa Port, Ports de Normandie, l’Union Maritime et Portuaire du Havre, l’Union Portuaire Rouennaise, Logistique Seine-Normandie, Voies navigables de France, Entreprises Fluviales de France et SNCF Réseau ont signé aujourd’hui, à Rouen, la contribution normande sur le projet de révision de la directive européenne sur les transports combinés de marchandises, qui s’inscrit dans le cadre de la stratégie européenne pour une mobilité durable et intelligente.

Construire une solution commune
Cette contribution normande à la révision de cette directive entre pleinement dans la stratégie portuaire et logistique mise en œuvre ces dernières années par la Région. Elle montre également la convergence entre la stratégie des acteurs régionaux inscrite dans « l’Ambition Portuaire pour la Normandie » et celle du plan stratégique d’Haropa récemment adopté. « Cette contribution nous permet de travailler conjointement, que nous soyons du secteur privé ou public. Il est assez unique de se dire que l’on va pouvoir bâtir une solution commune. Au-delà des propositions émises, cette mise en commun nous permet d’exister dans le spectre européen. Nous continuons de porter le message que la Vallée de la Seine est absolument indispensable et primordiale. La Normandie devient un carrefour stratégique en France et en Europe en termes de mobilité décarbonée. Rappelons-nous que nous sommes la seule région dont la part de l’industrie dans le PIB est semblable à celle de l’Allemagne ! » a déclaré Hervé Morin, Président de la Région Normandie
 
Dans le cadre de la révision de la Directive Transport Combinés (DTC) datant de 1992, une consultation publique a été lancée le 7 mars dernier et se terminera le 30 mai prochain pour un nouveau texte attendu pour le 3e trimestre 2022. La contribution normande intègre 11 propositions. Pour la part ferroviaire celles-ci portent sur :
● Une amélioration du niveau de service ferroviaire (wagons isolés, suivi des marchandises, révision des priorités entre passagers et marchandises)
● Un investissement dans les infrastructures ferroviaires et fluviales
Les autres propositions concernent :
● La suppression de la définition actuelle du transport combiné la distance minimale de 100 km pour le segment non routier d’un transport combiné (et pour le transport routier une distance n’excédant pas 150 km à partir du port fluvial ou maritime d’embarquement ou de débarquement)
● Le déploiement d’un réseau dense de plateformes intermodales ;
● Le déploiement d’un panel de services en particulier en termes de stockage (gestion des conteneurs vides) ;
● La mise en place des dispositifs incitatifs au déploiement du transport combiné :
● L’inclusion dans la méthode commune de calcul des externalités négatives d’un ensemble complet de critères (GES ; congestion ; accidents etc…) ;
● Le développement des incitations financières spécifiques (soutien aux coûts de transbordement/soutien par unité de chargement)…
● L’adoption d’une gouvernance adaptée aux enjeux du transport combiné :
● La nécessité d’avoir, en plus de la dimension européenne des stratégies nationales de déploiement du Transport combiné ;
● Le développement des synergies entre les différents instruments de financements (FEDER, MIE, Horizon) entre le niveau national et régional…

Pour mémoire, à travers une politique ambitieuse la Région Normande déployées différentes actions dont certaines ont été en faveur du report modal vers le ferroviaire et le fluvial : contribution au Plan d’Aide à la Modernisation et à l’Innovation de VNF, dispositif d’aide au financement des Installations Terminales Embranchées pour le ferroviaire… La Région a également réalisé de lourds investissements dans les infrastructures de transport massifié : à l’image de la rénovation du réseau capillaire fret et de la mise au gabarit fret des lignes ferroviaires (Pont de l’Arche-Etrépagny, Tranchée couverte de Rouen, Serqueux-Gisors…).
 
Toute l'information de cette rubrique est dans :
BTP Rail
Le magazine dédié exclusivement aux travaux d’infrastructures ferroviaires et de transports guidés urbains.
Découvrir
Acheter un numéro
S'identifier
S'inscrire
Rejoignez-nous sur : LinkedIn, Youtube, Facebook et Twitter.
À lire également
Le groupe RATP présente ses solutions de décarbonation des villes à la COP27
16 novembre 2022
Le groupe RATP présente ses solutions de décarbonation des villes à la COP27 Le groupe RATP participe à la COP27 à Charm-el-Cheikh en Égypte au sein du pavillon France démontrant son engagement pour une transition énergétique et écologique des villes.
La présidence Française de l’Union Européenne face au défi du fret Européen
16 février 2022
La présidence Française de l’Union Européenne face au défi du fret Européen Cruciale pour la transition écologique, la mutation du fret ferroviaire européen passe par la mise en place du couplage automatique digital (DAC) des wagons. A ce titre, L’AFWP demande à la présidence Française à la tête de l’Union Européenne d’intensifier les efforts engagés.  
Lancement de la concertation du téléphérique entre Francheville et Lyon
15 novembre 2021
Lancement de la concertation du téléphérique entre Francheville et Lyon Dans le contexte du projet de la ligne de transport par câble en Francheville et Lyon, le Systral mène une concertation préalable du 15 novembre 2021 au 15 février 2022 portant notamment sur l’opportunité du projet et les alternatives envisagées.
Tous les articles RAIL
Construction Cayola est un site du Groupe Cayola