Offre Silver (à partir de 8,90 €)
Newsletters gratuites
Accès abonnés Nos offres magazines Nos offres magazines
Menu
VIDÉOS
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX VRD
TERRASSEMENTS/CARRIÈRES

Ligne des Horlogers : le temps du chantier

Ligne des Horlogers : le temps du chantier
©Colas Rail
Par CB, le 21 avril 2021.
Newsletters gratuites
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Depuis le 1er mars et jusqu’au 31 octobre 2021, SNCF Réseau réalise d’importants travaux de modernisation sur la ligne des Horlogers, ligne de montagne centenaire, qui relie Besançon (25) à la Chaux-de-Fonds en Suisse pour un budget prévisionnel de 55,5 M€.

Le projet de modernisation de la ligne des Horlogers doit permettre d’améliorer la performance et l’attractivité de la ligne entre Besançon et La Chaux-de-Fonds. Les trains circulent actuellement à une vitesse comprise entre 50 et 90 km/h selon les sections. Les travaux permettront un retour à la vitesse d’origine, entre 70 et 90 km/h, et l’amélioration de la régularité des circulations. Au-delà de la pérennisation de cette ligne historique, le report modal du public vers le train sera également favorisé et le trafic automobile à la frontière diminué. Pour ce chantier sous maitrise d’ouvrage SNCF Réseau et s’inscrivant dans le cadre du contrat de plan Etat Régions, les travaux consistent à conforter et étanchéifier des ouvrages, renouveler la voie sur 35 km pour 49 M€, mais également à rendre accessibles à tous les gares de Morteau et Valdahon pour 1,5 M€ et à moderniser la signalisation pour permettre aux TER de la Région Bourgogne-Franche-Comté de continuer à circuler en Suisse (5 M€). Après la phase de travaux préparatoires commencée le 28 septembre 2020 pour permettre d’approvisionner tous les matériaux nécessaires au renouvellement de la voie cette année, débroussailler le long de la voie et aménager les différentes bases travaux, les travaux ferroviaires engagés depuis le 1er mars 2021 ont bien progressé : 2 km de voie ont déjà pu être modernisés par le groupement mené par Colas Rail avec Phénix à la manœuvre, le train de substitution de ballast et de traverses P95T conduit de main de maître par Cédric Piette et son équipage.
 

©Colas Rail

Concernant les ouvrages d’art, certains sont déjà en cours de confortement. Enfin, concernant les retombées économiques et sociales locales, le maître d’ouvrage fait savoir que ce chantier qui mobilise en moyenne 250 agents par jour, fait appel à 22 entreprises dont des entreprises locales telles que Heitmann TP et FTTA implantées respectivement dans le Doubs et le Jura. Ce qui représenterait l’équivalent sur une année de 278 emplois directs, et 233 emplois indirects
 
Toute l'information de cette rubrique est dans :
BTP Rail
Le magazine dédié exclusivement aux travaux d’infrastructures ferroviaires et de transports guidés urbains.
Découvrir
Acheter un numéro
À lire également
Travaux de signalisation : une nouvelle terre de conquête pour TSO
Travaux de signalisation : une nouvelle terre de conquête pour TSO
Positionnée sur un marché en plein essor, TSO Signalisation, filiale de l’entreprise de travaux TSO, connait aujourd’hui une évolution rapide de ses activités qui va de pair avec la montée en compétence de ses équipes. Son objectif à court terme : être en mesure d’intervenir sur l’ensemble du cycle en V d’un système de signalisation ferroviaire.
Mainteneurs privés [1/2] : Mesea, un plan de maintenance conjuguant sécurité et performances
Mainteneurs privés [1/2] : Mesea, un plan de maintenance conjuguant sécurité et performances
En charge de l’exploitation et de la maintenance de la LGV SEA Tours-Bordeaux, Mesea en assure la sécurité et la performance au quotidien pendant toute la durée de la concession, soit jusqu’en 2061. Près de 42 mois après sa mise en service commerciale, BTP Rail a voulu en savoir plus sur les rituels de programmation et de planification des travaux mis en place par le mainteneur privé.
Zoom sur la V211 NEO Zéro-Emission de TSO
Zoom sur la V211 NEO Zéro-Emission de TSO
Une locomotive à motorisation bimode V211 évolue actuellement sur des chantiers en Ile-de-France. Sa mission : contribuer à préserver la qualité de l’air lors des travaux ferroviaires réalisés en zones confinées ou très urbanisées. Focus matériel.
Bis Repetita : Alstom sera bien l’ensemblier du 3e métro toulousain
Bis Repetita : Alstom sera bien l’ensemblier du 3e métro toulousain
Mercredi 2 décembre, le juge administratif a notifié à Tisséo Ingénierie l’ordonnance de rejet du recours déposé par Siemens. Le candidat malheureux avait en effet introduit une requête en référé précontractuel dans le cadre de la procédure d’attribution du marché ensemblier du système de la 3e ligne de métro de Toulouse.
ESAF : 20 années sous le signe de l’audace
ESAF : 20 années sous le signe de l’audace
Créée à l’aube des années 2000, la société de travaux ESAF n’a eu de cesse de se réinventer sous l’impulsion de son fondateur et actuel président Jean-Baptiste Fernandez. Après deux décennies passées à développer puis consolider les activités de son entreprise, l’entrepreneur s’apprête à relever un nouveau défi : celui de profiter de la mutation actuelle des marchés de travaux ferroviaires pour la transformer en opportunités de croissance. Revue de détail.
SNCF Réseau: un marché de l'emploi tendu
SNCF Réseau: un marché de l'emploi tendu
Confronté à des difficultés de recrutement alors qu’il mise cette année sur 2 000 embauches, le gestionnaire d’infrastructure a lancé une vaste campagne de communication via les réseaux sociaux afin d’attirer de nouveaux talents.
Travaux sur la ligne Troyes-Chaumont
Travaux sur la ligne Troyes-Chaumont
Un chantier de remplacement d’appareils de voie se tient actuellement sur trois sites distincts entre Langres et Saint-Julien-les-Villas. C’est l’entreprise Fornoni Amédée qui est en charge de ces travaux d’un montant total de 5,7 M€.
Tous les articles RAIL
Inscrivez-vous aux Trophées de la Distribution de Matériels
Construction Cayola est un site du Groupe Cayola.