Menu
SIFER 2021
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX VRD
TERRASSEMENTS/CARRIÈRES

3e ligne de métro toulousain : un heureux et trois déçus

3e ligne de métro toulousain : un heureux et trois déçus
Par CB, le 5 novembre 2020.
Newsletters gratuites
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
En vertu de la règle de choix du mieux-disant, c’est l’offre de l’ensemblier Alstom qui a été préférée aux 3 autres candidats (Ansaldo STS, CAF et Siemens) dans le cadre du marché en conception/réalisation/maintenance du système de transport de la nouvelle ligne de métro toulousaine.

L’annonce est tombée. A l’issue d’un dialogue compétitif engagé dès 2018, et après analyse des offres remises par les 4 concurrents (1) en juin 2020, Tisséo Collectivité, l’organisateur des transports en commun de l’agglomération toulousaine, a entériné le choix d’Alstom pour le marché d’ensemblier du système de transport de la 3e ligne automatique de métro. D’un coût global de 713,6 M€ (soit 18 % inférieur au montant estimé), ce marché global en conception, réalisation et maintenance comprend la fourniture des rames, l’alimentation électrique et la construction de l’ensemble des équipements d’automatisme et de voie, mais également l’installation des équipements spécifiques du site de maintenance et de remisage ainsi que les véhicules de maintenance des infrastructures. « Ce marché global de performance, associant la maintenance pendant 6 ans (ndlr : au maximum 18 ans) à la conception et à la réalisation concrétise la volonté du maître d’ouvrage de maîtriser les coûts d’investissement et de fonctionnement de cette nouvelle infrastructure de transport pour l’agglomération toulousaine » s’est félicité Jean-Michel Lattes, Président de Tisséo Collectivités.

Une offre gagnante
« La proposition d’Alstom était à la fois la moins chère et la meilleure techniquement », a indiqué ce mercredi Jean-Michel Lattes au moment de présenter le lauréat en comité syndical. Pour remporter ce marché colossal, Alstom a misé sur des rames avec un roulement fer de type Métropolis de 2,7 m de large contre 2,06 m pour le Val de Siemens. Plus rapide aussi, puisque la vitesse commerciale moyenne promise est de 41 km/h contre 35 km/h actuellement. Au moment de la mise en service, Alstom prévoit en outre de faire rouler des rames de 36 m de long extensibles à 48 m pour faire voyager 386 voyageurs et répondre ainsi aux attentes de Tisséo Collectivités qui mise sur une capacité allant jusqu’à 10 000 pphpd (2). « Ce marché est également au rendez-vous d’une ambition environnementale pour Tisséo » précise le président de l’autorité organisatrice des mobilités. Le cahier des charges imposant un bilan énergétique maîtrisé, les rames Métropolis seront équipées d’un système de récupération d’énergie de freinage et conçues avec des matériaux dont le taux de recyclabilité est supérieur à 95 %.
 
 (1) Alstom Transport SA, le groupement Hitachi STS France (mandataire) / Ineo UTS / Hitachi Rail Italy / GCF, Siemens Mobility SAS (constructeur du Val toulousain) et le groupement CAF accompagné de Thales Six GTS et des entreprises ETF, TSO et Egis.
(2) Personne par heure et par direction – unité permettant de déterminer la capacité de transport.
 
Toute l'information de cette rubrique est dans :
BTP Rail
Le magazine dédié exclusivement aux travaux d’infrastructures ferroviaires et de transports guidés urbains.
Découvrir
Acheter un numéro
À lire également
450 M€ pour les porteurs de projets TCSP
450 M€ pour les porteurs de projets TCSP
Le ministre délégué chargé des Transports a annoncé le lancement d’un nouvel appel à projets en faveur des projets de transports collectifs en site propre et de pôles d’échanges multimodaux situés hors de la région IDF. Les autorités organisatrices de transports compétentes sont invités à déposer leurs projets jusqu’au 30 avril 2021.
Keolis remporte la mise à Dubaï
Keolis remporte la mise à Dubaï
L’autorité organisatrice de transport de Dubaï a annoncé l’attribution à Keolis d’un contrat de neuf ans, pour l'exploitation et la maintenance de deux réseaux : celui du métro de Dubaï et celui du tramway de la ville, alimenté intégralement par le sol. Le contrat devrait générer un chiffre d’affaires annuel d’environ 125 M€.
Systra : un nouveau contrat de télécabines à Tbilissi
Systra : un nouveau contrat de télécabines à Tbilissi
L’Agence française de développement a retenu le groupement mené par Systra, avec Spectrum et TIM, pour prendre en charge les études d’évaluation et la préparation des dossiers d’appels d’offres portant sur une ligne de télécabines reliant une nouvelle zone en ville haute et ville basse de Tbilissi.
Indec rejoint Egis
Indec rejoint Egis
La société australienne Indec, spécialisée dans le conseil stratégique, la gestion de projets et l’assistance technique, a signé un accord pour sa reprise par Egis.
Tisseo : les études d'avant-projet de la LAE approuvées
Tisseo : les études d'avant-projet de la LAE approuvées
Lors du Comité Syndical du 7 juillet, les études d’avant-projet des aménagements prévus entre la future station de métro Blagnac - Jean Maga et l’aéroport Toulouse Blagnac en vue de la création de la ligne Aéroport Express (LAE) ont été approuvées.
Keolis résiste vaillamment
Keolis résiste vaillamment
Pliant sous le vent de la Covid, Keolis a su préserver ses fondamentaux financiers avec une baisse limitée de son chiffre d’affaire (– 7 %). Le groupe a pu notamment s’appuyer sur une dynamique commerciale soutenue à l’international.
La RATP choisi SPIE pour le prolongement de la ligne 14 Sud
La RATP choisi SPIE pour le prolongement de la ligne 14 Sud
SPIE CityNetworks, filiale française de SPIE, leader européen indépendant des services multi-techniques dans les domaines de l'énergie et des communications, a été retenue par la RATP pour réaliser les travaux basse tension et courant faible de de la ligne de métro automatique 14 Sud.
Tous les articles RAIL
Inscrivez-vous aux Trophées de la Distribution de Matériels
Construction Cayola est un site du Groupe Cayola.