Découvrez nos newsletters
Gratuites et spécialisées dans votre secteur
Accès abonnés ✉ Nos newsletters gratuites Je m'abonne
Menu

RAIL
VIDÉOS
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX
TERRASSEMENTS & CARRIÈRES

Nouveau contrat ferroviaire pour Eurovia en République Tchèque

Partager :
Nouveau contrat ferroviaire pour Eurovia en République Tchèque
Par CB, le 13 septembre 2019
✉ Découvrez notre newsletter gratuite Rail
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
120 millions d’euros, c’est le montant du contrat que vient de signer Eurovia, filiale de Vinci, en groupement avec Strabag Rail et Elektrizace železnic Praha. Il s’agira pour le groupe de rénover complètement 8,7 km de voies entre la gare du quartier de Smíchov à Prague et la ville de Černošice au sud-ouest de la capitale.

Ce tronçon, situé sur une ligne très fréquentée, fait partie du troisième corridor de transit ferroviaire en République tchèque. Le contrat porte sur la réhabilitation de la sous-structure des voies, la reconstruction des caténaires, des ponts, des plates-formes et la modernisation des équipements de communication et de sécurité, l’élargissement de certaines portions et la rénovation de l’infrastructure et des quais de trois gares de Prague (Smíchov, Radotín et Velká Chuchle). « Ce projet vise à renforcer la sécurité et la fluidité du trafic. La vitesse sera portée à 100/130 km/h pour les trains ordinaires et 120/140 km/h pour les trains pendulaires » a indiqué hier le groupe par voie de communiqué. Les travaux, qui s’étendront jusqu’en juin 2022, seront réalisés avec des suspensions alternées du trafic afin de réduire la gêne aux usagers.
Ce contrat fait suite à un autre marché de 60 millions d’euros remporté au mois de juin par le groupe de construction et également en groupement avec Elektrizace Zeleznic Praha. Il s’agissait alors de la rénovation du tronçon ferroviaire de 6 km entre Lysá nad Labem et Èelákovice au nord-est de Prague. Preuve supplémentaire de l’attractivité de ce pays où Eurovia a réalisé en 2018 un chiffre d’affaires de plus de 500 millions d’euros.
 
  Aucun risque de collision pour Issy Coeur de Ville
+ de vidéos BTP ça tourne
Le flash info du BTP
À lire également
Vinci dévoile un chiffre d’affaires de 9,7 milliards d’euros au 1er trimestre 2020
Vinci dévoile un chiffre d’affaires de 9,7 milliards d’euros au 1er trimestre 2020
Malgré un mois de mars très impacté par la crise sanitaire, porté par une activité en croissance en janvier et février, le chiffre d’affaires de Vinci apparaît stable au premier trimestre 2020 et s’élèvant à 9,7 milliards d’euros.
Le procédé Power Road d'Eurovia a fait ses preuves
Le procédé Power Road d'Eurovia a fait ses preuves
Le procédé a su convaincre deux ans après son lancement : Power Road a été déployée dans pas moins de 7 projets concrets et plus de 50 à l'étude.
Vincent Micollier, président de l'Afag
Vincent Micollier, président de l'Afag
Depuis le 9 octobre dernier, Vincent Micollier est le nouveau président de l'Afag (Association Française des applicateurs de Géomembranes). Auparavant secrétaire-adjoint de l'association, il succède à ce poste à Thierry Lorillon, appelé à de nouvelles fonctions.
Avec Eurovia, des routes de Charente intègrent 70% d’enrobés recyclés
Avec Eurovia, des routes de Charente intègrent 70% d’enrobés recyclés
L’agence Eurovia d’Angoulême a réhabilité les RD 53, 120, 674 et 939, pour le compte du département de la Charente, avec un taux de recyclage de 70% grâce à l’emploi de l’usine d’enrobés mobile TRX100.
Orly s'offre le chantier de l'été
Orly s'offre le chantier de l'été
Construite en 1947, la piste n° 3 de l'aéroport de Paris-Orly ne pouvait plus se contenter d'une simple rénovation, mais plutôt, être démolie pour être reconstruite en respectant les nouvelles normes aéronautiques européennes en vigueur. Préparée minutieusement et réglée comme du papier à musique, cette opération hors norme s'accompagne de plusieurs autres travaux annexes, incluant le renforcement et la réfection d'étanchéité du pont au-dessus de la RN7, ainsi que la fermeture de la piste n° 2 qu'elle croise. Au total, 4 600 vols ont donc été annulés pour l'occasion, et le chantier de l'été doit impérativement respecter les délais fixés par le Groupe ADP, pour une réouverture programmée le 2 décembre. Depuis le 29 juillet, l'aéroport de Paris-Orly accueille l'un des plus importants chantiers de France ! Orchestré par le Groupe ADP et réalisé par un groupement emmené par Colas Ile-de-France Normandie pour le lot principal qui consiste à reconstruire entièrement - sur les 2/3 de sa surface - la piste n° 3, qui avait été construite sur des dalles en béton en 1947 puis rallongée en 1959, « lesquelles n'étaient plus stabilisées », selon Régis Lacote, directeur de l'aéroport. Réaliser des travaux de rénovation, comme entre 1989 et 1993, n'était plus possible sachant qu'une remise à niveau répondant aux nouvelles normes aéronautiques était nécessaire. « Depuis 2016, poursuit-il, nous savions qu'il fallait réaliser de gros travaux et il nous a fallu 2 ans de préparation pour ce chantier. »
Le nouvel échangeur de Sevenans est en service
Le nouvel échangeur de Sevenans est en service
Après trois ans de chantier conduit par APRR dans le cadre du Plan de Relance Autoroutier, le nouvel échangeur de Sevenans (90) a été inauguré hier.
La RD36 trouve son guide
La RD36 trouve son guide
Au niveau du Christ-de-Saclay, dans l’Essonne, le groupement constitué d’Eurovia, STRF, Flan Terrassement et Chantiers Modernes, s’affaire à l’élargissement à 2x2 voies de la RD36. Le projet, évalué à 13,5 M€ HT, porte également sur le réaménagement du carrefour où convergent la RD36 et la N118, avec la création d’un passage inférieur pour la RD36 et la réalisation de bretelles d’entrée et de sortie pour la N118. La mise à 2x2 voies de la départementale, combinée à la création de cinq bassins de régulation hydraulique, contraint le groupement à procéder aux terrassements « en pointillé ». « Nous avons débuté les travaux fin mai 2018, en veillant bien à maintenir l’ouvrage existant sous exploitation, indique Jean-Marie de Padirac, chef de secteur à l’agence Flan Terrassement basée à Plaisir. Nous nous sommes attaqués aux terrassements de la trémie Ouest avant de laisser place aux opérations de génie civil de cette partie fin octobre 2018. » Le mois d’avril 2019 a ensuite vu la remise en service de la partie supérieure de l’ouvrage. Les terrassements de la trémie Est ont alors été amorcés en mai et se poursuivent cet été sur les voies latérales. Il faudra attendre début novembre prochain pour voir la mise en service de l’ouvrage global. À ce jour, les équipes du groupement réalisent les bretelles d’entrée et de sortie de la N118. « Après réglage de l’arase, nous posons un géotextile, puis passons à la couche de forme, réalisée en deux couches, décrit William Blanc, chef de chantier de Flan Terrassement. Sur les bretelles, nous prévoyons la pose de 31 cm d’enrobés à module élevé sur 4 couches, à la résistance élevée. » Sous le passage inférieur, quasiment finalisé, pas de dalle de transition. Rien qu’une zone de transition en remblai renforcé, constituée d’un sandwich alternant géogrille et remblais en 4 couches. Prochaine étape : la requalification du carrefour de l’accès au CEA, afin de préparer l’arrivée du BHNS* en septembre 2019.
Tous les articles RAIL
Nos magazines
Accéder au kiosque
Événements
Solar PV World Expo 2020
16 Août 2020
EXPOBIOGAZ
2 Septembre 2020
20e Congrès international du recyclage automobile (IARC)
2 Septembre 2020
+ d'événements
Emploi
- Coordonnateur / Coordonnatrice Ordonnancement, Pilotage et Coordination de chantier -OPC-
- Ingénieur / Ingénieure ouvrages d'art
- Dessinateur / Dessinatrice en Voirie Réseaux Divers (VRD)
- Technicien / Technicienne de maintenance en matériel BTP
+ d’offres
Applications
Construction Cayola est un site du Groupe Cayola.