Découvrez nos newsletters
Gratuites et spécialisées dans votre secteur
Accès abonnés ✉ Nos newsletters gratuites Je m'abonne
Menu

INFRASTRUCTURES TP
VIDÉOS
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX
TERRASSEMENTS & CARRIÈRES

Mantes-la-Jolie : la Grande-Passerelle est posée

Partager :
Mantes-la-Jolie : la Grande-Passerelle est posée
Par Charlotte Divet, le 21 novembre 2018
✉ Découvrez notre newsletter gratuite Infrastructures TP
Mardi a eu lieu la pose du premier tronçon de la Grande Passerelle visant à assurer un passage sécurisé pour les piétons et les cycles, à Mantes-la-Jolie, entre la place de l’Etape et l’Ile aux Dames. C’est aujourd’hui, au tour du second tronçon d’être posé.

Dans le cadre de ce chantier, les tronçons ont, tout d’abord, été transportés depuis l’usine de Viry située à Eloyes (88) jusqu’au port de Limay où a été installé un atelier sur site. Ce dernier a notamment permis d’assembler les caissons, de les boulonner et de les souder sur place. D’une envergure de 105 m de long pour 7 m de large et d’un poids de 167 tonnes, le premier tronçon a ensuite été acheminé par barge Sarens (twin barge: Karel-Victor) jusqu’aux bords de Seine se situant devant la Collégiale de Mantes-la-Jolie.

La contrainte du vent

-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Pour procéder à la pose du premier tronçon, le groupement, composé de Viry et Razel-Bec, en charge de réaliser les travaux et l’entreprise Sarens ont attendu le dernier moment. L’une des contraintes majeures sur ce type de chantier était particulièrement imprévisible. « Lors de la rotation, la prise au vent est importante », explique Jean-Pierre Tahay, directeur général de Viry. « C’est pourquoi, nous prenons des mesures en temps réel afin d’adapter la procédure. Au-delà de 14m/seconde de vitesse de vent, soit environ 50 km/h, nous ne pouvons prendre le risque d’effectuer cette étape du chantier. »

Une bonne stabilité

Avant d’effectuer le levage de la passerelle, il a tout d’abord fallu stabiliser la barge dont la particularité sur ce chantier est de porter à la fois la grue et ses charges. Pour ce faire, les équipes ont adapté le ballastage et des pieux provisoires ont même été installés. En pratique, avec les palonniers et les élingues, le poids de l’élément en charpente métallique avec platelage en bois passe de 167t à 190t. Le choix de la grue s’est porté sur une Terex CC 3800 à chenilles d’une capacité nominale de 600t. Lors de l’opération de levage et de rotation, le contre-poids s’est lui élevé à 300t. “Entre 45 et 50 semi-remorques ont été nécessaires pour acheminer la grue qui opérait précédemment sur un chantier naval à Dunkerque”, précise Daniel Ziegler, directeur des opérations chez Sarens.  

Une passerelle courbe

Initialement, nous pensions réaliser une pose en trois éléments, à la manière de la passerelle Simone-de-Beauvoir reliant les ponts de Bercy et Tolbiac de Paris, conçue également par l’architecte Dietmar Feichtinger. Or, ce dernier a cette fois imaginé un ouvrage en forme de “s”, courbe plutôt que rectiligne. La méthode classique, plus fréquemment employée, n’était donc pas adaptée à ce chantier”, raconte Jean-Pierre Tahay. Le premier tronçon de la passerelle posé mardi dernier, s’appuie sur une pile en béton au départ du tracé et sur une pile métallique installée à mi-parcours. Aujourd’hui, le même procédé va être employé pour le second tronçon qui sera raccordé sur le milieu par un joint de raboutage. “Nous avons mis en place des systèmes d’appui réglables pour compenser la tolérance de déformation de l’acier et assembler les deux éléments de l’ouvrage”, précise-t-il.

Avant l’ouverture de la passerelle au public au printemps 2019, des essais statiques seront préalablement réalisés afin d’observer le comportement sous charges puis, d’autres dynamiques veilleront à assurer le confort des usagers. L’amortissement sera ensuite mesuré. “Suivant le degré d’acceptation que nous nous sommes fixés, nous installerons ou non des amortisseurs. Des trappes sous le platelage en bois ont été anticipées dans le cas où ils seraient nécessaires”, conclut Jean-Pierre Tahay.

Le chantier en bref:
Mandataire: EPAMSA
Maître d’ouvrage: SMSO
Architecte/Maître d’oeuvre: Dietmar Feichtinger
Groupement d’entreprises: Viry (charpente métallique) et Razel-Bec (génie civil)
Montant global de l’opération: 9,6 millions d’euros HT (ce coût inclut la restauration du vieux pont pour une seconde passerelle reliant la rive droite de Limay à l’Ile aux Dames de Mantes-la-Jolie)
Coût de la Grande Passerelle: 3,8 millions d’euros HT
 

DR.
Retrouvez toute l'information "infrastructures TP" dans BTP Magazine.
BTP Magazine, découvrez la nouvelle formule de BTP matériels avec + de professionnels et + de terrains
Consulter le magazine
Offre digitale
à partir de
8,90 €

Je découvre
S'identifier
S'inscrire
  Nouveau test pour Sébastien

Dans ce nouveau numéro de BTP ça tourne, Sébastien teste le Air+ Smart Mask de Itools. Un test sans concession.
+ de vidéos BTP ça tourne
À lire également
Geomensura : plusieurs nouveautés à venir en 2020
Geomensura : plusieurs nouveautés à venir en 2020
En partenariat avec Topcon, Geomensura a démarré, la semaine dernière, son tour de France de l’Infra qui se poursuivra jusqu’au 6 décembre. Lors de son escale à Paris, l’entreprise a présenté ses dernières nouveautés à venir devant une trentaine de participants. 
Pont de Noirmoutier : Edycem béton renforce les piles centrales
Pont de Noirmoutier : Edycem béton renforce les piles centrales
Dans le cadre des travaux de confortement des piles 5 et 6 du pont de Noirmoutier, Charier GC a retenu la société Edycem béton pour assurer l’approvisionnement du béton.
Aix-en-Provence confie à Eiffage la réfection de 110 000 m² de chaussées
Aix-en-Provence confie à Eiffage la réfection de 110 000 m² de chaussées
Pour remettre en état près de 30 km de chemins communaux (environ 110 000 m²), la ville d’Aix-en-Provence (13) s’est laissé séduire par deux solutions routières d’Eiffage Route : l’atelier de retraitement ARC 1000 et l’enrobé végétal Recytal.
MB Crusher « reconnecte » la ville de Bastia
MB Crusher « reconnecte » la ville de Bastia
Une fraise hydraulique MB Crusher MB-R500 participe à la mise en oeuvre de la passerelle Aldilonda, sur le quai sud du vieux port de Bastia, en Corse.
Loxam Power inaugure une agence au Havre
Loxam Power inaugure une agence au Havre
Le réseau Loxam Power se densifie avec l’ouverture d’une nouvelle agence au Havre (76). Le maillage territorial compte aujourd’hui 15 points de représentation dans l’hexagone.
Effondrement du pont de Mirepoix-sur-Tarn : ce que nous savons
Effondrement du pont de Mirepoix-sur-Tarn : ce que nous savons
Après le passage d’un porte char transportant une grue​, le pont métallique de Haute-Garonne s’est effondré hier. Retour sur les premiers éléments connus.
Le procédé Power Road d'Eurovia a fait ses preuves
Le procédé Power Road d'Eurovia a fait ses preuves
Le procédé a su convaincre deux ans après son lancement : Power Road a été déployée dans pas moins de 7 projets concrets et plus de 50 à l'étude.
Tous les articles INFRASTRUCTURES TP
Applications
Accès au kiosque
Événements
Energaia 2019
11 Décembre 2019
Energaia 2019
RDET 2020
7 Janvier 2020
RDET 2020
Colloque : Etat des lieux de la reconversion des sites pollués et perspectives
23 Janvier 2020
Colloque : Etat des lieux de la reconversion des sites pollués et perspectives
+ d'événements
Emploi
- Chargé / Chargée d'affaires BTP
- Projeteur / Projeteuse béton armé
- Chef de chantier
- Manoeuvre bâtiment
+ d’offres
constructioncayola.com est un site du Groupe Cayola.