Découvrez nos magazines
Formules print et numériques (à partir de 8,90 €)
Accès abonnés ✒ Nos offres magazines Voir nos offres
Chers abonnés, Chers lecteurs,
Dans cette période difficile, nous tenons à vous assurer de l'engagement de nos équipes de rédaction et de tout notre personnel pour continuer à vous informer sur l'activité de votre secteur. Il s'agit d'une période où la communication est plus que jamais primordiale.
Ensemble, nous continuerons à connecter le monde de la construction.
Menu

INFRASTRUCTURES TP
VIDÉOS
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX
TERRASSEMENTS & CARRIÈRES

Mantes-la-Jolie : la Grande-Passerelle est posée

Partager :
Mantes-la-Jolie : la Grande-Passerelle est posée
Par Charlotte Divet, le 21 novembre 2018
✉ Découvrez notre newsletter gratuite Infrastructures TP
Mardi a eu lieu la pose du premier tronçon de la Grande Passerelle visant à assurer un passage sécurisé pour les piétons et les cycles, à Mantes-la-Jolie, entre la place de l’Etape et l’Ile aux Dames. C’est aujourd’hui, au tour du second tronçon d’être posé.

Dans le cadre de ce chantier, les tronçons ont, tout d’abord, été transportés depuis l’usine de Viry située à Eloyes (88) jusqu’au port de Limay où a été installé un atelier sur site. Ce dernier a notamment permis d’assembler les caissons, de les boulonner et de les souder sur place. D’une envergure de 105 m de long pour 7 m de large et d’un poids de 167 tonnes, le premier tronçon a ensuite été acheminé par barge Sarens (twin barge: Karel-Victor) jusqu’aux bords de Seine se situant devant la Collégiale de Mantes-la-Jolie.

La contrainte du vent

Pour procéder à la pose du premier tronçon, le groupement, composé de Viry et Razel-Bec, en charge de réaliser les travaux et l’entreprise Sarens ont attendu le dernier moment. L’une des contraintes majeures sur ce type de chantier était particulièrement imprévisible. « Lors de la rotation, la prise au vent est importante », explique Jean-Pierre Tahay, directeur général de Viry. « C’est pourquoi, nous prenons des mesures en temps réel afin d’adapter la procédure. Au-delà de 14m/seconde de vitesse de vent, soit environ 50 km/h, nous ne pouvons prendre le risque d’effectuer cette étape du chantier. »

Une bonne stabilité

Avant d’effectuer le levage de la passerelle, il a tout d’abord fallu stabiliser la barge dont la particularité sur ce chantier est de porter à la fois la grue et ses charges. Pour ce faire, les équipes ont adapté le ballastage et des pieux provisoires ont même été installés. En pratique, avec les palonniers et les élingues, le poids de l’élément en charpente métallique avec platelage en bois passe de 167t à 190t. Le choix de la grue s’est porté sur une Terex CC 3800 à chenilles d’une capacité nominale de 600t. Lors de l’opération de levage et de rotation, le contre-poids s’est lui élevé à 300t. “Entre 45 et 50 semi-remorques ont été nécessaires pour acheminer la grue qui opérait précédemment sur un chantier naval à Dunkerque”, précise Daniel Ziegler, directeur des opérations chez Sarens.  

Une passerelle courbe

Initialement, nous pensions réaliser une pose en trois éléments, à la manière de la passerelle Simone-de-Beauvoir reliant les ponts de Bercy et Tolbiac de Paris, conçue également par l’architecte Dietmar Feichtinger. Or, ce dernier a cette fois imaginé un ouvrage en forme de “s”, courbe plutôt que rectiligne. La méthode classique, plus fréquemment employée, n’était donc pas adaptée à ce chantier”, raconte Jean-Pierre Tahay. Le premier tronçon de la passerelle posé mardi dernier, s’appuie sur une pile en béton au départ du tracé et sur une pile métallique installée à mi-parcours. Aujourd’hui, le même procédé va être employé pour le second tronçon qui sera raccordé sur le milieu par un joint de raboutage. “Nous avons mis en place des systèmes d’appui réglables pour compenser la tolérance de déformation de l’acier et assembler les deux éléments de l’ouvrage”, précise-t-il.

Avant l’ouverture de la passerelle au public au printemps 2019, des essais statiques seront préalablement réalisés afin d’observer le comportement sous charges puis, d’autres dynamiques veilleront à assurer le confort des usagers. L’amortissement sera ensuite mesuré. “Suivant le degré d’acceptation que nous nous sommes fixés, nous installerons ou non des amortisseurs. Des trappes sous le platelage en bois ont été anticipées dans le cas où ils seraient nécessaires”, conclut Jean-Pierre Tahay.

Le chantier en bref:
Mandataire: EPAMSA
Maître d’ouvrage: SMSO
Architecte/Maître d’oeuvre: Dietmar Feichtinger
Groupement d’entreprises: Viry (charpente métallique) et Razel-Bec (génie civil)
Montant global de l’opération: 9,6 millions d’euros HT (ce coût inclut la restauration du vieux pont pour une seconde passerelle reliant la rive droite de Limay à l’Ile aux Dames de Mantes-la-Jolie)
Coût de la Grande Passerelle: 3,8 millions d’euros HT
 
DR.
Offre en ligne à partir de 8,90 €
Dans ce contexte particulier, le premier mois d'abonnement est offert.
Je m'abonne
Retrouvez toute l'information de cette rubrique dans le magazine BTP Magazine.
BTP Magazine, découvrez la nouvelle formule de BTP matériels avec + de professionnels et + de terrains
Consulter le magazine
S'identifier
S'inscrire
  Zapping de la semaine : 8 chantiers sur 10 à l'arrêt
Les chantiers vont-ils reprendre à la suite d'un accord trouvé entre les pouvoirs publics et les fédérations professionnelles du bâtiment? Pour l'heure, la plupart des entreprises restent fermée.
+ de vidéos BTP ça tourne
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
WC LOC, EXPERT EN SANITAIRES MOBILES À LA MESURE DE VOS ENVIES... SURTOUT LES PLUS PRESSANTES !
Quelle que soit la durée de votre chantier et sa typologie (souterrain, ferroviaire, aérien, routier, fluvial, construction…), WC Loc vous apporte un accompagnement personnalisé pour disposer de solutions sanitaires robustes et parfaitement adaptées à la taille de vos équipes et aux contraintes de votre terrain. Besoin d’un WC sur votre chantier ? Contactez-nous !
Accéder au site de WC LOC
Tribune
Comment l’IoT pose les fondations des bâtiments du futur ?
Pour constructioncayola.com, Kim Bybjerg, vice-président, chargé de l’IoT (l’Internet des Objets) et de la mobilité, chez Tata Communications nous donne sa vision des bâtiments du futur qui s’érigeront prochainement dans nos métropoles.
Pour plus d'informations cliquez ici
À lire également
Coronavirus : Loxam se mobilise
Coronavirus : Loxam se mobilise
Le numéro 1 de la location de matériels en Europe a tenu à rappeler que l'ensemble de ses salariés et ses agences se tenaient mobilisés pour soutenir les entreprises du BTP dans cette crise.
Davide Campari, directeur des affaires de Demag en Italie
Davide Campari, directeur des affaires de Demag en Italie
Davide Camperi dirigera les activités commerciales, de vente et de service de Demag sur le marché italien.
Covid-19 :  le CCCA-BTP propose la formation à distance
Covid-19 : le CCCA-BTP propose la formation à distance
Dans le cadre des mesures de prévention liées à lutte contre la propagation du Covid-19, le CCCA-BTP, propose à l’ensemble des organismes de formation aux métiers du bâtiment et des travaux publics un dispositif exceptionnel d’accompagnement et de conseil pour la mise en place de modalités de formation à distance.
Ginger prend une participation au capital d’Hydrosol Fondations
Ginger prend une participation au capital d’Hydrosol Fondations
Le groupe d'ingénierie Ginger a racheté les parts de l'actionnaire UBCI qui détenait 30 % du capital d'Hydrosol Fondations, une société tunisienne spécialisée en ingénierie géotechnique et travaux de fondations.
C’est reparti pour les opérations de Shell sur le dépôt de Bayonne
C’est reparti pour les opérations de Shell sur le dépôt de Bayonne
Shell Bitumes a annoncé, aujourd’hui, la reprise des opérations sur le dépôt de Bayonne.
Claude Le Quéré, directrice du pôle Ouvrages d'Art d'Egis
Claude Le Quéré, directrice du pôle Ouvrages d'Art d'Egis
Claude Le Quéré vient d'être nommée directrice du pôle Ouvrages d'Art du groupe Egis. A ce titre, elle intègre le comité stratégique de la Business Unit "Grands Ouvrages, Eau, Environnement et Energie" du groupe.
Dynamic Infrastructure : des « dossiers médicaux » pour ponts et tunnels
Dynamic Infrastructure : des « dossiers médicaux » pour ponts et tunnels
Kevin Reigrut, ancien directeur exécutif de la Maryland Transportation Authority, rejoint Dynamic Infrastructure, une jeune pousse basée à New York et en Israël, à l'origine d'une solution de maintenance prédictive des ouvrages basée sur l'intelligence artificielle. 
Tous les articles INFRASTRUCTURES TP
Nos magazines
Accéder au kiosque
Événements
Forum National des Eco Entreprises
2 Avril 2020
Forum National des Eco Entreprises
Confs'Amiante Hors-série Plomb
7 Avril 2020
Confs'Amiante Hors-série Plomb
Cycl'eau Bordeaux
7 Avril 2020
Cycl'eau Bordeaux
+ d'événements
Emploi
- Ferrailleur / Ferrailleuse du BTP
- Conducteur / Conductrice de travaux
- Chef de chantier
- Conducteur / Conductrice de travaux du bâtiment
+ d’offres
Applications
Construction Cayola est un site du Groupe Cayola.