Certaines fonctionnalités de ce site reposent sur l’usage de cookies.
Les services de mesure d'audience sont nécessaires au fonctionnement du site en permettant sa bonne administration.
ACCEPTER TOUS LES COOKIES
LES COOKIES NÉCESSAIRES SEULEMENT
CONNEXION
Valider
Mot de passe oublié ?
Accueil > Actualités > Environnement > Un directeur général et une nouvelle identité visuelle pour Polyasim
ENVIRONNEMENT

Un directeur général et une nouvelle identité visuelle pour Polyasim

PUBLIÉ LE 20 FÉVRIER 2023
LA RÉDACTION
Archiver cet article
Un directeur général et une nouvelle identité visuelle pour Polyasim
Crédit : Polyasim
La société Polyasim, spécialisée dans la fabrication et la commercialisation de solutions pour le désamiantage et la dépollution des bâtiments, prend un nouveau virage avec l’arrivée d’un nouveau directeur général et la refonte de son identité visuelle. 

Didier Buraglio, président de Polyasim, intensifie sa stratégie commerciale avec l’arrivée depuis septembre 2022 d’un nouveau directeur général, Stéphane Pruvost, précédemment directeur chez Sebemex - Extramiante. Un poste qu’il a occupé pendant 17 ans. Son expertise et sa vision du secteur de la dépollution seront des atouts majeurs au vu des ambitions de croissance de Polyasim. 

Le coup d’accélérateur impulsé par Didier Buraglio et Stéphane Pruvost se traduit déjà, en ce début d’année, par la mise en place d’une nouvelle identité graphique illustrée par un logo repensé et une nouvelle communication portant sur les solutions innovantes de Polyasim dans le domaine de la décontamination et l’après sinistre.

Ce changement d’identité visuelle a également pour but d’appuyer l’engagement environnemental de Polyasim dans la limitation de la production de déchets. L’entreprise propose en effet des résines à base aqueuse et sans solvant, rendant leur évacuation, après encapsulage des polluants, moins encombrantes que des polyanes classiques.

Il s’agit aussi d’un engagement social, en vue de réduire la pénibilité au travail avec des produits faciles à appliquer (au moyen de machines type Airless) et à enlever. L’engagement est enfin économique, car Polyasim privilégie dorénavant la réhabilitation des bâtiments à leur déconstruction.
PARTAGEZ
À LIRE ÉGALEMENT
MS drague la démolition
MS drague la démolition
Centre de tri de La Veuve : un chantier emblématique
Centre de tri de La Veuve : un chantier emblématique
La CNATP a un nouveau président, le quatrième depuis 1993
La CNATP a un nouveau président, le quatrième depuis 1993
Le béton bas carbone prend de la hauteur à Paris
Le béton bas carbone prend de la hauteur à Paris
Tous les articles Environnement
L'essentiel de l'actualité de la construction
Ne manquez rien de l'actualité de la construction !
Inscrivez-vous ou abonnez-vous pour recevoir les newsletters de votre choix dans votre boîte mail
CHOISIR MES NEWSLETTERS