Certaines fonctionnalités de ce site reposent sur l’usage de cookies.
Les services de mesure d'audience sont nécessaires au fonctionnement du site en permettant sa bonne administration. Vous avez cependant la possibilité de vous opposer à leur usage.
REFUSER
ACCEPTER
CONNEXION
Valider
Mot de passe oublié ?
Accueil > Actualités > Bâtiment - Gros oeuvre > Démolition : Karcher met la haute pression
BÂTIMENT - GROS OEUVRE

Démolition : Karcher met la haute pression

PUBLIÉ LE 13 JUIN 2023
JULIA TORTORICI
Archiver cet article
Démolition : Karcher met la haute pression
Crédit : Karcher
La société Karcher, bien connu dans les domaines de la haute pression et de l’aspiration, propose des équipements adaptés à des activités spécifiques de la démolition comme l’hydrodémolition, le traitement de surface, ou encore le désamiantage.

« Ce savoir-faire spécifique, qui consiste à fournir des équipements capables d’intervenir dans des environnements de travail contraints, dans le cadre d’opérations de désamiantage ou d’hydrodémolition, appartient à notre centre d’ingénierie basé à Strasbourg, à la suite d’une opération de croissance externe, il y a 15 années de cela, précise Antoine Burger, chargé de projets constructions spéciales chez Kärcher. « Sur des chantiers d’accès difficile, comme une pile de pont par exemple, l’usage de l’eau a l’avantage de pouvoir traiter des surfaces réduites, sans vibrations, et sans dommages à la structure, par rapport à une intervention de sciage, précise Yves Pajot, responsable industrie et lavage de véhicule chez Kärcher France. De même, lors de la préparation d’une surface, la haute pression permet le retrait de l’enduit ou de la peinture, par le bais de l’eau, une solution 100% naturelle, et d’éviter le ponçage ». Les équipements, plutôt adressés aux clients finaux de la démolition, de la découpe ou du désamiantage, séduira également les donneurs d’ordres souhaitant louer à l’occasion de chantiers ponctuels, ainsi que les loueurs de matériels TP nationaux et régionaux.

L’eau se recycle

« Kärcher fait appel à différents types d’eau en fonction du projet, ajoute Antoine Burger. En outre, une majorité de nos équipements permettent de recycler tout ou partie de l’eau ». Quant au rejet des déchets pouvant contaminer l’environnement : « Nous aspirons à la source afin d’éviter la pollution des sols, rassure Yves Pajot. Selon les applications, nous disposons de solutions mobiles de filtration et de traitement ». 
 
PARTAGEZ
À LIRE ÉGALEMENT
Une nouvelle gamme électrique chez Yanmar
Une nouvelle gamme électrique chez Yanmar
Lens : des bétons bas carbone pour le futur centre aquatique
Lens : des bétons bas carbone pour le futur centre aquatique
Christophe Lecarpentier : «  Le World Of Concrete Europe 2024 se mobilise pour répondre aux enjeux de la décarbonation »
Christophe Lecarpentier : « Le World Of Concrete Europe 2024 se mobilise pour répondre aux enjeux de la décarbonation »
Holcim France confirme sa trajectoire vers la décarbonation
Holcim France confirme sa trajectoire vers la décarbonation
Tous les articles Bâtiment - Gros oeuvre
L'essentiel de l'actualité de la construction
Ne manquez rien de l'actualité de la construction !
Inscrivez-vous ou abonnez-vous pour recevoir les newsletters de votre choix dans votre boîte mail
CHOISIR MES NEWSLETTERS