Certaines fonctionnalités de ce site reposent sur l’usage de cookies.
Les services de mesure d'audience sont nécessaires au fonctionnement du site en permettant sa bonne administration.
ACCEPTER TOUS LES COOKIES
LES COOKIES NÉCESSAIRES SEULEMENT
CONNEXION
Valider
Mot de passe oublié ?
Accueil > Actualités > Bâtiment - Gros oeuvre > RSE : l’Unicem renforce ses ambitions pour la profession !
BÂTIMENT - GROS OEUVRE

RSE : l’Unicem renforce ses ambitions pour la profession !

PUBLIÉ LE 22 AVRIL 2022
CH. RAYNAUD
Archiver cet article
RSE : l’Unicem renforce ses ambitions pour la profession !
A l’occasion de ses 30 ans, l’association Unicem entreprises engagées (UEE)  qui porte les démarches de progrès de la profession en matière de développement durable, revient sur 3 décennies d’actions et d’engagements, et réitère l’appel de la profession auprès des pouvoirs publics d’une reconnaissance de son Label sectoriel RSE.
 
C’est une célébration, et pas seulement symbolique, que ce 30ème anniversaire de l’association Unicem entreprises engagées en faveur du développement durable ! Une démarche rendue possible « grâce à des hommes et des femmes convaincus et passionnés »comme tient à le rappeler Alain Boisselon, Président de l’Unicem. Aujourd’hui, plus de 1 600 sites sont  engagés dans le label RSE ou la charte Cap Environnement de l’Unicem. 700 unités de production de BPE sont ainsi investies dans cette démarche, représentant 50% de la production du SNBPE.  Pour rappel, dès 1992, les producteurs de granulats, soucieux de mieux cerner l’impact environnemental lié à leur activité d’exploitation de carrières, se mobilisent et créent la charte professionnelle des producteurs de granulats. Après plusieurs décennies d’actions engagées et déployées sur le terrain, c’est de la volonté de rassembler les différents acteurs des industries de carrières et matériaux de construction qu’est née Unicem entreprises engagées en 2017. Afin de faciliter et favoriser l’intégration de la RSE dans la stratégie et les pratiques des acteurs de la filière, Unicem entreprises engagées lance la Charte RSE à destination de ses adhérents, un référentiel solide, évalué par des organismes tiers indépendants. Déployée dans un premier temps au sein des entreprises productrices de béton prêt à l’emploi, la Charte RSE est étendue à l’activité extractive en 2018. En 2021, la Charte environnement des industries de carrières devient Cap environnement et la charte RSE prend le nom de Label RSE. « Effectivement, les producteurs de BPE ont été les premiers à se lancer en 2017 », précise Jean-Marc Golberg, « nous en sommes d’autant plus fiers que cette démarche rencontre un franc succès et devient une espèce de standard puisque même des producteurs indépendants la rejoignent ». Il ajoute également que cette démarche environnementale « fait sens et démontre une vraie volonté de la profession de progresser sur plusieurs thématiques aussi diverses que la décarbonation, la performance environnementale, la transition écologique, la biodiversité de nos unités de production. Par ailleurs, c’est un engagement indispensable aujourd’hui pour attirer les jeunes talents ».
 
Des outils d’accompagnement pour les entreprises
 
Afin d’encourager et aider les entreprises à s’investir toujours plus dans ses démarches, Unicem entreprises engagées a développé une forte culture de l’accompagnement par la mise en place de nombreuses méthodes et outils comme la publication de guides pédagogiques accessibles via un espace internet réservé aux adhérents, l’organisation de sessions régionales de formation ciblées, la programmation régulière de webinaires, ou encore le déploiement en régions d’opérations pilotes d’accompagnement à la RSE. « Ces outils sont indispensables et nécessaires pour aider les PME et entreprises familiales qui sont encore éloignées du sujet RSE », souligne Louis Natter, président de l’Unicem Entreprises Engagées, « elles peuvent aussi bénéficier du soutien des comités régionaux de l’Unicem », ajoute-t-il.
 
Poursuivre les efforts et à renforcer les ambitions

« L’avenir nous invite à poursuivre nos efforts et à renforcer nos ambitions. Si les attentes de nos parties prenantes, notamment celles de nos clients, nous confortent dans cet élan, la complexité des obligations réglementaires et normatives auxquelles nous devrons tous répondre demain ne nous facilitera pas la tâche », relève Louis Natter.  Ainsi, l’UEE entend porter une attention toute particulière à l’accompagnement des entreprises de toutes tailles, en particulier des PME, en les aidant à anticiper ces changements. L’association souhaite également fédérer davantage de PME et d’entreprises familiales dans ses actions et élargir la typologie des activités concernées qu’elle représente. Aujourd’hui, peuvent s’engager dans le label RSE les industries extractives, les plateformes de recyclage de déchets inertes et unités de production de béton prêt à l’emploi. Les récentes évolutions apportées au référentiel le rende désormais applicable à l’activité « roches ornementales » et les premiers granitiers vont rejoindre, prochainement, la démarche. Enfin, et c’est peut-être le message le plus fort, l’UEE se mobilisera pour que ce label, qui valide toutes les conditions requises, obtienne la reconnaissance qu’il mérite des pouvoirs publics.
PARTAGEZ
À LIRE ÉGALEMENT
Une adhésion  massive  à la REP PMCB
Une adhésion "massive" à la REP PMCB
Jean-Marie Modica, élu président du Syndicat National du Béton Prêt à l’Emploi
Jean-Marie Modica, élu président du Syndicat National du Béton Prêt à l’Emploi
Fin d'année compliquée pour les matériaux
Fin d'année compliquée pour les matériaux
Audrey Forestier, nouvelle Secrétaire générale du Synad
Audrey Forestier, nouvelle Secrétaire générale du Synad
Tous les articles Bâtiment - Gros oeuvre
L'essentiel de l'actualité de la construction
Ne manquez rien de l'actualité de la construction !
Inscrivez-vous ou abonnez-vous pour recevoir les newsletters de votre choix dans votre boîte mail
CHOISIR MES NEWSLETTERS