Offre Silver (à partir de 8,90 €)
Newsletters gratuites
Accès abonnés Nos offres magazines Nos offres magazines
Menu
VIDÉOS
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX VRD
TERRASSEMENTS/CARRIÈRES

Notre-Dame de Paris : l’échafaudage sinistré a été entièrement démonté

Notre-Dame de Paris : l’échafaudage sinistré a été entièrement démonté
Par la rédaction, le 25 novembre 2020.
Newsletters gratuites
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
L’échafaudage installé dans l’optique de la restauration de la flèche de la cathédrale Notre-Dame de Paris, et pris dans l’incendie du 15 avril 2019, a bien résisté au sinistre mais a été déformé par la chaleur. Constitué d’un enchevêtrement de 40 000 pièces pour un poids de 200 tonnes, dont la moitié à plus de 40 mètres de haut, il était devenu un danger pour le monument. Sa dépose vient enfin d’être finalisée.
 


Le démontage a été amorcé le 8 juin dernier. L’échafaudage a d’abord été instrumenté pour que les travaux puissent se dérouler en toute sécurité, puis ceinturé de poutres métalliques sur trois niveaux pour le stabiliser et empêcher tout risque d’écroulement. La structure a ensuite été encadrée de part et d’autre par un deuxième échafaudage afin d’installer des poutres métalliques, pour permettre à des cordistes de descendre au cœur de l’échafaudage incendié.
 
Un cordiste inspecte l’échafaudage sinistré - 3 juin 2020 © C2RMF / Alexis Komenda

Les échafaudeurs ont démonté les parties accessibles à l’aide d’une nacelle, tandis que les cordistes sont descendus au plus près des parties calcinées pour découper, à l’aide de scies-sabres, les tubes métalliques fondus les uns sur les autres, évacués grâce une grue à tour de 80 m. A la mi-août 2020, la mission des cordistes s’est terminée et les échafaudeurs ont pu prendre le relais pour terminer l’opération.
 
Masqués pour se protéger des potentielles émissions de plomb, les cordistes travaillent en équilibre – 12 juin 2020 © Pascal Tournaire / Jarnias

-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Aucune nacelle ne pouvant être levée par vent soufflant au-dessus de 36 km/h, un fonctionnement en 2x8 a été mis en place pour les dernières opérations réalisées à l’automne, afin de tirer au mieux parti des conditions météorologiques favorables, lorsqu’elles sont réunies. Fin octobre, l’échafaudage a été désolidarisé en quatre ensembles stables et indépendants, rendant possible le dégagement, à l’aide de la grue à tour, d’une grande poutre en bois suspendue au-dessus de la croisée du transept, qui menaçait de tomber.
 
Echafaudeurs et nacellistes travaillent côte à côte au démontage de l’échafaudage – 30 septembre 2020 © Didier Cuiset / Europe Echafaudage 

Le démontage s’est achevé aujourd’hui. Il laisse place à des travaux consacré à l’installation d’un parapluie provisoire pour mettre hors d’eau la croisée du transept qui se poursuivront par la sécurisation des naissances de la voûte de la croisée. Enfin, les cordistes procèderont à l’évacuation des vestiges, au nettoyage et à l’aspiration des quatre voûtes adjacentes à la croisée du transept. Cette dernière opération permettra aux architectes en chef des monuments historiques d’affiner leur diagnostic, préalablement aux travaux de restauration.

 
 

Le ballet des grues et des nacelles vient dégager la croisée du transept de sa gangue -11 juin 2020 © C2RMF / Alexis Komenda
Retrouvez sur LinkedIn Julia Tortorici, rédactrice en chef de BTP Construction.
Toute l'information de cette rubrique est dans :
BTP Magazine
Le magazine des nouveautés, tendances et stratégies des constructeurs.
Découvrir
Acheter un numéro
À lire également
Coup d'envoi de la dépose des échafaudages de Notre-Dame !
Coup d'envoi de la dépose des échafaudages de Notre-Dame !
La dernière étape de l’opération de dépose des échafaudages sinistrés de la cathédrale Notre-Dame de Paris (75) a démarré lundi 8 juin 2020.
Restauration de Notre-Dame-de-Paris : un appel à compétences est lancé
Restauration de Notre-Dame-de-Paris : un appel à compétences est lancé
L'établissement public chargé de la conservation et de la restauration de la cathédrale Notre-Dame de Paris lance un appel à compétences, adressé aux artisans indépendants, maîtres d'art, entreprises... pour la restauration de la cathédrale.
Une Potain MCT 88 pour la construction d’une résidence de luxe
Une Potain MCT 88 pour la construction d’une résidence de luxe
Spécialisée dans la construction de résidence et de chalets de luxe, l’entreprise John Homes a déployé une Potain MCT 88, grue à tour pivotante supérieure pour transporter et soulever les matériaux de l'immeuble principal.
Osmos au chevêt(re) de Notre-Dame de Paris
Osmos au chevêt(re) de Notre-Dame de Paris
Osmos Group a été missionné par les ACMH et la DRAC Ile-de-France, pour monitorer la cathédrale de Notre-Dame de Paris dont la structure endommagée fait l’objet de toutes les attentions après l’incendie d’avril 2019.
Ile-de-France : des échafaudages Layher pour la restauration de trois grands édifices
Ile-de-France : des échafaudages Layher pour la restauration de trois grands édifices
Layher participe actuellement à la restauration de trois édifices emblématiques : le Tribunal de Commerce, l’Église Saint-Pierre de Montrouge et la Maison d’éducation de la Légion d’Honneur.
De nouvelles fonctionnalités pour l'application Layher Echafaudages
De nouvelles fonctionnalités pour l'application Layher Echafaudages
Layher a lancé en 2013 l’application Layher Échafaudages, la première application mobile destinée aux artisans et aux professionnels du BTP et adaptée aux deux stores : App store et Google Play. En 2021, l’application évolue et propose de nouvelles fonctionnalités.
Tubesca-Comabi lance un nouveau concept pour la maintenance
Tubesca-Comabi lance un nouveau concept pour la maintenance
Après le lancement du mini échafaudage roulant Nano Tower et de l’escalier public Publistep en 2019, Tubesca-Comabi lance dévoile un tout nouveau concept, le Meca Modul.
Tous les articles BÂTIMENT - GROS OEUVRE
Construction Cayola est un site du Groupe Cayola.