ÉVÉNEMENTS
EMPLOI
Environnement Magazine
CONTACTS
S'ABONNER
SE CONNECTER
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX VRD
TERRASSEMENTS
EMPLOI-FORMATION
À la une \ CARRIÈRES

Pérou : un convoyeur de la mine au navire

Par la rédaction. Publié le 8 novembre 2023.
Pérou : un convoyeur de la mine au navire
Crédit : Beumer Group
NEWSLETTERS
Archiver cet article
PUBLICITÉ
Le groupe minier Anglo American s’appuie sur un système de chargement de navires de FAM, entité du groupe Beumer, pour le chargement du cuivre extrait de la mine péruvienne Quellaveco. Grâce à la conception spéciale du système, aucun matériau ne peut s’incruster.

L’un des plus grands et meilleurs gisements au monde connus, avec des réserves estimées à 1,1 milliard de tonnes, est situé près de la ville portuaire d’Ilo – à un peu moins de 37 kilomètres au nord-est de Moquegua, dans le sud du Pérou. Anglo American, l’une des plus grandes sociétés minières au monde, exploite la mine de Quellaveco développée conjointement avec Mitsubishi Corporation. L’objectif est ambitieux : extraire 1,1 million de tonnes de cuivre chaque année.

Pour expédier cette énorme quantité de matières premières vers les pays cibles, le Pérou investit massivement dans les infrastructures du pays – par exemple dans un nouveau terminal portuaire situé à un peu moins de 20 kilomètres au sud de la ville d’Ilo. Le terminal est exploité par l’énergéticien Engie. À la recherche d’un partenaire approprié pour fournir le système de chargement des navires, le chefs de projets ont fait appel à FAM Minerals & Mining. L’entreprise active à l’échelle mondiale, dont le siège est à Magdebourg, en Allemagne, est une entreprise traditionnelle fabriquant des systèmes de convoyage détenu à 100 % par le Groupe Beumer, depuis l’été 2022.

La mine à ciel ouvert de Quellaveco s’appuie sur un haut niveau d’automatisation pour protéger les travailleurs et minimiser les poussières. Le minerai est transporté via un tapis roulant jusqu’au quai de chargement. Des capteurs signalent l’arrivée d’un camion puis le portail s’ouvre automatiquement et se referme derrière le camion. Un système d’extraction est activé afin d’empêcher la poussière de s’échapper pendant le chargement. Une fois la matière première chargée et hermétiquement enfermée dans le camion, le portail s’ouvre à nouveau. Le camion poursuit vers une installation de lavage de pneus. « L’installation est activé automatiquement via des capteurs – jusqu’à ce que les pneus soient 100 % propres », explique Martín Cabrera, chef de projet portuaire chez Anglo American. Aucune formation de poussière n’est à prévoir lors de la réception, du stockage et de l’expédition du cuivre.

Jamais assez prudent, l’exploitant de la mine a installé des systèmes capables de capturer les particules. « Ces systèmes efficaces fonctionnent de la même manière que les gros aspirateurs, explique Karen Huaraca, responsable de l’environnement d’Anglo American. Ils filtrent la poussière puis libèrent le de l’air pur dans l’environnement. Toutes les informations collectées par les capteurs sont envoyées au centre d’opérations en temps réel, permettant à l’installation d’être contrôlée automatiquement ».

Le centre des opérations est situé à environ 90 kilomètres de Quellaveco. Les camions transportent les matières premières jusqu’au port. Là, le minerai de cuivre est stocké dans un entrepôt, d’une capacité de plus de 80 000 tonnes. Un convoyeur transporte le matériel du continent et transfère vers le nouveau chargeur de navire SL1320.51/30 lequel possède une superstructure pivotante. Au bout de la flèche se trouve le dispositif de chargement avec une ceinture convoyeur. Le matériau glisse le long d’un tube télescopique jusqu’à la soute. Le tube télescopique peut être pivoté hydrauliquement pour atteindre tous les coins de la soute. Le chargeur de navire dispose d’un capacité de transport d’environ 1 320 tonnes par heure.
Rejoignez-nous sur : LinkedIn, Youtube, Facebook et X.
À lire également
21 septembre 2023
Batteries : Metso étend ses capacités en Finlande Metso a modernisé son centre de recherche à Pori, en Finlande, dont les capacités ont été étendues en vue de multipliser les tests de processus d'hydroxyde de lithium (LiOH) et d'autres produits chimiques entrant dans la composition des batteries.
Batteries : Metso étend ses capacités en Finlande
11 mai 2023
Le RA40 de Rokbak en démonstration en Irlande Le tombereau articlé RA40 est présenté au Balmoral Show près de Belfast par le distributeur local, pour l'Irlande du Nord, Sleator Plant. 
Le RA40 de Rokbak en démonstration en Irlande
9 mai 2023
Orano signe un accord avec l’Etat du Niger Orano signe un accord global de partenariat avec l'Etat du Niger concernant plusieurs projets miniers, à réaménager pour l'un, à développer pour d'autres. 
Orano signe un accord avec l’Etat du Niger
Tous les articles CARRIÈRES
Construction Cayola est un site du Groupe Cayola