TERRASSEMENTS & CARRIÈRES
★ PAGES SPÉCIALES
TLM 2022
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX VRD
TERRASSEMENTS/CARRIÈRES

Réglementation sur les machines : le CECE prépare son trilogue

Réglementation sur les machines : le CECE prépare son trilogue
Crédit : Samoter
Par la rédaction, le 27 juin 2022.
Newsletters gratuites
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Le Comité des représentants permanents (COREPER) a approuvé aujourd’hui la position du Conseil européen sur le règlement relatif aux machines.

À la lumière de cela, la présidence tchèque du Conseil devrait mener des négociations à partir du 1er juillet avec le rapporteur du PE, l’eurodéputé Štefanec, dont le mandat a déjà été approuvé par le Parlement en mai. Le CECE se félicite des améliorations convenues par le COREPER en ce qui concerne les procédures d’évaluation de la conformité. En effet, le contenu de l’annexe I décrit un statu quo de facto, avec des comportements auto-évolutifs pour certaines applications et fonctions de sécurité comme les seuls domaines dans lesquels l’intervention obligatoire de tiers est introduite.

« Nous sommes satisfaits que notre plaidoyer porte ses fruits. Grâce à nos actions et à nos efforts d’information, un petit groupe d’États membres a stoppé les projets de la présidence française visant à modifier radicalement les procédures d’évaluation de la conformité. Il était fondamental que le Conseil confirme, comme l’a fait le Parlement, qu’il n’existe pas de machines à haut risque, une définition controversée introduite par la Commission. En ce qui concerne l’évaluation de la conformité, nous n’avons jamais accepté l’hypothèse sous-jacente selon laquelle toutes les auto-déclarations de l’industrie ne sont pas fiables et qu’un chèque en blanc aux organismes notifiés tiers serait la solution. Toute obligation massive de se soumettre à une certification par tierce partie serait un cadeau indu aux organismes notifiés, ce qui est inacceptable pour les constructeurs. Nous espérons que cette approche sensée fera son chemin dans les discussions du trilogue", commente Riccardo Viaggi, secrétaire général du CECE.

S’y rattachent les critères de l’article 5 selon lesquels la Commission peut adopter des actes délégués et modifier le contenu de l’annexe I pour imposer des obligations de certification par une tierce partie. Certains de ces critères ne sont ni réalistes ni objectifs, même si un ajout de dernière minute du Conseil associe des représentants de l’industrie au processus de consultation que la Commission doit entreprendre pour rédiger l’acte délégué. Enfin, sur le calendrier d’application de l’article 5, le CECE remet en cause le compromis convenu par le COREPER.

« Il est difficile de comprendre comment une nouveauté majeure du règlement pourrait être rendue applicable avant le règlement lui-même. Si tous les articles sont applicables 36 mois après l’entrée en vigueur de ce règlement, comment et pourquoi l’article 5.2 devient-il applicable 2 ans avant ? Cela donnera à la Commission la possibilité de modifier le contenu de l’annexe I déjà un an après l’entrée en vigueur. Sachant que la Commission a proposé des obligations très strictes de certification par une tierce partie depuis le début, il semble que quelque chose qui a été expulsé par la porte ait une chance d’entrer par la fenêtre", souligne encore Riccardo Viaggi. 
Rejoignez-nous sur LinkedIn, Facebook et Twitter
Toute l'information de cette rubrique est dans :
Terrassements & Carrières
Le magazine pensé comme un outil destiné aux carriers, aux terrassiers et aux entreprises de construction routière.
Découvrir
Acheter un numéro
Deux nouveautés chez ACX
Dernier numéro
Terrassements & Carrières
Le magazine pensé comme un outil destiné aux carriers, aux terrassiers et aux entreprises de construction routière.
N° 186
Sommaire
Découvrir
S'abonner
Les numéros
Les plus lus
À lire également
MCS va plus loin dans la géolocalisation
MCS va plus loin dans la géolocalisation
MCS a développé une nouvelle fonctionnalité permettant aux loueurs de prendre des photos et de sauvegarder la géolocalisation d’un équipement, ce qui permettra de le retrouver rapidement et facilement.
Hesus sur la transformation du quartier Bercy-Charenton
Hesus sur la transformation du quartier Bercy-Charenton
Hesus a été sollicité pour la caractérisation, la gestion, l'évacuation et la valorisation des terres excavées résultant de la transformation de la ZAC Bercy Charenton. 
Prolongement du T1 : la gestion des déblais va à Hesus
Prolongement du T1 : la gestion des déblais va à Hesus
Hesus s'est vu confier par Colas IDFN le marché d'évacuation et de valorisation des déblais issus des terrassements du prolongement à l'Est du tramway T1.
TLM/Trophée digital : M-LOC
TLM/Trophée digital : M-LOC
Entreprise du groupe AVLO, M-LOC est spécialisée dans la location de matériel sans chauffeur pour les métiers du BTP, de l'industrie et du recyclage. Depuis quelque temps, les dirigeants, Guillaume Bassaisteguy en tête, sont tournés vers une stratégie digitale afin de donner une expérience client unique et inédite. Et c’est tout un écosystème qui est créé.
TLM/ Loueur de l’Année : groupe Potier
TLM/ Loueur de l’Année : groupe Potier
Aujourd’hui dirigé par Aurélien Potier, le groupe compte à son actif plus de 50 ans d’existence dans l’hémisphère sud (Réunion, Mayotte, Madagscar…). Avec un CA de 12 millions d’euros généré annuellement, l’entité ne consacre pas moins de 3 millions d’euros à l’investissement de ses structures. ​
TLM/ Digital : Atoulok TP
TLM/ Digital : Atoulok TP
Bien que nouvel entrant sur le marché, Atoulok TP, entreprise basée à la Ferté-sous-Jouarre, compte aussi sur la digitalisation pour accélérer son développement.
TLM/ Trophée digital : Newloc
TLM/ Trophée digital : Newloc
Filiale du groupe Dubreuil créée il y a 20 ans tout juste, Newloc est un acteur régional de la location de matériels en plein essor. Depuis 5 ans, l’entreprise n’a cessé de digitaliser l’ensemble de ses process pour apporter le meilleur service possible à ses clients sans pour autant se passer de la proximité de ceux-ci.
Tous les articles TERRASSEMENTS
Événements
PRODURABLE
13 Septembre 2022
Innopolis Expo 2022
20 Septembre 2022
Université de l'autoconsommation photovoltaïque
20 Septembre 2022
+ d'événements
Emploi
- Dessinateur(trice)-projeteur(se) en génie climatique
- Mécanicien(ne) d'atelier et de chantier en matériels-BTP-
- Chef de projet BTP
- Manoeuvre bâtiment
+ d’offres
Construction Cayola est un site du Groupe Cayola.