Certaines fonctionnalités de ce site reposent sur l’usage de cookies.
Les services de mesure d'audience sont nécessaires au fonctionnement du site en permettant sa bonne administration.
ACCEPTER TOUS LES COOKIES
LES COOKIES NÉCESSAIRES SEULEMENT
CONNEXION
Valider
Mot de passe oublié ?
Accueil > Actualités > Carrières > A Saint-Colomban, la sablière Lafarge obtient le label "Maturité"
CARRIÈRES

A Saint-Colomban, la sablière Lafarge obtient le label "Maturité"

PUBLIÉ LE 27 JUIN 2022
LA RÉDACTION
Archiver cet article
A Saint-Colomban, la sablière Lafarge obtient le label  Maturité
Crédit : Lafarge
Au terme d’une série d’audits externes, le label RSE « Maturité » a été attribué à la sablière Lafarge de Saint-Colomban.

La carrière de Saint-Colomban de Lafarge a obtenu la note globale  « Maturité » en 2021 (2ème meilleure note sur 4 niveaux) reconnaissant la mise en application des meilleures pratiques qui soient en matière d’exploitation mais aussi de réaménagement. Elle visera pour 2023
le plus haut niveau : le label RSE « Exemplarité ».

Depuis l’origine, la gestion de la carrière fait l’objet d’une concertation continue avec toutes les parties prenantes locales. Le comité local est composé de  représentants de riverains,  d’associations locales, d’élus de la  commune et des communes  limitrophes et d’autres instances  locales, notamment pour la gestion  de l’eau (SAGE). Ces comités sont l’occasion de faire une visite de la  sablière afin d’échanger sur l’avancement de l’exploitation et du réaménagement  coordonné et de présenter les résultats des suivis environnementaux.

C’est en outre la 5ème année consécutive que  la sablière héberge des ovins et des caprins, pour assurer l’entretien du site en lieu et place d’une fauche  mécanique. Les dizaines de  moutons et de chèvres accueillies  sont complémentaires, venant à bout  des ronciers, chardons et autres  espèces invasives… 

La remise en état du site, menée de façon coordonnée  à l’avancement de l’extraction, repose  sur trois types d’aménagement qui  prennent progressivement corps au fil  des années : la création de deux plans d’eau (14 ha et 2,5 ha) ; un retour à l’usage agricole des  terrains (18 ha) par comblement  d’anciennes fosses d’extraction ; la création de terrains bocagers, avec un réseau de mares favorables au développement de la biodiversité.



 
PARTAGEZ
À LIRE ÉGALEMENT
Pont de Camélat : un troisième pont sur la Garonne !
Pont de Camélat : un troisième pont sur la Garonne !
Le SNPB fête ses 20 ans !
Le SNPB fête ses 20 ans !
Lafarge entre dans l’ère de l’upcycling !
Lafarge entre dans l’ère de l’upcycling !
Cédric Barthélemy nommé Directeur Général de Lafarge Bétons
Cédric Barthélemy nommé Directeur Général de Lafarge Bétons
Tous les articles Carrières
L'essentiel de l'actualité de la construction
Ne manquez rien de l'actualité de la construction !
Inscrivez-vous ou abonnez-vous pour recevoir les newsletters de votre choix dans votre boîte mail
CHOISIR MES NEWSLETTERS