Découvrez nos newsletters
Gratuites et spécialisées dans votre secteur
Accès abonnés ✉ Nos newsletters gratuites Je m'abonne
FR
|
EN
Menu

RÉSEAUX VRD
VIDÉOS
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX VRD
TERRASSEMENTS/CARRIÈRES

Champs-sur-Marne vers une chaleur à 82 % renouvelable

Partager :
Champs-sur-Marne vers une chaleur à 82 % renouvelable
Par S. B., le 8 avril 2020
DÉCOUVREZ NOTRE NEWSLETTER GRATUITE
Réseaux VRD
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Avec la réussite de son forage géothermique, Champs-sur-Marne, grâce à la CAPVM et Engie Solutions, se dirige vers l’utilisation d’un réseau de chaleur à 82% d’origine renouvelable.

La communauté d’agglomération Paris - Vallée de la Marne (CAPVM) et Engie Solutions à travers sa filiale GéoMarne, annoncent avoir clôturé avec succès la phase stratégique du forage géothermique de Champs-sur-Marne, débuté début décembre. Son objectif était d’atteindre 1 900 m de profondeur pour bénéficier d’une eau qui offrira, à terme, une chaleur entièrement verte à l’équivalent de 10 000 logements sur les communes de Champs-sur-Marne et Noisiel (77).

Une ressource locale et verte

-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Après trois mois de chantier en plein cœur de la cité Descartes de Champs-sur-Marne, les équipes de GéoMarne ont finalisé avec succès deux forages déviés de 1 900 m dans le Dogger (une nappe d’eau souterraine où la température de l’eau se situe entre 50 et 95 °C). On sait désormais que l’eau y sera puisée à une température de 70° C avec un débit de 350m3/h, des données conformes aux études préalables qui ont abouti à une prévision de 70° et un débit de 350 m3/h  et ont été menées par les cabinets d’études missionnées par la CAPVM.
C’est aussi la CAPVM qui a déposé (et obtenu) le Per Dotex (arrêté d’autorisation de forer), et ces données étaient indiquées dans le cahier des charges rédigé par la CAPVM. 

Des tubes à raccords lisses

Innovants, ces forages ont permis la mise en place de tubages à raccords lisses permettant d’augmenter les paramètres de production des puits. La fin du forage et les tests concluants menés depuis lors permettent de démarrer d’ici quelques semaines la construction du réseau et l’aménagement des sous-stations d’alimentation pour raccorder les futurs abonnés au réseau de chaleur. Sans oublier, courant 2020, le début de la construction de la centrale géothermique et l’installation de ses équipements, afin d’assurer la fourniture de chaleur pour fin 2021.

Un projet territorial



Ce réseau de chaleur alimenté à 82 % par la géothermie représente un investissement de 40 M€. La Région Ile-de-France accompagne ce projet à hauteur de 4 M€, soit 10 % de l’investissement, reportés intégralement au bénéfice des abonnés qui bénéficient d’une diminution du prix de la chaleur. Ce soutien s’inscrit dans la mise en œuvre de la stratégie régionale énergie-climat qui par le choix d’un scénario ambitieux a retenu un objectif de multiplication par 3,5 par rapport à 2015 de la production d’énergie renouvelable par la géothermie profonde. Dans le cadre du Fonds Chaleur, l’Ademe apporte un soutien financier de 6 M€ à ce projet vertueux, contribuant ainsi au développement de la géothermie profonde dans l’Est parisien.

La chaleur en Crowdfounding

La fin du chantier marque également la clôture de la collecte de financement participatif du projet GéoMarne. En effet, les citoyens locaux et plus largement, les Franciliens, avaient la possibilité de prendre part à ce projet ancré dans la transition vers un mix énergétique toujours plus vertueux grâce à un dispositif ouvert sur la plateforme Lumo, en trois phases : d’abord aux habitants de Noisiel et Champs-sur-Marne, puis à l’ensemble des administrés de la CAPVM et enfin, à l’Ile-de-France. Cette collecte a atteint début février son seuil d’un million d’euros. Dans cette démarche d’ouverture du projet aux citoyens, plus de 400 visiteurs (riverains, représentants de copropriété, bailleurs, partenaires...) ont également eu l’opportunité de visiter le chantier de forage et de découvrir les différents acteurs : les foreurs, les équipes en charge du fluide de forage, les géologues et les déviateurs.

Une nouvelle référence pour Engie

A travers GéoMarne, les équipes d’Engie Solutions accompagnent la CAPVM dans le développement de la géothermie afin d’établir un mix énergétique plus durable. L’entité du groupe mondial de référence dans l’énergie bas carbone et les services se pose comme partenaire privilégié de la transformation énergétique des villes en les aidant à convertir leur réseau de chaleur vers un modèle plus vertueux. Engie Solutions a investi plus de 200 millions d’euros dans la filière en 6 ans et réalisé 15 forages géothermiques sur cette période. Cette action s’inscrit dans les engagements d’Engie Solutions d’accompagner ses clients dans la transition zéro carbone en leur permettant d’optimiser l’usage des ressources et de verdir les énergies.

 

Retrouvez sur LinkedIn Sébastien Battaglini, rédacteur en chef de Réseaux VRD.
Toute l'information de cette rubrique est dans :
Réseaux VRD
Le seul magazine 100 % Réseaux, à destination des collectivités et du secteur privé.
Découvrir
Acheter un numéro
  L'exposition XXHL comme si vous y étiez !
+ de vidéos BTP ça tourne
Dernier numéro
N° 264
Sommaire
Découvrir
J'achète un numéro (25 €)
À lire également
Engie Solutions pour une géothermie inédite en Ile-de-France
Engie Solutions pour une géothermie inédite en Ile-de-France
Le dogger est un réservoir d'eau chaude situé à 1 600 m sous les pieds des franciliens, et exploité par de nombreuses stations géothermiques. Malheureusement pour l'ouest de la région, la géologie y est peu propice à l'exploitation de cette réserve énergétique totalement propre.
Une inédite géothermie à Vélizy
Une inédite géothermie à Vélizy
Le réseau de chaleur de la ville de Vélizy (78) a plus de 50 ans. Il a été conçu à une époque où les problématiques énergétiques actuelles n’étaient même pas envisagées. Pour le verdir et le faire entrer de plain-pied dans le son époque de sauvegarde de l’environnement et des ressources, décision est prise de faire de la géothermie. Problème : Vélizy n’est pas située sur une zone très favorable à cette technique. Engie a alors proposé et mis en œuvre une géothermie inédite !
Guilhem Armanet, GRDF Sud-Est : « J'ai à cœur de renforcer la place du gaz dans la transition énergétique »
Guilhem Armanet, GRDF Sud-Est : « J'ai à cœur de renforcer la place du gaz dans la transition énergétique »
GRDF vient de nommer Guilhem Armanet au poste de directeur clients territoires de GRDF en région Sud-Est. Basé au siège régional de Lyon, sa zone d'activité s'étend sur l’Auvergne Rhône-Alpes et Provence Alpes Côte d'Azur. Une nomination qui traduit la volonté du gestionnaire de gaz en France d’accompagner la transition énergétique du territoire.
GRTgaz aime le biogaz… et le fait savoir !
GRTgaz aime le biogaz… et le fait savoir !
GRTgaz lance une campagne de communication pour soutenir le développement des gaz renouvelables en France puisqu’il s’agit d’une filière encore méconnue dans notre pays malgré son potentiel prometteur.
Valence inaugure sa chaufferie biomasse
Valence inaugure sa chaufferie biomasse
La ville de Valence bénéficiait depuis 1967 d’un réseau de chaleur urbain entièrement alimenté par des énergies fossiles. Dans le cadre d’un contrat de délégation de service public, l’exploitant, Énergie Verte de Valence, a alors débuté la mise en œuvre de moyens de production de chaleur à la fois plus respectueux de l’environnement et moins couteux. Point d’orgue de cette transformation débutée en 2017, l’inauguration de la chaufferie biomasse.
RE2020 : des réactions contrastées
RE2020 : des réactions contrastées
Alors que la RE2020 tout juste dévoilée penche vers l’électricité, Équilibre des Énergies salue « une réglementation des bâtiments neufs à la hauteur de l’ambition climatique » tandis que l’Association Française du Gaz (AFG) souligne être déçue « de l'intention politique exprimée » au travers de la nouvelle réglementation.
Noblet met en service la première aspiratrice excavatrice 100 % biogaz
Noblet met en service la première aspiratrice excavatrice 100 % biogaz
Engagé très tôt dans une politique volontariste visant à réduire ses émissions de CO2, le groupe Noblet, spécialisé dans la location d’engins de chantier et de camions avec chauffeur, a aussi fait le choix des énergies alternatives pour sa flotte. Il accueille aujourd’hui une première dans ce domaine, une aspiratrice excavatrice 100 % biogaz.
Tous les articles RÉSEAUX VRD
Événements
34eme Congrès National AMORCE
3 Février 2021
Salon SMART
10 Mars 2021
Bio360
24 Mars 2021
+ d'événements
Emploi
- Chargé / Chargée d'affaires BTP
- Chef de chantier du BTP
- Conducteur / Conductrice de véhicules Super Lourds
- Mécanicien(ne) d'engins de chantier et de travaux publics
+ d’offres
Applications
Construction Cayola est un site du Groupe Cayola.