x
  
Découvrez nos newsletters
Gratuites et spécialisées dans votre secteur
Accès abonnés ✉ Nos newsletters gratuites Je m'abonne
Menu

RÉSEAUX VRD
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX
TERRASSEMENTS & CARRIÈRES
VIDÉOS

Brest : la place Copernic du Technopôle entre en dernière phase

Partager :
Brest : la place Copernic du Technopôle entre en dernière phase
Par la rédaction, le 5 juillet 2019
✉ Découvrez notre newsletter gratuite Réseaux VRD
Les travaux de réaménagement de la place Copernic, coeur vivant du Technopôle de Brest, entrent dans leur dernière phase et vont reprendre le 8 juillet 2019 aux abords de la sculpture Extase, jusqu’au mois d’août prochain.

La nouvelle place Copernic est conçue de façon à créer une centralité, favoriser les rencontres, l’animation et à terme l’implantation de nouveaux services au cœur du site de la Pointe du Diable. Le réaménagement de la place Copernic s’inscrit dans un projet plus global baptisé "Cœur de Campus", qui intègre également la création du bâtiment Totem du Campus Mondial de la Mer, le bâtiment Cap Océan.

Les travaux, conduits par BMa sont terminés pour les phases 1 et 2. La première portait sur la réalisation d’un parking central de 75 places et de 40 autres places le long de la rue Descartes. La deuxième, concernait les travaux d’aménagement de part et d’autre de la voirie existante. La phase 3, dédiée à l’aménagement de la future placette coeur de Campus, débutera le 8 juillet jusqu’à fin août.

-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Globalement, l’aménagement du Coeur de Campus s’étale sur 1,4 ha et comprend la création d’une place au centre du site de la Pointe du Diable, la création et la réorganisation d’une offre de stationnement ainsi que l’aménagement de circulation piétonnes, d’espaces verts et d’un éclairage public plus économe.

 
 

La place Copernic sur le Technopôle de Brest Iroise. Crédit photo : BMa
Retrouvez toute l'information "réseaux VRD" dans Réseaux VRD.
Réseaux VRD, le seul magazine 100% réseaux.
Consulter le magazine
Offre digitale
à partir de
8,90 €

Je découvre
S'identifier
S'inscrire
  La Power Road d'Eurovia

Dans le dernier numéro de BTP ça tourne, Charlotte Divet nous fait découvrir la route à énergie positive d'Eurovia.
Toutes nos vidéos
Tribune
route solaire
Veut-on vraiment accélérer la digitalisation des entreprises ?
Le sujet du marché télécoms pour les entreprises est sous les feux de l’actualité avec les remous provoqués par la situation financière très compliqué de l’opérateur Kosc.
À lire également
Quels dispositifs de fermeture et d’évacuation des eaux de Lyon ?
Quels dispositifs de fermeture et d’évacuation des eaux de Lyon ?
Frans Bonhomme, distributeur de solutions réseaux et canalisations, a remporté l'appel d'offres public lancé par la Direction Eau et Déchets du Grand Lyon pour le marché de fourniture de dispositifs de fermeture pour les réseaux d’assainissement et de dispositifs d’évacuation des eaux pluviales pour la Métropole de Lyon.
Iran, Russie et USA foncent vers le méthanol
Iran, Russie et USA foncent vers le méthanol
L’Iran, la Russie et les États-Unis vont augmenter leurs capacités mondiales de méthanol entre 2019 et 2030. Ensemble, ces trois pays contribueront à hauteur de 64% de la croissance de la capacité de production mondiale.
Le Raid Amazones pour Électriciens sans frontières
Le Raid Amazones pour Électriciens sans frontières
C'est une belle histoire que celle du Raid Amazones, une aventure caritative réservée aux femmes. Deux collaboratrices d'Artibat, les Rayo'Nantes ont décidé d'y participer pour mettre en avant Electriciens sans frontières. Une aventure non motorisée de surcroît qui fait la part belle à l'humain et au dépassement.
Assises de l'eau : finalement, on déchante ?
Assises de l'eau : finalement, on déchante ?
Les Assises de l'eau et leur conclusion ont été porteuses d'espoir pour toute une profession mais aujourd'hui, le compte n’y est pas. Malgré les bonnes volontés affichées, le vrai problème n’a pas été réglé : celui du financement de la politique de l’eau.
Le Sedif nous dévoile ses nouveautés
Le Sedif nous dévoile ses nouveautés
C'est ce matin que le Syndicat des Eaux d'Ile de France (SEDIF) a présenté ses travaux sur l'année écoulée en invitant la presse et les élus à l'usine de Neuilly sur Marne.
Klubb monte une K32 sur le nouveau Master Euro VI
Klubb monte une K32 sur le nouveau Master Euro VI
Sur JDL Expo, Klubb exposera pour la première fois une nacelle K32 montée sur le nouveau Renault Master Euro VI, conforme aux normes de dépollution WLTP qui entrent en vigueur en septembre 2019.
Mini-pelles : consolider les acquis
Mini-pelles : consolider les acquis
Évidemment, le marché des mini-pelles, matériel de prédilection en milieu urbain et qui plus est, le plus important dans l’Hexagone, n’échappera pas à la règle de l’électrification. Mais, en attendant la véritable révolution verte, les constructeurs se refusent à renier les acquis et bichonnent, encore, le bon vieux moteur thermique. Nombreux étaient ceux qui craignaient un ralentissement de l’activité et notamment un recul du marché des mini-pelles, lequel se chiffrait à 11 387 unités en 2018. Après six mois d’activité en 2019, il n’en est rien. Le marché semble avoir conservé cette même vitalité et serait même en avance sur les temps de passage : 7 001 unités écoulées à l’issue du premier semestre et un mois de juillet tout aussi fringant (7 953 unités). « Soit une progression de 2 % par rapport à la même période de l’an passé sachant que le marché 2018 était déjà à 1,5 %. Globalement, je pense que le marché sur l’ensemble de l’exercice sera étale par rapport à l’an dernier, mais toujours à un haut niveau. Nous restons sur trois belles années avec une conjoncture porteuse quand les clients de leurs côtés voient l’activité se poursuivre et les carnets de commandes se remplir. Je pense même que début 2020 sera du même tonneau jusqu’aux élections municipales qui pourraient venir freiner le marché et l’activité », analyse Olivier Boussion, directeur de Kubota France. « Le marché de la mini-pelle reste porteur, je l’estime entre 11 000 et 11 500 unités cette année encore, mais attention à ne pas se laisser bercer. D’où la nécessité d’assurer les partenariats solides sur le long terme avec ses clients et ne pas privilégier le « one-shot ». Je pense aussi que l’image de marque fera la différence, quelle que soit la tendance du marché », avance de son côté Morgan Pisanu, directeur commercial de Takeuchi France. Quant à Peter Sebold, spécialiste produit chez Hyundai CE, il s’enthousiasme devant le marché national : « On parle d’un volume de 70 000 unités en Europe quand le marché français est proche des 12 000 unités, soit 18 % de pénétration ! C’est dire l’importance de ce marché et cela explique aussi le développement d’une concurrence très dense ». Seul Julien Provensal, responsable produits mini-pelles chez Volvo CE se veut prudent : « Un marché porteur jusqu’ici même si d’après les prévisions et les observateurs, celui-ci devrait se stabiliser ». Néanmoins, les professionnels s’accordent à dire que le segment traverse une période faste. De quoi mieux préparer l’avenir et affûter les stratégies.
Tous les articles RÉSEAUX VRD
Applications
Accès au kiosque
Événements
Rencontres Internationales de la Mobilite Durable
20 Septembre 2019
Rencontres Internationales de la Mobilite Durable
JDL 2019
25 Septembre 2019
JDL 2019
Cycl'eau Vichy
25 Septembre 2019
Cycl'eau Vichy
+ d'événements
Emploi
- Conducteur / Conductrice d'engins de travaux publics
- Manoeuvre de chantier
- Manoeuvre bâtiment
- Conducteur / Conductrice de benne TP
+ d’offres
Rubriques
Bâtiment
Environnement
Infrastructures TP
Matériels
Rail
Réseaux
Terrassements & Carrières
Réseaux sociaux
Facebook
Twitter
LinkedIn
Youtube
Applications
iOS
Android
Magazines
BTP Magazine
BTP Rail
Environnement Magazine
Hydroplus
Mat Environnement
Planète B
Réseaux VRD
Terrassements & Carrières
Services
Pages d'aide (FAQ)
Emploi
Newsletters
Agenda
Abonnés
RGPD 2018
CGV (digital)
CGV (magazines)
CGV (pub)
Nous contacter
L’équipe
Mentions légales
constructioncayola.com est un site du Groupe Cayola.