CONNEXION
Valider
Mot de passe oublié ?
Accueil > Actualités > Rail > International : 6 000 traverses composites posées
RAIL

International : 6 000 traverses composites posées

PUBLIÉ LE 29 AOÛT 2023
LA RÉDACTION
Archiver cet article
International : 6 000 traverses composites posées
A Rotterdam dans c'est dans le Willemsspoortunnel que 6 000 traverses composites KLP Hybrid Polymer ont été posées pour remplacer les anciennes traverse en bois rongées par l'humidité. ©
Dans le cadre de la modernisation du tunnel ferroviaire Willem (Willemsspoortunnel - Rotterdam), le fabricant hollandais a fourni 6 000 traverses composites KLP Hybrid Polymer. Un record !
 
Dans le cadre des travaux de modernisation de Rotterdam Willemsspoortunnel et le remplacement des traverses en bois (là où il y avait un risque d’affaissement) le fabricant hollandais Lankhorst Rail a fourni, par l’intermédiaire voestalpine Track Solutions Netherlands (distributeur), 6 000 traverses KLP Hybrid Polymer à l’opérateur du réseau ferroviaire néerlandais ProRail. Si les 1 500 premières traverses ont été installées en 2021, les 4 500 traverses restantes ont été installées en 2023.
 
Conçue pour résister à l’humidité
Les conditions environnementales humides dans le tunnel, ainsi que l’exposition aux déchets des toilettes des passagers, ont considérablement réduit la durée de vie des traverses en bois initialement posées. Si de nombreuses traverses en bois ont été remplacées par des modèles en béton, ces dernières ont l’inconvénient d’être nettement plus lourdes. Un paramètre incompatible avec les parties du tunnel soumises à un affaissement dû au poids total de l’ouvrage. Comme l’explique Bernard Huitema, directeur des ventes chez Lankhorst Rail : « Une traverse en béton est généralement plus grande et jusqu’à trois fois plus lourde qu’une traverse en polymère hybride, et nécessite donc plus de ballast. Si le sous-sol est faible, comme un sol tourbeux avec potentiellement un mauvais drainage, les traverses polymères KLP permettent de réduire la charge en réduisant la quantité de ballast ».
 
Une installation automatisée
Résistant aux effets de l’humidité, ces traverses en polymère hybride de KLP disposent d’une durée de vie sans entretien d’environ 50 ans. Autre avantage, de dimensions identiques à celles des traverses en bois, leur pose a été effectuée à l’aide d’un train usine de type RUS 1 000 S (Plasser-Theurer). Dans les tunnels où les restrictions de hauteur empêchent l’utilisation du béton comme alternative au remplacement des traverses en bois, la traverse KLP Hybrid Polymer offre une alternative intéressante en étant moins hautes et plus légères…
 
Le meilleur du bois et du béton
Associant le meilleurs des traverses bois et béton, ces traverses composites, qui associe polymère ductile et armature en acier, disposent d’une une très bonne longévité, d’une grande résistance à la flexion ainsi qu’un faible niveau de dilatation thermique. Ne nécessitant pas d’entretien, elles peuvent être utilisées aussi bien pour les voies principales, les appareils de voies et sur les ouvrages d’arts (pont, tunnel).
 
PARTAGEZ
À LIRE ÉGALEMENT
L'Exvac de Rivard en démo !
L'Exvac de Rivard en démo !
Les systèmes d’annonce évoluent vers le numérique
Les systèmes d’annonce évoluent vers le numérique
Eiffage et Captrain remportent 2 des 4 lots de l’appel d’offres lancé par SNCF Réseau
Eiffage et Captrain remportent 2 des 4 lots de l’appel d’offres lancé par SNCF Réseau
Thales fournira un système d’enclenchement électronique à l'opérateur ferroviaire suisse BLS
Thales fournira un système d’enclenchement électronique à l'opérateur ferroviaire suisse BLS
Tous les articles Rail
L'essentiel de l'actualité de la construction
Ne manquez rien de l'actualité de la construction !
Inscrivez-vous ou abonnez-vous pour recevoir les newsletters de votre choix dans votre boîte mail
CHOISIR MES NEWSLETTERS