Découvrez nos newsletters
Gratuites et spécialisées dans votre secteur
Accès abonnés ✉ Nos newsletters gratuites Je m'abonne
Menu

RAIL
VIDÉOS
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX
TERRASSEMENTS & CARRIÈRES

La tournée des grands (via)ducs !

Partager :
La tournée des grands (via)ducs !
Par CB, le 23 septembre 2019
✉ Découvrez notre newsletter gratuite Rail
SNCF Réseau vient d’effectuer l’inspection détaillée de deux ouvrages d’arts du RER C enjambant la Seine de part et d’autre de l’île aux Cygnes. Une intervention sortant des sentiers battus, car c’est sur le fleuve, depuis une nacelle installée sur une barge, qu’ont été sondés les composants des deux viaducs.


Une rame d’inspection tunnel (RIT) munie d’une nacelle ascendante, une barge avec pousseur équipée d’une nacelle routière, un escadron de plongeurs… C’est peu de dire que SNCF Réseau, via son Infrapôle Paris Sud-Ouest (IPSO), n’a pas joué petit bras pour mener à bien l’inspection détaillée des viaducs Bras de Grenelle-Rive Gauche et Bras de Passy-Rive Droite. Deux ouvrages centenaires de la ligne C du RER qui font partie des quelques 2 774 ouvrages d’arts et constructions apparentées que compte à lui seul l’établissement IPSO dirigé par Daniel Gardeux. « 4,5 M€ sont consacrés tous les ans à la surveillance et l’entretien des ouvrages d’arts (50 M€ à l’échelle nationale pour 32 305 ponts-rails), soit 5 % de notre budget global d’infrastructure. Une somme à laquelle s’ajoute 20 M€ pour le renouvellement » explique le directeur d’établissement.
Les missions de surveillance, d’entretien et de renouvellement des ouvrages du réseau ferroviaire incombent en effet aux Infrapôles (1) qui sont responsables de la sécurité des circulations. Comptant trois niveaux de contrôle, ces missions de surveillance du patrimoine SNCF Réseau sont effectuées lors des tournées des agents de la voie et, tous les 3, 6 ou 9 ans, par des agents qualifiés dans chaque région et des experts nationaux du département Ingénierie & Projets.

En trois temps, trois mouvements !
L’objectif de l’inspection détaillée, effectuée ici tous les 6 ans, est de sonder l’ensemble des composants de l’ouvrage afin de relever et quantifier les pathologies affectant les structures. « Elle vise notamment à mettre en évidence des fissures ou indices de fatigue aux niveaux des pièces mécaniques, des ébranlements de rivets, des défauts d’étanchéité de la dalle ou des signes de corrosion ou oxydation au niveau de la peinture » explique Philippe Naudin responsable maintenance ouvrage d’art pour l’infrapôle Paris Sud Ouest. Initiée début septembre, la première phase d’inspection a été effectuée depuis la plateforme ferroviaire des deux viaducs à l’aide d’une rame d’inspection tunnel (RIT) qui a permis d’ausculter les structures au-dessus des voies et  notamment l’intérieur des arches. La deuxième phase a ensuite consisté en l’examen de l’intrados de l’ouvrage et des parties non accessibles depuis la voie. « Une barge avec pousseur ainsi qu’une nacelle routière ont été mises à disposition par l’entreprise Dodin qui s’est également chargée des autorisations délivrées par la batellerie. Cet équipement permet aux agents de se déplacer sous et aux abords de l’ouvrage et de pouvoir sonder la structure » ajoute Daniel Gardeux. Quant à la troisième phase, elle a été menée par une entreprise spécialisée de plongeurs afin de vérifier l’ensemble des maçonneries immergées. « Cette inspection particulière est aussi réalisée après chaque crue pour vérifier qu’il n’y ait pas de fissures ou d’épaufrures » précise le responsable maintenance.
Les résultats de cette visite et la cotation de l’état de l’ouvrage qui en découle ont ensuite été consignés dans des procès-verbaux. Transmis au mainteneur, ces documents lui permettent de décider s’il doit instaurer un nouvel échéancier de visites intermédiaires, mettre en œuvre une surveillance renforcée ou, cas extrême, engager des travaux de maintenance corrective. Aucune avarie n’ayant été signalée sur les deux viaducs, rendez-vous est donc pris pour 2025 !

-------------------- PUBLICITÉ --------------------


(1) Un ouvrage d’art est sous la responsabilité du gestionnaire de la voie portée.
 

©BTPRail
Retrouvez toute l'information "rail" dans BTP Rail.
BTP Rail, le panorama complet du secteur ferroviaire et des transports collectifs en site propre.
Consulter le magazine
Offre digitale
à partir de
8,90 €

Je découvre
S'identifier
S'inscrire
  Nouveau test pour Sébastien

Dans ce nouveau numéro de BTP ça tourne, Sébastien teste le Air+ Smart Mask de Itools. Un test sans concession.
+ de vidéos BTP ça tourne
À lire également
Patrick Jeantet : le retour aux sources !
Patrick Jeantet : le retour aux sources !
C’est la première grosse surprise du mercato initié à la SNCF suite à la nomination de Jean-Pierre Farandou. Patrick Jeantet, pdg de SNCF Réseau et artisan de la nouvelle stratégie Nouvel’R vient d’être nommé président du directoire de Keolis. L'heureux impétrant devrait prendre ses nouvelles fonctions en janvier ou février 2020.
Deux nouveaux contrats pour Colas Rail Italia
Deux nouveaux contrats pour Colas Rail Italia
Colas Rail Italia, filiale italienne de Colas Rail, a remporté deux contrats attribués par Rete Ferroviaria Italiana (RFI), entreprise gestionnaire des infrastructures ferroviaires italiennes, pour réaliser la modernisation des installations caténaires dans le nord du pays.
Les futurs « monteurs en signalisation » viendront des Yvelines !
Les futurs « monteurs en signalisation » viendront des Yvelines !
10 mois seulement après la pose symbolique du premier rail de la plateforme ferroviaire de L’ÉA, un atelier d’apprentissage aux métiers de la signalisation vient d’être inauguré ce lundi 2 décembre sur le campus Itedec d’Aubergenville.
Fret ferroviaire : une nouvelle offre digitale signée Everysens
Fret ferroviaire : une nouvelle offre digitale signée Everysens
La start-up liloise Everysens, spécialiste de la traçabilité des actifs mobiles, étoffe sa plateforme logicielle avec un outil de gestion digitale de la lettre de voiture.
4NRJ : son crédo c’est l’inno !
4NRJ : son crédo c’est l’inno !
La société 4NRJ dirigée par Benoît Gasselin a profité des Mecateameetings 2019 pour présenter ses produits phares, mais également une nouvelle solution d’arrêt à main pour la sécurisation des chantiers.
Un pacte girondin pour la SNCF ?
Un pacte girondin pour la SNCF ?
A l’occasion du Salon des Maires de France, Jean-Pierre Farrandou a annoncé sa volonté d’une « SNCF peut-être un peu moins nationale et beaucoup plus orientée vers ce qui se passe en province et dans les Régions ». Un souhait dont se félicite l’association des Régions de France.
Remorques ferroviaires : qui peut le plus peut le moins ?
Remorques ferroviaires : qui peut le plus peut le moins ?
Toujours plus haut, plus loin et plus lourd. Après l’arrivée sur le marché de pelles RR toujours plus puissantes, ce sont aujourd’hui les remorques ferroviaires qui leur emboitent le pas en affichant des capacités de charges utiles de 23 voire 25 t. Alors argument marketing et course à l’échalote ? Ou suite logique de la montée en gamme et plus-value sur les chantiers. L’avenir nous le dira.
Tous les articles RAIL
Applications
Accès au kiosque
Événements
Paysalia
3 Décembre 2019
Paysalia
Rocalia
3 Décembre 2019
Rocalia
Cycl'eau Strasbourg
4 Décembre 2019
Cycl'eau Strasbourg
+ d'événements
Emploi
- Chargé / Chargée d'affaires BTP
- Projeteur / Projeteuse béton armé
- Chef de chantier
- Manoeuvre bâtiment
+ d’offres
constructioncayola.com est un site du Groupe Cayola.