CONNEXION
Valider
Mot de passe oublié ?
Accueil > Actualités > Infrastructures TP > L'École des Ponts ParisTech renouvelle sa chaire Recherche et Environnement
INFRASTRUCTURES TP

L'École des Ponts ParisTech renouvelle sa chaire Recherche et Environnement

PUBLIÉ LE 11 DÉCEMBRE 2023
LA RÉDACTION
Archiver cet article
Toute l'information de cette rubrique est dans : BTP Magazine
Le magazine des nouveautés, tendances et stratégies des constructeurs.
L’École des Ponts ParisTech renouvelle sa collaboration avec Vinci, en partenariat avec AgroParisTech et MINES Paris-PSL, afin de reconduire la chaire « lab recherche environnement » dédiée à la conception durable des ensemble bâtis et des infrastructures. 

Le renouvellement de cette chaire s’est déroulée le 30 novembre dernier à Paris en présence de Xavier Huillard, président directeur-général de Vinci et des directeurs des 3 écoles partenaires : Anthony Briant, directeur de l’École des Ponts ParisTech ; Laurent Buisson, directeur général d’AgroParisTech et Vincent Laflèche, directeur de MINES Paris-PSL. Elle réunit ainsi 4 acteurs majeurs du monde économique et de l’enseignement supérieur et de la recherche afin de trouver des solutions concrètes pour améliorer la performance environnementale des bâtiments, des quartiers et des infrastructures.

Ce partenariat vise à démultiplier les applications opérationnelles à travers le renforcement du programme « recherche & solutions », au sein duquel les projets sont lancés sur proposition des collaborateurs de Vinci, en lien avec les solutions environnementales développées par le Groupe. Le lab recherche environnement multiplie ainsi les passerelles entre la recherche scientifique et les métiers de Vinci. Il va permettre aux scientifiques des terrains d’expérimentation sur trois thématiques : l’efficacité énergétique des bâtiments (MINES Paris - PSL), la biodiversité (AgroParisTech) et la mobilité durable (École des Ponts ParisTech).

Les thématiques de recherche couvrent trois ambitions majeures : la réduction de l’impact environnemental des projets de bâtiments et d’infrastructures ; le développement de l’intelligence artificielle au service de la décarbonation des bâtiments et mobilités et l’amélioration du bien-être, du confort et de la santé des usagers, via les travaux sur l’atténuation des effets des îlots de chaleur urbains et le cycle de l’eau en ville. Le groupe Vinci s’engage dans un mécénat scientifique conséquent à hauteur de 6 millions d’euros jusqu’en 2028.

Les recherches menées s’articulent autour de 3 problématiques liées à l’anticipation et la réduction des impacts sur l’environnement :

- la prise en compte des limites planétaires dans les projets de bâtiments et d’infrastructures ;
- le développement de l’usage de l’intelligence artificielle au service de la décarbonation des bâtiments et des mobilités ;
- l’amélioration du bien-être, du confort et de la santé des usagers, via les travaux sur l’atténuation des effets des îlots de chaleur urbains et du cycle de l’eau en ville.

 
PARTAGEZ
À LIRE ÉGALEMENT
Innovations et décarbonation chez Ammann
Innovations et décarbonation chez Ammann
3e lançage du nouveau pont sur la Loire
3e lançage du nouveau pont sur la Loire
Vögele construit le tunnel de Zoji-La en Inde
Vögele construit le tunnel de Zoji-La en Inde
L'Italie se prépare à un boom du béton
L'Italie se prépare à un boom du béton
Tous les articles Infrastructures TP
L'essentiel de l'actualité de la construction
Ne manquez rien de l'actualité de la construction !
Inscrivez-vous ou abonnez-vous pour recevoir les newsletters de votre choix dans votre boîte mail
CHOISIR MES NEWSLETTERS