ENVIRONNEMENT
TDM 2022
INSCRIVEZ-VOUS
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX VRD
TERRASSEMENTS/CARRIÈRES

Le Groupe GDE : une activité portuaire dynamique

Le Groupe GDE : une activité portuaire dynamique
Port de Caronte (Crédit DR)
Par la rédaction, le 19 juillet 2021.
Newsletters gratuites
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Avec quatre ports situés à Montoir-de-Bretagne, Rouen, Caronte et Gent, le Groupe Ecore a développé depuis 40 ans une activité portuaire pour l’exportation de ferrailles recyclées vers de nombreux pays d’Europe, mais aussi, la Turquie ou l’Égypte. Cette activité, qui ne cesse de progresser, avoisine aujourd’hui un million de tonnes.

Il y a 40 ans, GDE commençait à exporter de la ferraille au départ de Blainville. Aujourd’hui, le groupe compte quatre ports à Montoir de Bretagne, Rouen, Caronte et Gent. Ces ports permettent d’expédier les matières à destination majoritairement de la Turquie, la Grèce, l’Espagne, l’Italie, le Portugal, le Maroc, l’Égypte et l’Arabie Saoudite…
Depuis le début de l’exercice, en raison de l’activité grand export intense, les expéditions avoisinent un million de tonnes et ont progressé de près de 25 % par rapport aux années précédentes.

     3 sites portuaires en France
Le port de Montoir de Bretagne est le plus important du groupe avec une superficie de 20 000 m2 et des expéditions s’élevant à hauteur de 280 000 tonnes par an principalement à destination de la Turquie, du Maroc, de l’Égypte et parfois de l’Asie. « Nous avons un conducteur d’engins polyvalents pour le chargement des bateaux et deux grues portuaires sont utilisées permettant ainsi d’atteindre une cadence de chargement de 5 000 t/jour », explique Thierry Morvan, chef de chantier.
Le port de Rouen exploite environ 210 000 tonnes par an et dispose d’un terminal d’une superficie de 16 000 m2 avec une zone dédiée pour la préparation des ferrailles. « Cela permet d’exporter les bateaux allant jusqu’à 40 000 t de ferrailles à destination de l’Europe, de la Turquie et de l’Asie », ajoute Cédric Canville, chef de chantier.
Le port de Caronte, sur un terminal de 9 300 m2, expédie 130 000 tonnes en moyenne par an. « Nous avons effectué des travaux d’agrandissement afin d’augmenter la capacité du quai nous permettant de charger des bateaux plus importants, passant de 5000 t à 15 000 t », ajoute Jean-Christophe Raghouber, chef de chantier.

-------------------- PUBLICITÉ --------------------
     Un site pour charger plus
Le port de Gent (Ecore Belgium) sur un terminal de 32 000 m2 est le troisième plus grand port de la Belgique. Un terminal situé en eaux profondes, entre Bruxelles, Anvers et Bruges, qui permet d’exporter des chargements pouvant atteindre 45 000 t de ferraille. « Notre objectif est de proposer à nos clients internationaux la plus large variété possible de qualité de ferrailles et pour cela, nous nous approvisionnons en plus d’une liste de nos fournisseurs réguliers de ferraille des Pays-Bas, d’Allemagne et de Belgique, auprès des sites GDE situés à proximité, Strasbourg, Escautpont et Aubange. Nous sommes en nette progression avec 280 000 t expédiées sur un an, majoritairement vers la Turquie », explique Tom Martens.
« Les expéditions se concentrent essentiellement vers la Turquie, mais nous nous sommes ouverts à de nouveaux marchés tels que l’Arabie Saoudite, l’Égypte et la Grèce. Dernièrement, nous avons conclu un bateau de 24 000 t avec l’Égypte », ajoute Jehuda Saar, directeur commercial grand export. Du fait de la faible activité actuelle du marché turc, les ventes sont également plus importantes avec l’Italie, l’Espagne et le Portugal. « Les tonnages restent conséquents, par exemple, 39 000 tonnes ont été valorisées au mois de juin sur le port de Montoir », conclut Xavier Rouchaud, directeur négoce ferreux.
Sur ces cinq dernières années, le Groupe a effectué quelques opérations d’envergure, notamment : 36 500 tonnes en un seul chargement sur le port de Rouen en 2017 ; 41 000 tonnes sur Montoir en février 2021 et 41 000 tonnes sur Rouen en mars 2021.

Rejoignez-nous sur LinkedIn, Facebook et Twitter
Toute l'information de cette rubrique est dans :
Mat Environnement
Le magazine des matériels et process. Pour les professionnels confrontés aux respects des législations.
Découvrir
Acheter un numéro
Contenu de marque
  Solutions de revalorisation CDE - Transformer les déchets en matériaux de construction de valeur
Contenu de marque
  [Machine Inside] Un mini-finisseur chez Bomag : le BF 200 C
Dernier numéro
Mat Environnement
Le magazine des matériels et process. Pour les professionnels confrontés aux respects des législations.
N° 111
Sommaire
Découvrir
S'abonner
Les numéros
À lire également
Tri à la source sur chantier : Tri'n'collect lève 3 millions d'euros
Tri à la source sur chantier : Tri'n'collect lève 3 millions d'euros
La start up nantaise spécialiste dans la gestion des déchets de chantier vient de clore une levée de fonds de 3 millions d'euros, grâce à Saint-Gobain Distribution Bâtiment France ainsi que de nouveaux investisseurs : Fastea Capital, Colam Impact, la région Pays de Loire, Bpifrance et HSBC.
TLM/ Transition énergétique & RSE : LOXAM
TLM/ Transition énergétique & RSE : LOXAM
Lors de la conférence de presse consacrée à la publication de ses résultats pour l’exercice 2021, le groupe Loxam s’est largement étendu sur les moyens mis en œuvre pour réussir sa transition énergétique ainsi que sur sa politique RSE. Preuve s’il en est, que ces thèmes sont devenus aujourd’hui prépondérants pour les loueurs.  
BEI : 130 millions d’euros pour Loxam
BEI : 130 millions d’euros pour Loxam
La Banque européenne d’investissement (BEI) octroie au loueur un prêt de 130 millions d’euros qui devrait lui permettre d’accélérer l’électrification et le verdissement de sa flotte.
« Plus la qualité du produit recyclé est grande, plus son utilisation pourra être valorisée »
« Plus la qualité du produit recyclé est grande, plus son utilisation pourra être valorisée »
Aujourd’hui, les villes et l’urbanisme évoluent. Plus que jamais les enjeux environnementaux et de développement durable imposent de nouvelles façons de construire. Nous avons interrogé Nathanaël Cornet Philippe, délégué général du SEDDRe (Syndicat des Entreprises de Déconstruction, Dépollution et Recyclage) sur les enjeux du BTP autour de la gestion des déchets, leur valorisation et leur réemploi.
Un nouveau directeur général pour l'Environnement chez Cheval
Un nouveau directeur général pour l'Environnement chez Cheval
Le Groupe Cheval accueille Benoît Lambrey qui occupera à partir du 3 octobre 2022 le poste de directeur général délégué, aux côtés de Nicolas Meffre et Véronique Degottex.
Allison Transmission teste les véhicules hydrogène à pile à combustible
Allison Transmission teste les véhicules hydrogène à pile à combustible
C'est l'un des principaux concepteurs de solutions de propulsion de véhicules conventionnels, hybrides ou entièrement électriques. Allison Transmission a annoncé la disponibilité des tests de véhicules hydrogène à pile à combustible et de véhicules au gaz naturel comprimé dans son centre d'essais électriques et environnementaux pour véhicules.
Jarnias acquiert Acousteam et se développe dans la pollution sonore
Jarnias acquiert Acousteam et se développe dans la pollution sonore
Jarnias prend une prise de participation majoritaire dans le capital d’Acousteam, société qui propose des solutions innovantes pour lutter contre la pollution sonore. 
Tous les articles ENVIRONNEMENT
Événements
30 ans de l'UPDS
11 Octobre 2022
E-vitrines de l’innovation IDF Aménagement durable
18 Octobre 2022
5ème édition du Salon du Littoral et des Enjeux méditerranéens
18 Octobre 2022
+ d'événements
Emploi
- Technicien(ne) d'études BTP génie climatique et énergétique
- Manoeuvre travaux publics
- Officier / Officière de maîtrise d'oeuvre BTP
- Manoeuvre bâtiment
+ d’offres
Construction Cayola est un site du Groupe Cayola.