Menu
SIFER 2021
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX VRD
TERRASSEMENTS/CARRIÈRES

Le « BioResourceLab » : pour la valorisation des déchets organiques

Le « BioResourceLab » : pour la valorisation des déchets organiques
Par la rédaction, le 8 juin 2021.
Newsletters gratuites
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Suez vient d’inaugurer à Narbonne le BioRsourceLab, nouveau centre international de recherche et d’innovation du Groupe dédié à la transformation des déchets organiques en bioressources.

Installé au coeur de l’Ecopôle Suez/Grand Narbonne, ce laboratoire de recherche de 1 000 m2 dédié à l’étude des déchets organiques et à l’amélioration des procédés de valorisation a nécessité deux ans de travaux et un investissement de 5 M€.

Selon la Banque Mondiale, d’ici 2050, le tonnage des déchets générés sur la planète augmentera de 70 % par rapport à 2016. Des initiatives ont été lancées pour favoriser leurs réduction et leur valorisation. Par exemple, d’ici 2023, la collecte séparée des déchets alimentaires deviendra obligatoire au sein de l’Union européenne.

-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Les déchets organiques constituent des ressources de premier choix pour réintégrer les cycles de production et d’usage des nouveaux biens. Renouvelables, leur transformation en matériaux et molécules permet de les susbstituer à des ressources fossiles carbonées.

Par ailleurs, leur conversion en compost et autres produits d’amendements des sols permet de lutter contre l’appauvrissement et l’érosion des sols, et contre lechangement climatique, en stockant du carbone sur le long terme. Enfin, la production d’engrais organiques et de fertilisants alternatifs à partir de ces matières conduit à limiter la part des fertilisants pétrochimiques ou miniers, un enjeu relevé dans le récent règlement européen sur les fertilisants.

Dans ce contexte, le BioResourceLab a pour objectif d’améliorer les solutions et technologies de traitement existantes et d’explorer de nouvelles voies de valorisationdes déchets organiques pour  produire des bioénergies, des biocarburants, des biomatériaux, des fertilisants alternatifs, et des molécules pour la chimie verte.

Ces nouvelles connaissances sur les déchets organiques valorisés en bioressources seront développées en partenariat avec des instituts académiques pour l’enseignement et la recherche, notamment avec l’INRAE (l’Institut National d eRecherche pour l’Agriculture, l’Alimentation et l’Environnement) et son Laboratoire de Biotechnologies de l’Environnement localisé à Narbonne.

Des collaborations  seront  également engagées avec des start-ups et des fournisseurs technologiques pour le test et le développement de solutions innovantes.

Sous la direction de Marion Crest, et composée d’une quinzaine de collaborateurs, l’équipe du BioResourceLab pourra être amenée à se développer en fonction des projets menés. Chercheurs, ingénieurs, techniciens et doctorants, spécialistes en microbiologie, en biotechnologie, en agronomie, en chimie, réaliseront des tests expérimentaux à différentes échelles, du laboratoire au pilote de plus grande ampleur etjusqu’aux sites industriels.

Le BioResourceLab partagera les connaissances acquises avec la communauté scientifique, institutionnelle et normative,et pourra dispenser des formations théoriqueset opérationnelles, notamment en relation avec SupAgro Montpellier et les Universités de Montpellier et de Perpignan.



 

Retrouvez sur LinkedIn Julia Tortorici, rédactrice en chef de BTP Construction.
Toute l'information de cette rubrique est dans :
Mat Environnement
Le magazine des matériels et process. Pour les professionnels confrontés aux respects des législations.
Découvrir
Acheter un numéro
À lire également
Terres excavées : Brézillon ouvre un écocentre à Vitry-sur-Seine
Terres excavées : Brézillon ouvre un écocentre à Vitry-sur-Seine
Brézillon, filiale de Bouygues Bâtiment Ile-de-France, a ouvert le 15 mars dernier son deuxième écocentre à Vitry-sur-Seine (94).
Réemploi : un chantier pilote à Quimper
Réemploi : un chantier pilote à Quimper
Quimper Bretagne Occidentale souhaite que le chantier du PEM (Pôle d’échanges multimodal) soit exemplaire dans la réduction de ses déchets. Une opération pilote y est actuellement menée dans le cadre du projet européen Interreg FCRBE.
Le concept Upcycle se développe à Lyon
Le concept Upcycle se développe à Lyon
La solution de compostage des biodéchets clé en main proposée par l’entreprise UpCycle vient de trouver preneur à Lyon. Un circuit ultra court pour pouvoir recycler les déchets organiques en compost en ville.
La CME se mobilise autour du CSF Transformation et Valorisation des Déchets
La CME se mobilise autour du CSF Transformation et Valorisation des Déchets
Le Conseil d’Administration de la CME (Confédération des Métiers de l’Environnement) et sa présidente Anne le Guennec confirment leur mobilisation aux côtés du Conseil National de I’Industrie (CNI), pour assurer le pilotage des projets du Comité Stratégique de la filière Transformation et Valorisation des Déchets.
En Nouvelle-Aquitaine, Aktid va réaliser une installation de tri mécanisé des déchets du bâtiment
En Nouvelle-Aquitaine, Aktid va réaliser une installation de tri mécanisé des déchets du bâtiment
Le Groupe Cassous a choisi Aktid pour la réalisation de sa ligne de tri des déchets du bâtiment, première installation de ce type réalisée en Nouvelle-Aquitaine. Le site va ainsi permettre de valoriser plus de 80 % des déchets.
Magnum, une méga-structure sans poteaux intérieurs pour gagner de l’espace
Magnum, une méga-structure sans poteaux intérieurs pour gagner de l’espace
Abri & Co, spécialiste des bâtiments démontables, lance sa méga-structure Magnum qui permet de gagner en superficie sans construire. Personnalisable, elle s’adapte aux besoins des entreprises et peut être modifiée rapidement à tout moment pour répondre aux pics d’activité.
Projet RE-MED : pour une construction durable en Méditerranée
Projet RE-MED : pour une construction durable en Méditerranée
Le projet RE-MED, qui associe France, Tunisie, Italie et Liban, et supervisé par le Cerema, est une étude de 30 mois ayant pour objectif de transférer et expérimenter les technologies permettant de transformer les déchets de construction et de démolition en ressources pour la construction et l’entretien des routes.
Tous les articles ENVIRONNEMENT
Inscrivez-vous aux Trophées de la Distribution de Matériels
Construction Cayola est un site du Groupe Cayola.