Découvrez nos magazines
Formules print et numériques (à partir de 8,90 €)
Accès abonnés ✒ Nos offres magazines Voir nos offres
Menu

ENVIRONNEMENT
VIDÉOS
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX
TERRASSEMENTS & CARRIÈRES

Activités rationnalisées et impact limité du coronavirus pour Pizzorno Environnement

Partager :
Activités rationnalisées et impact limité du coronavirus pour Pizzorno Environnement
Par FB, le 26 mai 2020
✉ Découvrez notre newsletter gratuite Environnement
-------------------- PUBLICITÉ --------------------

Malgré une baisse de son chiffre d’affaires, le groupe Pizzorno Environnement, qui vient de publier ses résultats annuels, améliore son résultat opérationnel grâce à une restructuration de ses activités. Même s’il a préféré supprimer son dividende au titre de l’exercice pour préserver sa trésorerie, le groupe affirme que les conséquences du Covid-19 sur son activité sont pour le moment « relativement limitées ».

 

En 2019, Pizzorno Environnement a réalisé un chiffre d’affaires de 217,6 millions d’euros, soit – 6,6 % de moins que l’année précédente, tandis que son résultat opérationnel s’améliore avec 2,3 millions, contre une perte de 8 millions en 2018. Ces résultats sont obtenus par un niveau d’activité très contrasté selon les divisions, puisque la propreté est restée stable grâce à plusieurs reconductions de contrats, tandis que le traitement et la valorisation des déchets affichaient un fort recul de – 23,5 % suite à l’arrêt du site du Cannet-des-Maures en 2018 et du centre de tri du Broc en 2019.

En effet, le groupe cherche à rationaliser son activité en supprimant les contrats peu rentables et a dû faire face à des contentieux, désormais soldé, dans le cadre de l’exploitation de l’installation de stockage de Bagnols-en-Forêt.

 

Renouvellement de plusieurs gros contrats

Estimant disposer d’une trésorerie solide avec une réserve de 36,9 millions d’euros et déclarant avoir peu souffert, pour l’instant, de la pandémie de Covid-19, Pizzorno a toutefois préféré jouer la prudence en supprimant son dividende au titre de l’exercice 2019.

Dans un contexte de rationalisation de contrats non rentables, le groupe anticipe « une amélioration de sa rentabilité opérationnelle en 2020 », notamment grâce au renouvellement de plusieurs contrats phares en 2019 représentant un chiffre d’affaires cumulé de 240 millions d’euros, parmi lesquels figure la nouvelle autorisation d’exploitation de l’Ecopôle de Roumagayrol pour une durée de 18 ans. Sur ce site sera notamment construit un centre de valorisation multifilières de 140 000 t/an dédié à « la valorisation matière, organique et énergétique des déchets réceptionnés ». Aujourd’hui, Pizzorno Environnement traite chaque année 2,6 millions de tonnes de déchets sur ses installations.



© DR
Article issu du magazine Mat Environnement n° 98
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
  Ripage express en gare de Villejuif : Partie II
Qu’est-ce qu’un ripage ? En quoi consiste cette opération ? A travers l’exemple du creusement du tunnel de la ligne 15 Sud, entre Villejuif-Institut Gustave Roussy et Villejuif Louis Aragon, nous vous proposons de découvrir, en deux vidéos, comment le tunnelier Amandine, qui a percé la paroi de la gare le 22 juin dernier, a pu être ripé jusqu’au tympan de redémarrage où il a repris hier son creusement. 
+ de vidéos BTP ça tourne
Le flash info du BTP
Nos magazines
Accéder au kiosque
À lire également
Un nouveau système 2 en 1 signé Maccaferri contre la chute de blocs
Un nouveau système 2 en 1 signé Maccaferri contre la chute de blocs
Le spécialiste Maccaferri vient de mettre au point un nouveau système de protection, baptisé MacArmour, pour lutter de façon durable contre la chute de blocs dans les zones sujettes aux éboulements.
Tomra perfectionne son X-Tract pour éliminer le magnésium dans les fractions métalliques
Tomra perfectionne son X-Tract pour éliminer le magnésium dans les fractions métalliques
La machine à rayons X Tomra X-Tract vient de subir des améliorations pour pouvoir éliminer le magnésium dans les fractions métalliques comme le Zorba et ainsi obtenir un matériau avec un taux de pureté de 99 %.
Comment Kiloutou renforce sa politique bas carbone ?
Comment Kiloutou renforce sa politique bas carbone ?
En renouvelant sa flotte transport avec des véhicules alimentés au Gaz Naturel Comprimé (GNC), Kiloutou franchit une nouvelle étape et anticipe l’évolution stricte des conditions de circulation en centre ville.
Bois de classe B : synthèse des variations des indices en mai 2020
Bois de classe B : synthèse des variations des indices en mai 2020
La filière Palettes & Bois de Federec, la Fédération professionnelle des entreprises de recyclage, publie régulièrement des indices reflétant les variations mensuelles des prix indicatifs des coûts de traitement (en euro par tonne) du Bois de classe B, qui regroupe les bois faiblement traités, soit les panneaux, les bois d’ameublement, les bois de démolition, ou encore les résidus d’exploitation forestière. Voici les indices de variation entre décembre 2019 et mai 2020.
Engie Green met en service son parc éolien de Saint-Aubin-des-Châteaux
Engie Green met en service son parc éolien de Saint-Aubin-des-Châteaux
À Saint-Aubin-des-Châteaux (44), Engie Green vient de mettre en service cinq éoliennes après un an de travaux. Ce nouveau parc, qui a nécessité un investissement de 14 millions d’euros, affiche une puissance de 11 MW pour une production annuelle annoncée de 25 200 MWh, soit l’équivalent de la consommation de plus de 10 000 personnes.
[Enquête] Recyclage des métaux ferreux et non ferreux : Des défis à relever, mais des outils sur lesquels compter
[Enquête] Recyclage des métaux ferreux et non ferreux : Des défis à relever, mais des outils sur lesquels compter
Le secteur du recyclage des métaux tire un bilan récent relativement contrasté. L’industrialisation massive de ses filières n’en reste pas moins un atout majeur face aux défis et reste portée par un matériel en constante évolution.
[Reportage] Un broyeur et 10 000 t d’entrants à Gennevilliers
[Reportage] Un broyeur et 10 000 t d’entrants à Gennevilliers
Au sein du groupe Derichebourg, la société Revival récupère les déchets dans plusieurs départements du Nord et du Centre de la France. Le site de Gennevilliers, spécialisé dans le traitement des métaux, est l’un des plus importants de la région parisienne. Grâce à sa cisaille et à son broyeur, il est capable de traiter 10 000 t d’entrants chaque mois. Nous avons visité le site en compagnie d’Edouard Rosier, le responsable d’exploitation.
Tous les articles ENVIRONNEMENT
Événements
Solar PV World Expo 2020
16 Août 2020
Solar PV World Expo 2020
EXPOBIOGAZ
2 Septembre 2020
EXPOBIOGAZ
20e Congrès international du recyclage automobile (IARC)
2 Septembre 2020
20e Congrès international du recyclage automobile (IARC)
+ d'événements
Emploi
- Chef de chantier bâtiment
- Aide-maçon / Aide-maçonne
- Manoeuvre de chantier
- Conducteur / Conductrice de travaux en constructions métalliques
+ d’offres
Applications
Construction Cayola est un site du Groupe Cayola.