Menu
VIDÉOS
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX VRD
TERRASSEMENTS/CARRIÈRES

Activités rationnalisées et impact limité du coronavirus pour Pizzorno Environnement

Activités rationnalisées et impact limité du coronavirus pour Pizzorno Environnement
Par FB, le 26 mai 2020.
Newsletters gratuites
-------------------- PUBLICITÉ --------------------

Malgré une baisse de son chiffre d’affaires, le groupe Pizzorno Environnement, qui vient de publier ses résultats annuels, améliore son résultat opérationnel grâce à une restructuration de ses activités. Même s’il a préféré supprimer son dividende au titre de l’exercice pour préserver sa trésorerie, le groupe affirme que les conséquences du Covid-19 sur son activité sont pour le moment « relativement limitées ».

 

En 2019, Pizzorno Environnement a réalisé un chiffre d’affaires de 217,6 millions d’euros, soit – 6,6 % de moins que l’année précédente, tandis que son résultat opérationnel s’améliore avec 2,3 millions, contre une perte de 8 millions en 2018. Ces résultats sont obtenus par un niveau d’activité très contrasté selon les divisions, puisque la propreté est restée stable grâce à plusieurs reconductions de contrats, tandis que le traitement et la valorisation des déchets affichaient un fort recul de – 23,5 % suite à l’arrêt du site du Cannet-des-Maures en 2018 et du centre de tri du Broc en 2019.

En effet, le groupe cherche à rationaliser son activité en supprimant les contrats peu rentables et a dû faire face à des contentieux, désormais soldé, dans le cadre de l’exploitation de l’installation de stockage de Bagnols-en-Forêt.

 

Renouvellement de plusieurs gros contrats

Estimant disposer d’une trésorerie solide avec une réserve de 36,9 millions d’euros et déclarant avoir peu souffert, pour l’instant, de la pandémie de Covid-19, Pizzorno a toutefois préféré jouer la prudence en supprimant son dividende au titre de l’exercice 2019.

Dans un contexte de rationalisation de contrats non rentables, le groupe anticipe « une amélioration de sa rentabilité opérationnelle en 2020 », notamment grâce au renouvellement de plusieurs contrats phares en 2019 représentant un chiffre d’affaires cumulé de 240 millions d’euros, parmi lesquels figure la nouvelle autorisation d’exploitation de l’Ecopôle de Roumagayrol pour une durée de 18 ans. Sur ce site sera notamment construit un centre de valorisation multifilières de 140 000 t/an dédié à « la valorisation matière, organique et énergétique des déchets réceptionnés ». Aujourd’hui, Pizzorno Environnement traite chaque année 2,6 millions de tonnes de déchets sur ses installations.



© DR
Mat Environnement
Le magazine des matériels et process. Pour les professionnels confrontés aux respects des législations.
Découvrir
Acheter un numéro
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
À lire également
La Renouée du Japon comme ressource
La Renouée du Japon comme ressource
Le fait d'utiliser la Renouée du Japon comme une ressource. Il s'agit à la fois d'empêcher la repousse de ce rhizome et dans le même temps, permettre sa récupération. La méthode consiste à trier tous les rhizomes viables au lieu de les détruire, et ce, in-situ, ce qui supprime le risque de dispersion des rhizomes. 
Le fabuleux voyage d’un mégot
Le fabuleux voyage d’un mégot
Cy-Clope et Federec présentent une vidéo retraçant le voyage d’un mégot depuis sa collecte via les cendriers urbains, aussi appelés Cy-Clopeurs, jusqu’à sa valorisation par le groupe Chimirec, adhérent de Federec.
Un poids lourd chez les balayeuses
Un poids lourd chez les balayeuses
Le carrossier et constructeur de véhicules spéciaux CMAR a récemment pris livraison d’une nouvelle balayeuse hors catégorie. Fruit de trois années d’études et d’adaptations par Volvo Trucks France, elle est destinée à la société Ludo Balayage qui prend ainsi possession de la plus puissante et la plus volumineuse balayeuse en capacité sur le marché européen. 
Le MAN eTGM, camion de distribution 100 % électrique, s'affiche dans Paris
Le MAN eTGM, camion de distribution 100 % électrique, s'affiche dans Paris
Dévoilé en première en France sur le salon Solutrans de 2019, le MAN eTGM, camion de distribution 100 % électrique, permet de livrer les centres-villes sans émettre de CO2 ou de NOx (zéro émission). Il sera bientôt officiellement présenté lors d'une démonstration à Paris.
Le plus grand système de stockage solaire Solarwatt installé à Périgueux
Le plus grand système de stockage solaire Solarwatt installé à Périgueux
Le fabricant de batteries solaires et de panneaux photovoltaïques Solarwatt a fourni à Agirenergy, dans le cadre d’un marché de travaux lancé par le Conseil départemental de la Dordogne, son système de stockage MyReserve sur le bâtiment des archives de Périgueux. La capacité de 60 kWh est la plus importante installée en France en solution Solarwatt.
DEEE : le tri optique dope les capacités de l'Américain Premier Surplus
DEEE : le tri optique dope les capacités de l'Américain Premier Surplus
L'entreprise américaine spécialisée dans le traitement des DEEE, Premier Surplus, est à la tête d'une installation de 62 000 m2 dédiée au reconditionnement et au recyclage des DEEE, dont la capacité a été boostée par la technologie de tri optique Tomra Autosort Fines. 
Serfim s'aligne avec l'ONU
Serfim s'aligne avec l'ONU
A l’occasion de la journée mondiale de l’environnement, Serfim confirme sa détermination à contribuer au travers de l’ensemble de ses activités aux 17 Objectifs de Développement Durable prônés par l’ONU. 
Tous les articles ENVIRONNEMENT
Inscrivez-vous aux Trophées de la Distribution de Matériels
Construction Cayola est un site du Groupe Cayola.