Certaines fonctionnalités de ce site reposent sur l’usage de cookies.
Les services de mesure d'audience sont nécessaires au fonctionnement du site en permettant sa bonne administration. Vous avez cependant la possibilité de vous opposer à leur usage.
REFUSER
ACCEPTER
CONNEXION
Valider
Mot de passe oublié ?
Accueil > Actualités > Bâtiment - Gros oeuvre > Limoges : première édition de la biennale «Rencontres d’Architectures en Mouvement»
BÂTIMENT - GROS OEUVRE

Limoges : première édition de la biennale «Rencontres d’Architectures en Mouvement»

PUBLIÉ LE 2 OCTOBRE 2023
LA RÉDACTION
Archiver cet article
Limoges : première édition de la biennale  «Rencontres d’Architectures en Mouvement»
La première édition de la biennale «Rencontres d’Architectures en Mouvement» se tiendra du 12 au 14 octobre 2023, à Limoges (87).
 
Imaginée et portée par l’Ordre des Architectes de Nouvelle-Aquitaine, sous la direction artistique de l’architecte-scénographe Nicole Concordet, la biennale itinérante « Rencontres d’Architecture en Mouvement » souhaite sensibiliser le public à l’importance de la qualité architecturale face aux enjeux environnementaux (réchauffement climatique, la pénurie des ressources, le déclin de la biodiversité, ...). Ces rencontres sont également l’occasion de présenter les solutions proposées par les architectes et l’ensemble des acteurs du cadre bâti et ainsi démontrer la capacité des territoires à s’adapter face à l’impératif de la transition écologique. La première édition de cette biennale à la fois fédératrice et festive, se déroule du 12 au 14 octobre et s’inscrit dans le cadre des Journées Nationales de l’Architecture. À cette occasion, l’Ordre des Architectes de Nouvelle-Aquitaine a choisi le territoire du Limousin et plus particulièrement la ville de Limoges pour accueillir cet événement. « Face aux enjeux auxquels tous les territoires sont confrontés : que ce soit le réchauffement climatique, la pénurie des ressources ou le déclin de la biodiversité, l’architecture est porteuse de solutions concrètes. En effet, elle traite de manière transversale des problèmes d’habitat, d’aménagement, de mobilité et de développement durable », déclare Virginie Gravière Présidente de l’Ordre des Architectes de Nouvelle-Aquitaine.

Cette manifestation vivante et itinérante se déroulera tous les deux ans et va s’attacher à mettre en lumière la diversité de l’architecture du territoire néo-aquitain au travers d’exemples et de solutions concrètes, répondant aux défis de demain. Pensées comme un événement hybride, entre grands rendez-vous de la profession et festival, les « Rencontres d’Architecture en Mouvement » proposent une programmation foisonnante et ambitieuse propice à l’exploration et à l’expérience. Elle s’adresse aux acteurs institutionnels, aux architectes, aux professionnels du cadre bâti en proposant des tables rondes, des conférences, des workshops, des formations mais aussi au grand public avec des expositions, des visites, des projections de films, un spectacle de danse, des concerts, des ateliers pédagogiques,... « Proposer une biennale d’architecture itinérante pour aller de territoires en territoires est une mise en mouvement, une proposition pour déplacer son regard, voir autrement. C’est aussi l’occasion de s’immerger et découvrir des milieux méconnus, le temps d’une fête pour se réunir, partager, échanger, débattre, apprendre, construire, découvrir, voir, éprouver, sentir. Autant de promesses de rencontres et d’aventures pour créer des frottements, une richesse et mettre en lumière un bien commun », ajoute Nicole Concordet, architecte et directrice artistique de l’événement.

Accueillies par la Ville de Limoges, les « Rencontres d’Architecture en Mouvement  » se tiendront principalement dans l’ancienne caserne Marceau, 4 hectares en belvédère sur la ville. Ouvert exceptionnellement au public, le bâtiment de l’Horloge, ancien atelier de maintenance, devient un lieu de vie où la part belle est faite au réemploi, avec sa cantine, ses salles d’expositions, sa tente pour les concerts, projections de films, ateliers, plateau radio. Trois jours pour mettre à profit le bâti existant et expérimenter une réhabilitation éphémère ! D’autres lieux accueillent également les temps forts de la programmation : les nouveaux locaux de l’Ordre des Architectes, le CALM, la Cité des Métiers et des Arts, la librairie Page et Plume ou encore le cinéma Le Lido. L’expérience se poursuit également hors les murs avec une programmation de visites ayant pour thème commun « la réhabilitation » et invitant à explorer la ville et ses richesses à l’image de quartier des Coutures, de la Maison de l’énergie, du Palais des Sports de Beaublanc, du FRAC-Arthotèque Nouvelle-Aquitaine, du « bâtiment 25 ».
 
PARTAGEZ
À LIRE ÉGALEMENT
Innovations et décarbonation chez Ammann
Innovations et décarbonation chez Ammann
Tadano déploie une grue mobile de 80 T au Canada
Tadano déploie une grue mobile de 80 T au Canada
Terraglo, le matériau en terre crue compressée du Groupe Daniel
Terraglo, le matériau en terre crue compressée du Groupe Daniel
STL dans le giron de Foselev
STL dans le giron de Foselev
Tous les articles Bâtiment - Gros oeuvre
L'essentiel de l'actualité de la construction
Ne manquez rien de l'actualité de la construction !
Inscrivez-vous ou abonnez-vous pour recevoir les newsletters de votre choix dans votre boîte mail
CHOISIR MES NEWSLETTERS