CONNEXION
Valider
Mot de passe oublié ?
Accueil > Actualités > Bâtiment - Gros oeuvre > Bati-Sobre, sobriété matière et réemploi dans le bâtiment 
BÂTIMENT - GROS OEUVRE

Bati-Sobre, sobriété matière et réemploi dans le bâtiment 

PUBLIÉ LE 17 JUILLET 2023
LA RÉDACTION
Archiver cet article
Toute l'information de cette rubrique est dans : Prescription Béton
Le magazine pour les professionnels du béton durable, enquêtes et réalisations, science et techniques innovantes.
L’Ademe lance un Appel à Manifestation d’Intérêt pour accompagner 30 maîtres d’ouvrage en Île-de-France et en Provence-Alpes-Côte d’Azur.
 
Le constat interpelle : les matériaux de construction représentent en France la moitié de la consommation de matières, soit près de 390 millions de tonnes. La demande ne cesse d’augmenter et, selon la dynamique actuelle, elle pourrait être multipliée par 3 d’ici 2050. Dans un contexte de raréfaction des ressources, mais aussi d’augmentation des prix des matériaux, il devient essentiel de rationnaliser l’utilisation de matières vierges dans la construction. Pour remédier à cette situation, la sobriété matière et le recours au réemploi sont les deux principaux leviers à mettre en œuvre. La sobriété matière consiste, de la conception à la finition, à limiter la consommation de matériaux pour n’utiliser que ce qui est nécessaire. Le réemploi vise quant à lui à utiliser de nouveau un matériau ou une solution constructive qui a déjà servi dans un autre bâtiment. L’offre pour de tels produits se structure, dynamisée par la loi relative à « la lutte contre le gaspillage et à l’économie circulaire » (Loi AGEC) et par la mise en œuvre depuis janvier 2023 de la filière à Responsabilité Élargie des Producteurs (REP) pour les Produits et matériaux de construction du secteur du bâtiment (REP PMCB). Malgré le développement de l’offre, la demande reste insuffisante pour équilibrer le modèle, d’où l’importance de la stimuler. S’engager dans une démarche de sobriété matière et intégrer des matériaux de réemploi dans un projet de bâtiment demande aux différents acteurs impliqués d’adapter leurs habitudes de travail. Les maîtres d’ouvrage, en modifiant leurs commandes, peuvent influer fortement sur l’essor de la sobriété matière et du réemploi dans le secteur bâtiment. Afin de dynamiser et d’accompagner ces pratiques, l’Ademe lance en Île-de-France et en Provence-Alpes-Côte d’Azur Bati-Sobre, un accompagnement ciblé auprès de maîtres d’ouvrage volontaires pour progresser sur ces sujets. L’accompagnement se déroulera sur 3 ans à compter de début 2024.
 
PARTAGEZ
À LIRE ÉGALEMENT
Innovations et décarbonation chez Ammann
Innovations et décarbonation chez Ammann
Les bons comptes de Palfinger
Les bons comptes de Palfinger
Une nouvelle Secrétaire générale pour la Capeb Rhône et Grand Lyon
Le pompage du béton, entre audace et prouesses industrielles
Le pompage du béton, entre audace et prouesses industrielles
Tous les articles Bâtiment - Gros oeuvre
L'essentiel de l'actualité de la construction
Ne manquez rien de l'actualité de la construction !
Inscrivez-vous ou abonnez-vous pour recevoir les newsletters de votre choix dans votre boîte mail
CHOISIR MES NEWSLETTERS