Offre Silver (à partir de 8,90 €)
Newsletters gratuites
Accès abonnés Nos offres magazines Nos offres magazines
FR
|
EN
Menu

BÂTIMENT - GROS OEUVRE
VIDÉOS
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX VRD
TERRASSEMENTS/CARRIÈRES

Sénat et Capeb : échanges autour de la relance et de la rénovation énergétique

Partager :
Sénat et Capeb : échanges autour de la relance et de la rénovation énergétique
Rencontre entre Gérard Larcher, Président du Sénat, et Jean-Christophe Repon, Président de la Capeb, le 17 décembre dernier.
Par la rédaction, le 18 décembre 2020
Nos newsletters gratuites ›
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Devant le Président du Sénat Gérard Larcher, le 17 décembre, Jean-Christophe Repon, Président de la Capeb, en a appelé à l’écoute des Sénateurs sur les sujets les plus sensibles concernant les entreprises artisanales du bâtiment.
 
Le Président Repon a rappelé au Président du Sénat l’importance d’encourager les ménages à réaliser des travaux de rénovation dans leur logement, « la rénovation étant le cœur de métier de nos entreprises ». La Capeb attend des pouvoirs publics et des parlementaires un soutien continu pour maintenir l’activité du secteur. Le Plan de Relance « France Relance » et le Plan de rénovation énergétique des bâtiments répondent, en partie, à nos attentes. « Certes les crédits sont là, mais 2 milliards d’euros de crédits ne font pas 2 milliards d’euros de travaux. N’oublions pas que la rénovation des logements répond aussi à la loi du marché, la loi de l’offre et de la demande », a indiqué Jean-Christophe Repon. La TVA à 5,5 % pour l’ensemble des travaux de rénovation est précisément un des modes de soutien le plus efficace pour les entreprises et le plus lisible pour les ménages qui réalisent des travaux. « C’est du pouvoir d’achat qui est restitué aux ménages et donc de l’activité pour nos entreprises », a-t-il précisé. "La revendication de la TVA à 5,5 % pour l’ensemble des travaux de rénovation n’est pas nouvelle et ne constitue pas une surprise », a indiqué le Président Larcher, soulignant par là-même qu’il était bien informé de cette demande récurrente. Surtout, Jean-Christophe Repon a alerté le Président du Sénat sur les inquiétudes de la Capeb concernant le label RGE et le dispositif des CEE. Il y a urgence et nécessité de simplifier les dispositifs pour, enfin, mettre en place l’audit « au coup par coup » demandé par la Capeb.
 
Les mesures pour la rénovation des bâtiments publics
 
Concernant par ailleurs les mesures en faveur de la rénovation des bâtiments publics, Jean-Christophe Repon approuve les annonces du Gouvernement. De même, le relèvement des seuils à 100 000 euros allège les contraintes pour nos entreprises en matière de marchés publics. "Cependant, la Capeb reste vigilante quant à la nécessité de préserver l’allotissement pour nos entreprises", rappelle-t-il.
 
Convention citoyenne pour le climat et RE 2020
 
Sur ces deux projets, Jean-Christophe Repon a clairement déploré que les organisations professionnelles n’aient pas été consultées. Gérard Larcher partage cette analyse et indique que l’approche environnementale en matière de logement nécessite au préalable de « construire une offre pragmatique, concrète et donc opérationnelle en lien avec l’ensemble des acteurs de la filière ». Le Président du Sénat déplore l’absence d’études d’impact pour des projets d’une telle importance. La rénovation énergétique sera au cœur des débats parlementaires sur le futur projet de loi issu de la Convention Citoyenne pour le Climat. Jean-Christophe Repon en appelle au soutien du Président du Sénat pour défendre la proposition émise par l’artisanat du bâtiment de favoriser les Groupements Momentanés d’Entreprises (GME) dans le cadre de l’examen de ce projet de loi. La Capeb a également rappelé que le secteur restait hostile aux obligations de travaux préconisés. Le Président de la République semble répondre aux inquiétudes exprimées. Le Président du Sénat a enfin assuré Jean-Christophe Repon de son écoute bienveillante sur les préoccupations exprimées par le secteur au cours de cet entretien.
 
Retrouvez sur LinkedIn Christine Raynaud, rédactrice en chef de Prescription Béton.
Toute l'information de cette rubrique est dans :
BTP Magazine Matériels avec son cahier Construction
Le magazine des nouveautés, tendances et stratégies des constructeurs. (+ son cahier Construction)
Découvrir
Acheter un numéro
  Détection et réparation d'une fuite d'eau
+ de vidéos BTP ça tourne
Dernier numéro
N° 334
Sommaire
Découvrir
J'achète un numéro (22 €)
À lire également
Bâtiment : 78 % des chantiers affichent un niveau d’activité normal
Bâtiment : 78 % des chantiers affichent un niveau d’activité normal
Si la grande majorité des chantiers du bâtiment, 95 %, ont aujourd’hui redémarré, le rythme de production reste encore souvent ralenti. Focus sur les derniers obtacles pour une reprise normale du fonctionnement des chantiers dans l'enquête réalisée par le Réseau des CERC à la demande de la CAPEB et de la fédération française du bâtiment.
Coronavirus : la FNBM  rassure ses adhérents
Coronavirus : la FNBM rassure ses adhérents
Dans le contexte de crise sanitaire liée au coronavirus, la FNBM (Fédération du Négoce de Bois et des Matériaux de construction) prend acte de la volonté de retrait exprimée par une partie significative de ses adhérents de fermer provisoirement leurs agences de distribution de matériaux pour la construction et le bâtiment.
La Bretagne réclame la réouverture des restaurants ouvriers
La Bretagne réclame la réouverture des restaurants ouvriers
Loïg Chesnais-Girard, président de la Région Bretagne, Pierre Breteau, président de l’AMF d’Ille-et-Vilaine, Yves Bleunven, président de l’AMF du Morbihan, Dominique Cap, président de l’AMF du Finistère, et Loïc Raoult, président de l’AMF des Côtes d’Armor, ont publié une lettre demandant la réouverture des restaurants ouvriers.
Artisanat du bâtiment : un 4ème trimestre en croissance
Artisanat du bâtiment : un 4ème trimestre en croissance
Après un 1er semestre particulièrement difficile (-12 % au 1er trimestre puis –24 % au 2e trimestre) marqué par un arrêt des chantiers de près de 2 mois, l’activité de l’artisanat du bâtiment a redémarré progressivement au second semestre de 2020. L’année 2021 pourrait enregistrer une croissance entre 5 et 6 % dans l’artisanat du bâtiment qui s’apparenterait plus à un rebond technique qu’à une véritable reprise de l’économie d’avant la crise du Covid-19.
Reprise graduelle des activités en Auvergne-Rhône Alpes
Reprise graduelle des activités en Auvergne-Rhône Alpes
Soutenues pour les organisations professionnelles du BTP et leurs antennes régionales, les entreprises de travaux reprennent progressivement leurs activités. Des freins à une reprise plus large subsistent cependant.
La RE 2020 ne fait pas l'unanimité
La RE 2020 ne fait pas l'unanimité
Pour les principales organisations professionnelles du secteur (USH, FPI, Pôle Habitat FFB, FFB, Fédération SCOP BTP, CAPEB, UNSFA et UNTEC), le projet présenté par le gouvernement mi-décembre ne réunit pas les conditions d’une adhésion massive de la filière construction.
Bâtiment : 72 % des chantiers ont repris
Bâtiment : 72 % des chantiers ont repris
Le réseau des CERC (observatoires régionnaux de la filière construction) vient de livrer les résultats du suivi qu’il réalise chaque semaine à la demande de la CAPEB et de la FFB afin de mesurer la reprise des chantiers et de l’activité des salariés. Premier indicateur : 72 % des chantiers de bâtiments ont repris au 15 mai.
Tous les articles BÂTIMENT - GROS OEUVRE
Événements
Bio360
24 Mars 2021
EuroRail Hub DIGITAL
24 Mars 2021
Rencontres Produrable - 100 % Digital
29 Mars 2021
+ d'événements
Emploi
- Manoeuvre de chantier
- Chef de projet BTP
- Manoeuvre de chantier
- Ingénieur / Ingénieure efficacité énergétique bâtiment
+ d’offres
Vous cherchez un métier, un emploi, découvrez sur notre site emploi nos reportages sur des profils métiers.
Applications
Construction Cayola est un site du Groupe Cayola.