Certaines fonctionnalités de ce site reposent sur l’usage de cookies.
Les services de mesure d'audience sont nécessaires au fonctionnement du site en permettant sa bonne administration.
ACCEPTER TOUS LES COOKIES
LES COOKIES NÉCESSAIRES SEULEMENT
CONNEXION
Valider
Mot de passe oublié ?
Accueil > Actualités > Terrassements > Pour Kiloutou, le prix des matériels thermiques se rapproche du prix des matériels électriques
TERRASSEMENTS

Pour Kiloutou, le prix des matériels thermiques se rapproche du prix des matériels électriques

PUBLIÉ LE 10 FÉVRIER 2023
LA RÉDACTION
Archiver cet article
Pour Kiloutou, le prix des matériels thermiques se rapproche du prix des matériels électriques
Olivier Colleau, président exécutif du groupe Kiloutou. Crédit : Kiloutou
Les 4èmes Rencontres du Matériel Durable de Kiloutou ont été l’occasion d’étudier une mise à jour des coûts globaux à l’échelle du cycle de vie (TCO) des matériels thermiques et électriques.

Les 4èmes Rencontres du Matériel Durable, événement organisé par Kiloutou et dédié à la transition énergétique des matériels du BTP, ont permis d’impliquer constructeurs, loueurs, entreprises du bâtiment et des travaux publics ainsi que les fédérations professionnelles dans l’étude d’une mise à jour des coûts globaux à l’échelle du cycle de vie (TCO) des matériels thermiques et électriques. L’exemple de la pelle 2,5 tonnes révèle un écart resserré entre les deux motorisations, le cycle de vie d’une pelle électrique s’établissant désormais 5 à 10% plus cher que son équivalent thermique. Un paramètre crucial n’évolue pas : le coût à l’achat des matériels électriques demeure considérablement plus élevé.

Un alignement anticipé du coût global des matériels thermiques et électriques

La crise énergétique mondiale et le dérèglement des cours de l’énergie se sont logiquement invités à l’ordre du jour. L’étude conduite depuis trois éditions par le cabinet Carbone 4 sur le TCO (Total Cost of Ownership – coût global à l’échelle du cycle de vie) comparant notamment les matériels thermiques et électriques a été mise à jour à la lumière des progrès technologiques mais surtout, de l’augmentation des prix des énergies.

Alors que les attentes du marché portaient sur la décroissance du coût des matériels électriques par effet d’échelle et des progrès technologiques, l’alignement des coûts entre motorisation électrique et thermique d’une pelleteuse 2,5 tonnes projetée en 2020 à moyen terme est accéléré par l’augmentation du prix du GNR (+ 65% entre 2020 et 2023). Cet écart resserré, positionnant désormais le matériel électrique entre 5 et 10% plus cher que son équivalent thermique, pourrait même s’inverser en tenant compte de la suppression des dégrèvements fiscaux du GNR prévue au 1er janvier 2024.

L’investissement de départ toujours plus important 

L’exploration de toutes les hypothèses évoquées (prix du GNR, évolution de la fiscalité du GNR, progrès technologique des batteries, coût de l’électricité) ne rapproche le TCO des deux matériels que par l’augmentation des coûts à l’usage. L’investissement de départ (fabrication, batterie, remplacement de la batterie) reste bien plus conséquent (+40% pour une pelle 2,5 t) pour un matériel électrique lorsque son coût d’exploitation se révèle deux à trois fois moins cher que son équivalent thermique à l’échelle de la vie du matériel.



 
PARTAGEZ
À LIRE ÉGALEMENT
Konnect contrôle l'accès au matériel sur chantier
Konnect contrôle l'accès au matériel sur chantier
Locarmor Saint-Brieuc fait peau neuve
Locarmor Saint-Brieuc fait peau neuve
Qui sont les acteurs de la Communauté des Acteurs du Matériel Durable ?
Qui sont les acteurs de la Communauté des Acteurs du Matériel Durable ?
TLM/ Transition énergétique & RSE : Kiloutou
TLM/ Transition énergétique & RSE : Kiloutou
Tous les articles Terrassements
L'essentiel de l'actualité de la construction
Ne manquez rien de l'actualité de la construction !
Inscrivez-vous ou abonnez-vous pour recevoir les newsletters de votre choix dans votre boîte mail
CHOISIR MES NEWSLETTERS