Découvrez nos magazines
Formules print et numériques (à partir de 8,90 €)
Accès abonnés ✒ Nos offres magazines Voir nos offres
Menu

TERRASSEMENTS & CARRIÈRES
VIDÉOS
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX
TERRASSEMENTS & CARRIÈRES

Comment faire circuler l’info sur le chantier ?

Partager :
Comment faire circuler l’info sur le chantier ?
Par Julia Tortorici, le 9 avril 2019
✉ Découvrez notre newsletter gratuite Terrassements
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Ce n’est un secret pour personne, le chantier de digitalise. Pas pour faire comme tout le monde, mais bien pour fluidifier les échanges homme-machine, machine-machine, et opérateur-gestionnaire. Ces données sont canalisées par toutes sortes de systèmes connectés dont l’efficacité ne cesse de surprendre.
« La digitalisation de certaines opérations, sur les chantiers, est un effet positif du durcissement de la règlementation autour de la sécurité du personnel. Les grands groupes de BTP, notamment, sont les moteurs de ce changement. Les plus petites entreprises, quant à elles,...
Ce numéro de BTP Magazine Matériels avec son cahier Construction ne fait pas partie de votre abonnement.
Prolongez votre lecture !
JE M'ABONNE
ACHETER LE N° 320
Article issu du magazine BTP Magazine Matériels avec son cahier Construction n° 320
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
  Ripage express en gare de Villejuif : Partie II
Qu’est-ce qu’un ripage ? En quoi consiste cette opération ? A travers l’exemple du creusement du tunnel de la ligne 15 Sud, entre Villejuif-Institut Gustave Roussy et Villejuif Louis Aragon, nous vous proposons de découvrir, en deux vidéos, comment le tunnelier Amandine, qui a percé la paroi de la gare le 22 juin dernier, a pu être ripé jusqu’au tympan de redémarrage où il a repris hier son creusement. 
+ de vidéos BTP ça tourne
Le flash info du BTP
Nos magazines
Accéder au kiosque
À lire également
Doosan Infracore présente le Concept-X
Doosan Infracore présente le Concept-X
Doosan Infracore a dévoilé " Concept-X " , solution de pilotage pour relever la topographie d’un chantier par balayage de drones 3D ou établir des plans opérationnels et faire fonctionner des engins de construction. Le tout sans intervention humaine.
Dix tombereaux Volvo pour une piste
Dix tombereaux Volvo pour une piste
C’est à près de 2 000 mètres d’altitude que l’entreprise Guintoli est mandatée pour réaménager l’arrivée du stade de slalom de Courchevel qui accueillera notamment les championnats du monde de ski en 2023. Parmi les pelles ou autres bulls, les équipes de Franck Amoreau, chef de chantier, et Germain Adrian, conducteur travaux, peuvent aussi s’appuyer sur une flotte de 10 tombereaux articulés Volvo qui s’activent dans un incroyable ballet. Il a fallu plusieurs concours de circonstances ou disons que les planètes soient toutes alignées pour voir le chantier de réaménagement du stade de slalom de Courchevel se concrétiser. D’abord, la station sera l’hôte des championnats du monde de ski en 2023, avec les premières épreuves dès 2019. Ensuite, la présence à Courchevel d’un certain Jim Ratcliffe. Féru de sport, le milliardaire anglais est partenaire depuis plusieurs années du club des sports où sa fille est inscrite, et possède également un chalet et un hôtel 4 étoiles sur la station. Dans un geste purement philanthropique, Sir Ratcliffe a ainsi fait un don de 19 millions d’euros au club des sports de Courchevel, un des plus grands de France, pour la construction d’un bâtiment ultramoderne qui regroupera en un seul lieu, toutes les activités du club de sport. « Nous travaillons sur ce projet depuis près de 3 ans, en étroite collaboration avec Jim Ratcliffe, la mairie, et plusieurs socioprofessionnels de la station », expliquait récemment Bruno Tuaire, directeur du club des sports. Et pour couronner le projet, il fallait également réaménager la piste de compétition pour augmenter sa technicité et la rapprocher du centre de la station. C’est l’entreprise Guintoli, filiale du groupe NGE, qui a remporté l’appel d’offres privé et s’est donc vu confier le chantier de réaménagement de la fameuse piste. « Le prix, notre expérience, mais aussi notre capacité en termes de matériels, sont autant d’éléments qui ont fait la différence et convaincu le club des sports de Courchevel », commente sobrement le chef de chantier. On ne peut que lui donner raison. En plus des pelles, compacteurs et autres bulls, l’entreprise Guintoli s’appuie sur une remarquable flotte de tombereaux Volvo, 7 modèles A30G et 3 modèles A35G.
Formation : dix jeunes ont intégré six entreprises du DLR
Formation : dix jeunes ont intégré six entreprises du DLR
Depuis le mois de janvier dernier, dix jeunes de 18 à 25 ans ont intégré six entreprises adhérentes de la fédération DLR, basées en Nouvelle Aquitaine et Occitanie. Objectif : apprendre les rudiments du métier de mécanicien réparateur de matériel de TP et de manutention.
Orly s'offre le chantier de l'été
Orly s'offre le chantier de l'été
Construite en 1947, la piste n° 3 de l'aéroport de Paris-Orly ne pouvait plus se contenter d'une simple rénovation, mais plutôt, être démolie pour être reconstruite en respectant les nouvelles normes aéronautiques européennes en vigueur. Préparée minutieusement et réglée comme du papier à musique, cette opération hors norme s'accompagne de plusieurs autres travaux annexes, incluant le renforcement et la réfection d'étanchéité du pont au-dessus de la RN7, ainsi que la fermeture de la piste n° 2 qu'elle croise. Au total, 4 600 vols ont donc été annulés pour l'occasion, et le chantier de l'été doit impérativement respecter les délais fixés par le Groupe ADP, pour une réouverture programmée le 2 décembre. Depuis le 29 juillet, l'aéroport de Paris-Orly accueille l'un des plus importants chantiers de France ! Orchestré par le Groupe ADP et réalisé par un groupement emmené par Colas Ile-de-France Normandie pour le lot principal qui consiste à reconstruire entièrement - sur les 2/3 de sa surface - la piste n° 3, qui avait été construite sur des dalles en béton en 1947 puis rallongée en 1959, « lesquelles n'étaient plus stabilisées », selon Régis Lacote, directeur de l'aéroport. Réaliser des travaux de rénovation, comme entre 1989 et 1993, n'était plus possible sachant qu'une remise à niveau répondant aux nouvelles normes aéronautiques était nécessaire. « Depuis 2016, poursuit-il, nous savions qu'il fallait réaliser de gros travaux et il nous a fallu 2 ans de préparation pour ce chantier. »
Matériels et recrutement : pourquoi ça cale ?
Matériels et recrutement : pourquoi ça cale ?
Les pouvoirs publics et la profession en sont désormais bien conscients : c’est par la voie de la formation que l’on résoudra l’enjeu du recrutement dans la construction, et plus spécifiquement dans le domaine du matériel de chantier qui manque cruellement de techniciens. C’est sans compter les difficultés que traverse la formation elle-même, entre centres saturés, et formateurs à la peine.
Murphy Plant réceptionne 25 mini dumpers JCB
Murphy Plant réceptionne 25 mini dumpers JCB
Au Royaume-Uni, Murphy Plant Ltd a récemment investi dans 25 mini dumpers JCB dans l'optique de renforcer la sécurité de ses opérateurs.
Eiffage choisit les solutions électriques du groupe Volvo
Eiffage choisit les solutions électriques du groupe Volvo
Eiffage vient de passer commande de son premier FE électrique auprès de Volvo Trucks ainsi que d’une mini-pelle ECR25 électrique chez Volvo CE. Les deux engins sont destinés à Eiffage Genie Civil.
Tous les articles TERRASSEMENTS
Événements
Solar PV World Expo 2020
16 Août 2020
Solar PV World Expo 2020
EXPOBIOGAZ
2 Septembre 2020
EXPOBIOGAZ
20e Congrès international du recyclage automobile (IARC)
2 Septembre 2020
20e Congrès international du recyclage automobile (IARC)
+ d'événements
Emploi
- Manoeuvre travaux publics
- Manoeuvre bâtiment
- Manoeuvre bâtiment
- Manoeuvre de chantier
+ d’offres
Applications
Construction Cayola est un site du Groupe Cayola.