Menu
VIDÉOS
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX VRD
TERRASSEMENTS/CARRIÈRES

L'hydrogène européen prend corps

L'hydrogène européen prend corps
Par S. B., le 16 juin 2021.
Newsletters gratuites
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
La construction de la Dorsale européenne de l’hydrogène est un levier de choix pour faciliter la demande européenne d’hydrogène de 2300 TWh en 2050.

 
La nouvelle étude publiée par l’initiative de la Dorsale hydrogène européenne estime la demande d’hydrogène à 2 300 TWh en 2050 dans l’Union européenne (UE) et au Royaume-Uni (RU), soit 20-25% de la future demande d’énergie totale
L’UE et le RU disposent d’un potentiel suffisant pour produire cet hydrogène de manière renouvelable et bas-carbone, même si des importations d’hydrogène depuis les pays voisins sont probables
Le transport par canalisations, qu’il soit dans l’UE ou avec les pays transfrontaliers de l’UE (Maghreb, Moyen-Orient…), est une solution plus compétitive que le transport par voie maritime ou indirectement par lignes électriques
Cette étude complète la version actualisée des cartes de l’EHB publiée le 13 avril 2021, qui prévoit un réseau d’hydrogène de près de 40 000 km reliant 19 pays de l’UE, ainsi que le Royaume-Uni et la Suisse dès 2040.

L’hydrogène pour la neutralité carbone

-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Pour l’UE et le RU, la demande d’hydrogène estimée à l’horizon 2050 est de 2 300 TWh (dont 2 000 TWh en UE) soit 20 à 25% de la consommation totale d’énergie à cet horizon. L’hydrogène est un atout pour la décarbonation de l’industrie, en particulier la synthèse de produits chimiques (comme l’ammoniac et les produits chimiques à forte valeur), la production d’acier, ainsi que la production de carburants. L’hydrogène devrait également jouer un rôle majeur dans l’approvisionnement d’électricité bas-carbone et renouvelable pilotable, en tant que carburant pour la mobilité lourde et, dans certains pays, pour le chauffage des bâtiments.

Indépendance européenne

L’Europe peut être autosuffisante dans la production d’hydrogène renouvelable et bas-carbone, même si des importations sont probables, la demande totale d’hydrogène attendue pourrait être satisfaite par de l’hydrogène renouvelable produit dans l’UE et au Royaume-Uni, en utilisant de l’électricité renouvelable. Néanmoins, la production domestique d’une telle quantité d’hydrogène renouvelable est sujette à l’acceptabilité sociétale, notamment en termes d’accélération des capacités installées de renouvelables mais aussi de financement, de réglementation et de définition des standards de qualité.

Des coûts plus raisonnables

Les coûts de production de l’hydrogène renouvelable devraient baisser, en permettant un développement accéléré. Outre l’hydrogène renouvelable, de grandes quantités d’hydrogène bas-carbone peuvent être produites en Europe à un coût relativement bas, afin de réduire rapidement les émissions de gaz à effet de serre et accélérer la transition énergétique. L’étude démontre également que les importations d’hydrogène par canalisation peuvent compléter les productions européennes à des coûts attractifs.
Les infrastructures de gaz existantes reconverties seront primordiales pour relier zones d’offre et zones de demande d’hydrogène. Les canalisations d’hydrogène représentent l’option la plus compétitive pour le transporter en grande quantité et sur de longues distances, avec un coût de 0,11-0,21 €/kg pour 1 000 km, inférieur au transport maritime pour les distances habituelles en Europe et dans les régions voisines. 

Retrouvez sur LinkedIn Sébastien Battaglini, rédacteur en chef de Réseaux VRD.
Toute l'information de cette rubrique est dans :
Réseaux VRD
Le seul magazine 100 % Réseaux, à destination des collectivités et du secteur privé.
Découvrir
Acheter un numéro
À lire également
GRTgaz aime le biogaz… et le fait savoir !
GRTgaz aime le biogaz… et le fait savoir !
GRTgaz lance une campagne de communication pour soutenir le développement des gaz renouvelables en France puisqu’il s’agit d’une filière encore méconnue dans notre pays malgré son potentiel prometteur.
Teréga soutient l'hydrogène en bourse
Teréga soutient l'hydrogène en bourse
Afin de montrer que son enthousiasme vis à vis du développement de l'hydrogène n'est pas feinds, TeréGa s'engage à participer à l'introduction en bourse de HDF Energy (Hydrogène de France).
Jupiter 1000 injecte son hydrogène
Jupiter 1000 injecte son hydrogène
Le projet Jupiter 1000, porteur de nombreux espoirs dans le domaine des énergies renouvelables, est entré dans une phase décisive de son histoire puisqu’il a réalisé avec succès les premières injections de gaz dans le réseau gaz.
La communauté d'agglomération Riom Limagne et Volcans installe une station BioGNV
La communauté d'agglomération Riom Limagne et Volcans installe une station BioGNV
C’est en 2019 que la Communauté d'agglomération Riom Limagne et Volcans (RLV) a répondu aux appels à projets de la Région Auvergne-Rhône-Alpes pour l'accueil d'une station multiénergies sur son territoire afin de faciliter la tâche aux entreprises voulant se doter de véhicules électriques, gaz et hydrogène. Cette station verra le jour avec l’aide d’Engie Solutions . Située dans le Parc Européen d'Entreprises de Riom (PEER) à proximité immédiate des grands axes, la station sera construite sur une parcelle de 3 700 m² appartenant à RLV. Sa mise en service est prévue pour avril 2021. Pour exploiter la station multicarburants et ainsi accompagner la collectivité dans la transition vers une économe neutre en carbone, Riom Limagne et Volcans a choisi ENGIE Solutions, développeur de mobilité durable (GNV, électrique, H2) qui fait déjà fonctionner 150 stations en France. Après la signature du bail pour la location du terrain jeudi 24 septembre, le lancement des travaux interviendra fin 2020 pour équiper la station de 4 pistes d'accès et 2 bornes de distribution. Le montant des travaux s'élève à 1 300 000€ HT.
Bilan gaz Auvergne-Rhône-Alpes : moins de consommation et plus de gaz vert en 2020
Bilan gaz Auvergne-Rhône-Alpes : moins de consommation et plus de gaz vert en 2020
La baisse de la consommation nationale de gaz en 2020 s’est également confirmée pour la région Auvergne Rhône Alpes avec – 6 % par rapport à 2019. Climat exceptionnellement doux et crise sanitaire ont ainsi participé à ce phénomène de baisse tendancielle observé par GRTgaz. À l’heure du bilan annuel, George Seimandi, délégué territorial GRTgaz Rhône Méditerranée est également revenu sur l’essor des gaz renouvelables, une dynamique qui s’est encore poursuivie cette année.
L’Open Innovation Factory, levier d’accélération pour GRTgaz
L’Open Innovation Factory, levier d’accélération pour GRTgaz
Lors de la dernière édition de l’Open Innovation Factory, sept lauréats ont été sélectionnés pour contractualiser et déployer leur solution à l’échelle industrielle avec GRTgaz. Cette 5e édition intervient alors que GRTgaz accélère sa transformation afin d’adapter son réseau au défi écologique et numérique.
Rivard : « Notre force, l’autonomie sur la production, nous permet de réduire les délais »
Rivard : « Notre force, l’autonomie sur la production, nous permet de réduire les délais »
Sans surprise, en 2020, l’activité du constructeur et carrossier Rivard a principalement été portée par le secteur des TP. Un marché de la trancheuse boosté par les échéances du déploiement de la fibre, mais aussi, celui des excavatrices, où le français continue à asseoir un peu plus sa notoriété.
Tous les articles RÉSEAUX VRD
Inscrivez-vous aux Trophées de la Distribution de Matériels
Construction Cayola est un site du Groupe Cayola.