Offre Silver (à partir de 8,90 €)
Newsletters gratuites
Accès abonnés Nos offres magazines Nos offres magazines
Menu
VIDÉOS
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX VRD
TERRASSEMENTS/CARRIÈRES

En Allemagne, Spie met en place une installation de séchage solaire thermique pour les boues d’épuration d’une station

En Allemagne, Spie met en place une installation de séchage solaire thermique pour les boues d’épuration d’une station
Spie Osmo distribue de l'énergie thermique à 32 serres de séchage. (Crédit Spie)
Par la rédaction, le 20 janvier 2021.
Newsletters gratuites
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Spie déploie ses experts de l’unité Spie Osmo pour assurer la mise en place d’une installation de séchage solaire thermique des boues d’épuration, à Bottrop, sur le site de l’une des plus grandes et des plus modernes stations d’épuration d’Allemagne. Par un processus de traitement écologique, les boues d’épuration seront séchées à l’aide de chaleur résiduelle et d’énergie solaire. La station d’épuration est déjà autosuffisante en énergie.

La filiale de Spie baptisée Spie Osmo livrera et installera sur le site de la station d’épuration de Bottrop, en Allemagne, par l’intermédiaire de sa filiale Spie OSMO, livrera et installera quatre centrales de cogénération de chaleur et d’électricité supplémentaires, produisant une puissance thermique totale de 11 mégawatts. Les équipes installeront également un vaste réseau de canalisations et les équipements des nouvelles centrales de cogénération, y compris les technologies de mesure et de contrôle des équipements électriques. Ces installations permettront d’alimenter en énergie la station d’épuration et le procédé de séchage solaire thermique des boues d’épuration. Cette opération marque une réelle avancée pour la station d’épuration en termes de lutte contre le réchauffement climatique. Les boues d’épuration sont placées dans des cuves de digestion, leur fermentation produisant du gaz, qui est ensuite transformé en électricité et en chaleur par les quatre centrales de cogénération précédemment installées. Cette technique n’utilise donc pas de combustibles fossiles et permet de réduire drastiquement la consommation d’énergie de la station d’épuration.
La seconde étape consiste à incinérer les boues d’épuration après séchage. Jusque-là, pour atteindre le pouvoir calorifique nécessaire, il était nécessaire d’ajouter du charbon aux boues d’épuration. Désormais le procédé de séchage solaire thermique devrait permettre d’extraire suffisamment d’humidité pour obtenir le pouvoir calorifique recherché, sans ajout de charbon. Cette opération implique une utilisation intelligente de l’énergie thermique (chaleur excédentaire) produite par les centrales de cogénération de chaleur et d’électricité existantes et nouvelles, d’une part, et par la combustion des boues d’épuration, d’autre part.

Un séchage carboneutre des boues grâce à l’énergie solaire
Le processus de séchage tire parti de la source naturelle d’énergie qu’offre le soleil. Semblables à des serres de culture, les 32 serres de séchage sont situées sur un site de 60 000 m2, où les boues d’épuration sont séchées selon une technique carboneutre qui exploite l’énergie solaire. SPIE mettra en œuvre la distribution de l’énergie thermique à l’intérieur des serres de séchage et installera un vaste réseau de canalisations dans les bâtiments, sur un pont qui doit encore être installé, ainsi que dans les nouvelles centrales de cogénération. Hartmut Vahrenhorst, directeur général de Spie Osmo : « La production et l’utilisation durables de l’énergie font partie de nos priorités. La cogénération de chaleur et d’électricité est au cœur de nos compétences, mais les systèmes innovants, tels que cette installation de séchage solaire thermique des boues d’épuration, sont également en parfaite adéquation avec nos services ». Emanuel Grün, directeur technique de l’Emschergenossenschaft, la coopérative de gestion des eaux de l’Emscher, cite quelques chiffres clés : « Grâce à cette installation de séchage solaire thermique, nous économiserons environ 20 000 tonnes de charbon par an, ce qui réduira nos émissions annuelles de CO2 d’environ 60 000 tonnes. »

Toute l'information de cette rubrique est dans :
Réseaux VRD
Le seul magazine 100 % Réseaux, à destination des collectivités et du secteur privé.
Découvrir
Acheter un numéro
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
À lire également
Groupe Brunet : « Nos différentes expertises nous donnent une forte capacité d’écoute »
Groupe Brunet : « Nos différentes expertises nous donnent une forte capacité d’écoute »
Avec un pied à l’international, notamment au Maroc, et l’autre dans le Bugey, région de l’Ain à laquelle il est resté très attaché, le groupe Brunet affiche un parcours atypique à l’image de son dirigeant, Jean-Pierre Brunet. Plutôt discret, le groupe aux 15 filiales a pourtant de quoi interpeller, tant ses choix de développement ont quelque chose d’avant-gardiste. Gros plan sur une entreprise qui s’est aujourd’hui réinventée en écoaménageurs de la ville de demain.
Le Sedif fait la peau aux fuites !
Le Sedif fait la peau aux fuites !
En sa qualité de plus grand service public d’eau potable de France, tous les ans, le Sedif dévoile les chantiers mis en œuvre par ses équipes pour assurer une alimentation en eau qualitative et quantitative aux 4,6 millions d’usagers répartis dans 150 communes sur 7 départements d’Ile-de-France. Suivez-nous pour la visite !
L’Ademe lance ses appels à projets 2021 pour la région Auvergne-Rhône-Alpes
L’Ademe lance ses appels à projets 2021 pour la région Auvergne-Rhône-Alpes
Économie circulaire, transports, efficacité énergétique, énergies renouvelables et pratiques sociales, les champs d’interventions des appels à projets 2021 proposés par la direction régionale Auvergne-Rhône-Alpes de l’Ademe, sont nombreux. Les collectivités, entreprises et associations qui souhaitent saisir ces opportunités peuvent les consulter en ligne.
Spie : du séchage solaire thermique à Bottrop  
Spie : du séchage solaire thermique à Bottrop  
​L'installation de séchage solaire thermique destinée aux boues de la station d'épuration de Bottrop permettra d'assurer le séchage de ces boues à l'aide de chaleur résiduelle et d'énergie solaire, en quantité suffisante pour atteindre un pouvoir calorifique permettant de les incinérer et ainsi de les recycler sans recourir au charbon.
A Bordeaux, sur le chantier de la plus grande centrale solaire urbaine d’Europe
A Bordeaux, sur le chantier de la plus grande centrale solaire urbaine d’Europe
Avec une puissance installée de 59 MW, la centrale de Labarde sera la plus grande centrale solaire urbaine d’Europe. Elle s’étendra sur plus de 60 hectares et produira 75 GWh/an, l’équivalent de la consommation électrique hors chauffage de 70 000 habitants, soit 28 % de la population bordelaise.
Power Road : les réseaux sous la route
Power Road : les réseaux sous la route
La ville d’Egletons, très connue dans le milieu de la construction pour ses écoles de formation incomparable, s’est engagée dans un « plan campus » pour garder ses établissements en synergie. Ce plan consiste en une réfection de voiries.
Uvex i-5 : les lunettes de protection pour tous les visages
Uvex i-5 : les lunettes de protection pour tous les visages
Uvex annonce le lancement des lunettes uvex i-5 qui, grâce à leur pont de nez souple, à leurs 3 niveaux d’inclinaison et à la longueur réglable de leurs branches, s’adaptent à toutes les morphologies pour plus de confort.
Tous les articles RÉSEAUX VRD
Construction Cayola est un site du Groupe Cayola.