Offre Silver (à partir de 20 € / mois)
Newsletters gratuites
Accès abonnés Nos offres magazines Nos offres magazines

RÉSEAUX VRD
★ PAGES SPÉCIALES
TDM 2021
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX VRD
TERRASSEMENTS/CARRIÈRES

Brest Métropole adopte les boîtiers connectés Voltaris pour maîtriser la consommation d'électricité

Brest Métropole adopte les boîtiers connectés Voltaris pour maîtriser la consommation d'électricité
Crédit DR
Par la redaction, le 7 décembre 2020.
Newsletters gratuites
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Dans le cadre de son Plan Climat 2019-2025 et de sa mobilisation pour réduire les consommations d’énergie et les émissions de gaz à effet de serre du territoire, Brest métropole soutient le déploiement du boitier connecté Voltaris. Ce dispositif a déjà permis à 28 000 logements chauffés à l’électricité de bénéficier d’un outil solution innovante de maîtrise de leur consommation. Aujourd’hui, la métropole souhaite poursuivre le déploiement.
 
Brest métropole et les communes se mobilisent depuis des années pour favoriser le déploiement de solutions offertes aux habitants. Ainsi, dès 2013, une première phase de déploiement a été réalisée avec l’opérateur Voltalis afin de proposer aux foyers chauffés à l’électricité de bénéficier gratuitement d’un boîtier de maîtrise et de réduction de leur consommation d’énergie. Ce dispositif contribue également à sécuriser le réseau, notamment lors des pointes hivernales alors que RTE (Réseau de Transport d’Électricité) alerte sur les risques de coupures en février prochain en cas de vague de froid. Grâce à cette première mobilisation du territoire, ce sont près de 1 500 foyers volontaires qui ont bénéficié gratuitement de cette solution, ce qui a permis depuis d’économiser près de 3,3 GWh, soit l’équivalent de la consommation annuelle d’électricité d’un territoire de 3 500 habitants. Cependant, il reste un potentiel à exploiter. En effet, sur Brest métropole, si 25 % des résidences principales sont au tout électrique, seulement 5 % sont équipées. Ainsi la métropole se mobilise auprès des communes volontaires pour favoriser une seconde phase de déploiement.
     
Un boîtier connecté pour mieux maîtriser sa consommation d’électricité
Voltalis a développé une technologie d’économies d’énergie unique qui repose sur un boîtier connecté équipant les logements chauffés au tout électrique et relié aux radiateurs et chauffe-eau électriques qui représentent plus de 77% de la consommation d’un ménage. En plus de ce boîtier, gratuit et sans abonnement, les adhérents bénéficient de l’application mobile MyVoltalis, disponible sur iOS et Android. Véritable tableau de bord de la consommation électrique du logement, cette application offre un suivi détaillé et en temps réel des consommations électriques ainsi que des fonctionnalités de programmation et de pilotage à distance de leur radiateurs. De quoi alléger ses factures grâce à une meilleure compréhension de sa consommation et des outils pour mieux la maîtriser.

     Réduire les émissions de C02 et sécuriser le réseau électrique
« Nous sommes très heureux de la confiance renouvelée de Brest métropole pour apporter des solutions concrètes et efficaces à ses habitants en matière de pouvoir d’achat et de maîtrise de la consommation, a indiqué Mathieu Bineau, directeur général de Voltalis. Mais cette démarche va au-delà des économies d’énergie : elle permet aux foyers équipés de participer activement à la transition écologique et à la sécurisation de l’alimentation électrique des Français, sans changer leurs habitudes ».
Lors des pics de consommations ou des baisses de production des énergies renouvelables, Voltalis agit pour réduire simultanément la consommation de milliers d’appareils connectés sur de très courtes durées, de l’ordre d’une dizaine de minutes, sans perte de confort pour les occupants.
 
     L’effacement de consommation
Cette solution, appelée effacement de consommation électrique, permet donc de soulager le réseau aux moments où il en a besoin et de réduire les émissions de gaz à effet de serre en limitant le recours à des centrales d’appoint fonctionnant au charbon, au fioul ou au gaz. Et cet hiver, le système électrique en aura besoin. En effet l’État et RTE alertent déjà les Français sur le risque de coupures d’électricité cet hiver, faute de disponibilité de l’ensemble des sites de production, les chantiers de maintenance des centrales nucléaires ayant pris du retard.
Voltalis supporte l’ensemble de l’investissement de cette opération et peut proposer gratuitement son dispositif aux foyers qui en feront la demande car la société est rémunérée pour les services rendus au système électrique, notamment la participation à sa stabilité.
Toute l'information de cette rubrique est dans :
Réseaux VRD
Le seul magazine 100 % Réseaux, à destination des collectivités et du secteur privé.
Découvrir
Acheter un numéro
Contenu de marque
  WC Loc développe ses services
Dernier numéro
N° 271
Sommaire
Découvrir
S'abonner
Les numéros
À lire également
Le réseau de chaleur du Havre prêt pour l'hiver
Le réseau de chaleur du Havre prêt pour l'hiver
Démarrés en juin 2021, les travaux d’extension du réseau de chaleur du quartier Mont-Gaillard touchent à leur fin. Une opération qui va accroître significativement le nombre de bénéficiaires de ce réseau à l'approche de l'hiver.
Le réseau de Lyon, vertueux jusqu’aux roues
Le réseau de Lyon, vertueux jusqu’aux roues
Le réseau de chaleur de la métropole de Lyon cherche par tous les moyens à se montrer exemplaire dans la gestion de l’énergie. À tel point que désormais, même le véhicule venant livrer la biomasse roule désormais au gaz naturel. Une bonne façon de montrer l’exemple avec un carburant sobre en émissions polluantes.
L’Arcep s’interroge sur la TNT et l’audiovisuel
L’Arcep s’interroge sur la TNT et l’audiovisuel
L’Arcep met ce jour en consultation publique son document « Bilan et perspectives du marché de gros des services de diffusion audiovisuelle hertzienne terrestre » (TNT) en vue d’un nouveau cycle de régulation.
Montpellier lance la construction d’une nouvelle usine de production d’eau potable
Montpellier lance la construction d’une nouvelle usine de production d’eau potable
Lancé par la Régie des Eaux de Montpellier Méditerranée Métropole, le projet est d’ampleur. La nouvelle usine de traitement d’eau potable aura une capacité de production de 2700 m3/h. Les travaux, menés par Suez France en groupement avec Touja SA, Eiffage, le Cabinet Merlin et l’agence Coste Architectures, représentent un montant global de près de 24 M€.
Le salon Cycl'Eau dans le sud-est
Le salon Cycl'Eau dans le sud-est
Cycl'Eau Provence-Alpes-Méditerranée se déroulera les mercredi 1er et jeudi 2 décembre 2021 à l’Arena du Pays d’Aix et viendra pour la première fois dans le grand sud.
Le Grand Paris dévoile le design de ses bornes de recharge électrique
Le Grand Paris dévoile le design de ses bornes de recharge électrique
Elles sont appelées à fleurir dans toutes les rues du Grand Paris : les bornes électriques qui vont recharger les véhicules carburant aux électrons. Désormais, on sait à quoi elles vont ressembler et c'est l'agence Avant-Première qui en signe le design.
Révision des tarifs du solaire : l'inquiétude est vive
Révision des tarifs du solaire : l'inquiétude est vive
Sous le titre "Révision des tarifs sur la filière photovoltaïque : l’autre éclipse solaire !", les 3 présidents Daniel Bour (Enerplan), Jean-Louis Bal (Syndicat des énergies renouvelables) et Nicolas Jeuffrain (Solidarité renouvelables) ont signé une tribune dénonçant le projet de décret du gouvernement qui mettrait toute la filière en danger économique. Voici cette tribune :
Tous les articles RÉSEAUX VRD
Événements
RailTech Europe 2022
8 Mars 2022
Talents For The Planet
11 Mars 2022
AUTONOMY PARIS
16 Mars 2022
+ d'événements
Emploi
- Chef de projet BTP
- Conducteur / Conductrice de travaux gros oeuvre
- Assistant(e) chargé(e) d'affaires BTPgénie climatique énerg.
- Aide-maçon / Aide-maçonne
+ d’offres
Applications
Construction Cayola est un site du Groupe Cayola.