Offre Silver (à partir de 8,90 €)
Newsletters gratuites
Accès abonnés Nos offres magazines Nos offres magazines
FR
|
EN
Menu

RÉSEAUX VRD
VIDÉOS
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX VRD
TERRASSEMENTS/CARRIÈRES

Brest Métropole adopte les boîtiers connectés Voltaris pour maîtriser la consommation d'électricité

Partager :
Brest Métropole adopte les boîtiers connectés Voltaris pour maîtriser la consommation d'électricité
Crédit DR
Par la redaction, le 7 décembre 2020
Nos newsletters gratuites ›
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Dans le cadre de son Plan Climat 2019-2025 et de sa mobilisation pour réduire les consommations d’énergie et les émissions de gaz à effet de serre du territoire, Brest métropole soutient le déploiement du boitier connecté Voltaris. Ce dispositif a déjà permis à 28 000 logements chauffés à l’électricité de bénéficier d’un outil solution innovante de maîtrise de leur consommation. Aujourd’hui, la métropole souhaite poursuivre le déploiement.
 
Brest métropole et les communes se mobilisent depuis des années pour favoriser le déploiement de solutions offertes aux habitants. Ainsi, dès 2013, une première phase de déploiement a été réalisée avec l’opérateur Voltalis afin de proposer aux foyers chauffés à l’électricité de bénéficier gratuitement d’un boîtier de maîtrise et de réduction de leur consommation d’énergie. Ce dispositif contribue également à sécuriser le réseau, notamment lors des pointes hivernales alors que RTE (Réseau de Transport d’Électricité) alerte sur les risques de coupures en février prochain en cas de vague de froid. Grâce à cette première mobilisation du territoire, ce sont près de 1 500 foyers volontaires qui ont bénéficié gratuitement de cette solution, ce qui a permis depuis d’économiser près de 3,3 GWh, soit l’équivalent de la consommation annuelle d’électricité d’un territoire de 3 500 habitants. Cependant, il reste un potentiel à exploiter. En effet, sur Brest métropole, si 25 % des résidences principales sont au tout électrique, seulement 5 % sont équipées. Ainsi la métropole se mobilise auprès des communes volontaires pour favoriser une seconde phase de déploiement.
     
Un boîtier connecté pour mieux maîtriser sa consommation d’électricité
Voltalis a développé une technologie d’économies d’énergie unique qui repose sur un boîtier connecté équipant les logements chauffés au tout électrique et relié aux radiateurs et chauffe-eau électriques qui représentent plus de 77% de la consommation d’un ménage. En plus de ce boîtier, gratuit et sans abonnement, les adhérents bénéficient de l’application mobile MyVoltalis, disponible sur iOS et Android. Véritable tableau de bord de la consommation électrique du logement, cette application offre un suivi détaillé et en temps réel des consommations électriques ainsi que des fonctionnalités de programmation et de pilotage à distance de leur radiateurs. De quoi alléger ses factures grâce à une meilleure compréhension de sa consommation et des outils pour mieux la maîtriser.

     Réduire les émissions de C02 et sécuriser le réseau électrique
« Nous sommes très heureux de la confiance renouvelée de Brest métropole pour apporter des solutions concrètes et efficaces à ses habitants en matière de pouvoir d’achat et de maîtrise de la consommation, a indiqué Mathieu Bineau, directeur général de Voltalis. Mais cette démarche va au-delà des économies d’énergie : elle permet aux foyers équipés de participer activement à la transition écologique et à la sécurisation de l’alimentation électrique des Français, sans changer leurs habitudes ».
Lors des pics de consommations ou des baisses de production des énergies renouvelables, Voltalis agit pour réduire simultanément la consommation de milliers d’appareils connectés sur de très courtes durées, de l’ordre d’une dizaine de minutes, sans perte de confort pour les occupants.
 
     L’effacement de consommation
Cette solution, appelée effacement de consommation électrique, permet donc de soulager le réseau aux moments où il en a besoin et de réduire les émissions de gaz à effet de serre en limitant le recours à des centrales d’appoint fonctionnant au charbon, au fioul ou au gaz. Et cet hiver, le système électrique en aura besoin. En effet l’État et RTE alertent déjà les Français sur le risque de coupures d’électricité cet hiver, faute de disponibilité de l’ensemble des sites de production, les chantiers de maintenance des centrales nucléaires ayant pris du retard.
Voltalis supporte l’ensemble de l’investissement de cette opération et peut proposer gratuitement son dispositif aux foyers qui en feront la demande car la société est rémunérée pour les services rendus au système électrique, notamment la participation à sa stabilité.
Toute l'information de cette rubrique est dans :
Réseaux VRD
Le seul magazine 100 % Réseaux, à destination des collectivités et du secteur privé.
Découvrir
Acheter un numéro
  BTP ça tourne traverse les siècles
+ de vidéos BTP ça tourne
Dernier numéro
N° 264
Sommaire
Découvrir
J'achète un numéro (25 €)
À lire également
Une première formation « technicien-ne de maintenance biogaz » à Lyon
Une première formation « technicien-ne de maintenance biogaz » à Lyon
À l’image des attentes de toute la filière, le coup d’envoi de la première formation par alternance, « technicien-ne de maintenance biogaz », a été un événement à Lyon pour cette rentrée. Dispensée par l’institut des ressources industrielles (IRI), à Lyon, la formation permettra de former de nouveaux collaborateurs compétents et qualifiés dans le secteur d’avenir des gaz verts.
A Lyon, un collège se chauffe à l’énergie solaire
A Lyon, un collège se chauffe à l’énergie solaire
Dans le cadre de la rénovation de son réseau de chaleur, le collège Revaison situé à Saint-Priest, s’est tourné vers une source d’énergie renouvelable pour se chauffer. Le réseau de chaleur sera ainsi raccordé à une centrale photovoltaïque qui reliera l’ensemble des bâtiments grâce notamment à des solutions faciles et rapides à mettre en œuvre, les canalisations pré-isolées hyper-flexibles Terrendis fournies par le groupe Elydan.
Les réseaux d'eau vraiment sécurisé ?
Les réseaux d'eau vraiment sécurisé ?
Sécuriser les réseaux d’eau potable n’est pas une mince affaire, mais c’est nécessaire pour éviter toute intrusion, tout acte de malveillance sur les installations. C’est ce qui s’est passé sur le territoire de la communauté urbaine Angers Loire Métropole qui a subi le cas stressant d’une ouverture non autorisée de trappe d’accès à un réservoir d’eau potable.
Télécoms : Angers l'ambitieuse
Télécoms : Angers l'ambitieuse
C’est le 12 novembre dernier qu’Angers Loire Métropole a donné le coup d’envoi d’un spectaculaire projet de Smart Territoires en retenant Engie et ses partenaires (Suez, La Poste et le groupe Vyv) pour conduire ce projet d’envergure au budget de 120 millions d’euros.
Plus de 700 participants aux Rencontres nationales de la gestion des eaux à la source
Plus de 700 participants aux Rencontres nationales de la gestion des eaux à la source
Lors des dernières "Rencontres nationales de la Gestion des Eaux à la Source - séparer, traiter, valoriser, économiser" les 13 et 14 octobre derniers, à Dijon, l’événement s’est déroulé dans une version adaptée à la situation sanitaire, rassemblant plus de 700 participants, 300 sur place et plus de 400 connectés à distance.
Amiens veut améliorer la valorisation de ses déchets
Amiens veut améliorer la valorisation de ses déchets
Amiens Métropole va moderniser son usine de méthanisation pour encore mieux valoriser ses déchets ménagers. Pour cela, l'agglo renouvelle sa confiance au groupe Idex et lui attribue à nouveau la Délégation de Service Public pour l’exploitation de son usine de méthanisation pour une durée de 15 ans.
Un programme pour proposer une stratégie d’assainissement pluvial durable
Un programme pour proposer une stratégie d’assainissement pluvial durable
DESIR, pour « Développement et évaluation de stratégies de gestion durable des sédiments de bassins d’infiltration et de rétention des eaux pluviales », est un programme créé à l’initiative du laboratoire de recherche DEEP de l’INSA Lyon, dans le cadre de l’accord de coopération de recherche 2019 – 2024 entre l’OTHU et l'Agence de l’Eau Rhône Méditerranée Corse. Lancé en novembre 2019, son objectif est de procéder à un état des lieux des pratiques actuelles et des connaissances pour la gestion des sédiments pluviaux, pour ensuite proposer des solutions de traitements ou de valorisation de ces sédiments.
Tous les articles RÉSEAUX VRD
Événements
Bio360
24 Mars 2021
EuroRail Hub DIGITAL
24 Mars 2021
Rencontres Produrable - 100 % Digital
29 Mars 2021
+ d'événements
Emploi
- Dessinateur / Dessinatrice du bâtiment
- Mécanicien(ne) d'atelier et de chantier en matériels-BTP-
- Ingénieur / Ingénieure d'études en génie climatique
- Conducteur / Conductrice de travaux publics
+ d’offres
Vous cherchez un métier, un emploi, découvrez sur notre site emploi nos reportages sur des profils métiers.
Applications
Construction Cayola est un site du Groupe Cayola.