Offre Silver (à partir de 8,90 €)
Newsletters gratuites
Accès abonnés Nos offres magazines Nos offres magazines
Menu
VIDÉOS
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX VRD
TERRASSEMENTS/CARRIÈRES

A Lyon, le quartier Part-Dieu reprend le fil de ses chantiers

A Lyon, le quartier Part-Dieu reprend le fil de ses chantiers
Par Veronica Velez, le 22 mai 2020.
Newsletters gratuites
-------------------- PUBLICITÉ --------------------

Dans le centre de Lyon, c’est tout un quartier en pleine reconstruction et réaménagement qui s’est arrêté pendant plus d’un mois. Réglés comme du papier à musique, au vu de la complexité que peut représenter la réalisation de tels travaux, une gare, une tour, un centre commercial, les aménagements autour, les chantiers reprennent progressivement, avec une coordination des espaces publics toujours sous la responsabilité de la SPL Lyon Part-Dieu.

Même si les chantiers d’aménagement du nouveau quartier autour de la gare de Lyon Part-Dieu n’ont pas été fortement impactés, il va falloir remettre les différents phasages des travaux à plat. C’est la mission de la SPL Lyon Part-Dieu en charge de superviser les travaux qui touchent le domaine public pour le compte de la Métropole de Lyon. Après plus d’un mois à l’arrêt, les différents chantiers reprennent progressivement.

Les espaces publics sous maîtrise d’ouvrage du SPL

« Concernant les travaux sur l’espace public, nous avons été très peu impactés finalement. Le plus gros morceau qui concerne le boulevard Vivier Merle, et notamment, le tunnel, est terminé. Ce sont les travaux des deux futures sorties du tunnel qui devraient démarrer très prochainement », explique Guillaume Bruge, directeur de la communication au sein de la SPL Lyon Part-Dieu.

Du côté de l’immeuble Orange et de la rue Flandrin, les travaux d’aménagement de la future prairie ont repris devant les archives. Cet aménagement provisoire, sous maîtrise d’ouvrage de la SPL Lyon Part-Dieu, dessine les contours de l’extension de l’esplanade Mandela. Réalisés en concertation étroite avec les maîtres d’œuvre et les entreprises mandatées, ces projets restent de petits chantiers, à côté de ceux actuellement menés pour les projets privés.

Une coordination de tous les travaux

Pour les chantiers privés, la SPL, en relation avec les entreprises de travaux, est à la manœuvre afin de replanifier les différents phasages des chantiers en cours. « De notre côté, poursuit Guillaume Bruge, nous devons livrer les espaces publics au fur et à mesure des opérations immobilières. Aujourd’hui, le chantier du centre commercial va certainement prendre du retard, alors, il faudra s’adapter. » Ces travaux sous maîtrise Unibail Rodamco Westfiel, concernent 3 secteurs de travaux différents du centre commercial qui doit également accuser d’autres incertitudes quant à la réouverture du bâtiment en juillet prochain.

Les chantiers de la gare Lyon Part-Dieu, sous maîtrise d’ouvrage SNCF Gares & connexions et SNCF réseau, ainsi que du TO-Lyon (Vinci immobilier) ont repris depuis le 27 avril, avec dans un premier temps, le redéploiement des engins et des installations de chantier. Les opérations concernant la tour Silex 2 sous maîtrise Covivio, ont repris avec la réalisation de la charpente métallique dès le 27 avril. Pour pouvoir reprendre ses chantiers du Tout-Lyon et celui du parking Beraudier, l’entreprise VCS a dû mettre en place des process importants. Pas simple sur de tels chantiers, où plus d’une centaines d’ouvriers évoluent. De plus, pour la réalisation des parois moulées, VCS utilise des machines très particulières, manipulées par des opérateurs spécialisés qui viennent de toute la France qu’il faut loger, alors que les hôtels sont fermés.

« Nous attendons d’avoir les dernières informations d’Unibail, toujours en tractation avec Léon Grosse, pour pouvoir tout recaler dans un nouveau planning, ajoute encore Guillaume Bruge. Tous ces chantiers qui sont en interface avec les chantiers de l’espace public vont évidemment être bousculés. Je dirais que si tout se passe bien, sans relance de la pandémie, tous les chantiers auront repris d’ici fin juin. »



Crédit SPL
Toute l'information de cette rubrique est dans :
Réseaux VRD
Le seul magazine 100 % Réseaux, à destination des collectivités et du secteur privé.
Découvrir
Acheter un numéro
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
À lire également
Quelle stratégie pour Ammann en termes de matériels urbains ?
Quelle stratégie pour Ammann en termes de matériels urbains ?
Il y a quelques mois Ammann dévoilait une nouvelle offre de mini-pelles composées de 18 modèles investissant de ce fait un segment de marché concurrentiel. Une offre qui vient compléter, une autre, très large, pour la route…Explications avec les équipes du constructeur suisse.
Ditch Witch : « Aujourd’hui, il est très compliqué de maîtriser la chaîne d’approvisionnement »
Ditch Witch : « Aujourd’hui, il est très compliqué de maîtriser la chaîne d’approvisionnement »
Cette année, marquée par la crise sanitaire, Ditch Witch France n’a pas échappé aux conséquences d’une activité économique très bousculée. Malgré les contraintes, et grâce à une gestion rigoureuse, l’importateur de la marque américaine en France a notamment profité de la dynamique du secteur du paysage et de celui des réseaux secs et humides. Entretien avec Fabrice Lavaud, directeur commercial.
La filière biogaz est résiliente
La filière biogaz est résiliente
Entre pandémie, réglementation hostile et réduction des coûts, la filière du biogaz n’a pas la vie facile. Pourtant, elle continu de se réinventer pour être toujours plus attractive et compétitive. Nous sommes allés à la rencontre de Grégory Lannou, le directeur de Biogaz Vallée.
Eau : 260 millions d'euros de fonds publics promis  
Eau : 260 millions d'euros de fonds publics promis  
Quatre mois après la fin du confinement, les entreprises de canalisations ont peu à peu repris leurs chantiers. Entre-temps, l'Agence de l'eau Rhône Méditerranée Corse ne les a pas oubliées dans son Plan de rebond en attribuant 180 millions d'euros aux collectivités en charge de l'eau, et ce dès le mois de juin ; l'Etat non plus avec les 80 millions d'euros du récent Plan de relance.
Bomag et Wacker Neuson à armes égales sur les pilonneuses
Bomag et Wacker Neuson à armes égales sur les pilonneuses
Wacker Neuson et Bomag ont convenu d'utiliser la même batterie pour leurs pilonneuses afin que les clients qui décident d'investir dans une batterie et un chargeur puissent les utiliser sur une gamme encore plus large d'équipements de construction à partir de septembre 2021.
Pour son AEP, Angoulême se renforce
Pour son AEP, Angoulême se renforce
Une fois n’est pas coutume ce reportage porte sur un chantier qui ne résout aucun problème ! Pas de sécheresse chronique, pas de casses et de fuites ou pas non plus de pollution. Non, vraiment rien. Ce qui attire notre attention, l’objet des travaux entrepris, c’est simplement de sécuriser la ressource aussi bien en quantité qu’en qualité. Une politique du Grand Angoulême et de la SPL Semea à prendre en exemple et qui valait bien un déplacement au pays de la bande dessinée !
Compactage léger : Paclite Equipment passe à l’électrique
Compactage léger : Paclite Equipment passe à l’électrique
Spécialisé dans les matériels de compactage, le français Paclite Equipment, filiale d’Uni-corp Europe, a décidé de suivre la stratégie de l’électrification pour ses matériels légers.
Tous les articles RÉSEAUX VRD
Construction Cayola est un site du Groupe Cayola.