ÉVÉNEMENTS
EMPLOI
Environnement Magazine
CONTACTS
S'ABONNER
SE CONNECTER
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX VRD
TERRASSEMENTS
EMPLOI-FORMATION
À la une \ RÉSEAUX VRD

Une poudre révolutionne l'eau potable

Par La rédaction. Publié le 30 mai 2023.
Une poudre révolutionne l'eau potable
Avec leur poudre quasi miraculeuse, les chercheurs de Stanford et du SLAC vont peut être mettre fin aux problèmes d'eau potable (image générée par Dall-E)
NEWSLETTERS
Archiver cet article
PUBLICITÉ
Des chercheurs de Stanford et du SLAC ont publié le résultat de leur recherches concernant la potabilisation express et facile de l’eau. Ils ont mis au point une poudre qui sous la seule action du soleil tue les microorganismes présents.

C’est dans Nature Water que des universitaire de Stanford et du SLAC ont fait part du résultat de leur recherche : une poudre constituée d’oxyde d’aluminium, d’oxyde de fer et d’un catalyseur à base de sulfure de molybdène/cuivre. Ce catalyseur absorbe les photons de la lumière solaire et entraine la libération d’électron qui, au contact de l’eau, forment du peroxyde d’hydrogène (H2O2) et des radicaux hydroxyles (HO). Ces deux composés sont très toxiques pour le vivant et leur action est très rapide. La membrane des bactérie n’y résiste pas et elles meurent. Et comme ces composés ont une courte durée de vie, l’eau est potable en quelques secondes.

Et ce n’est pas cher !

La poudre est composée de nanoflocons d’oxyde d’aluminium, de sulfure de molybdène, de cuivre et d’oxyde de fer, des matériaux bon marché. Pour vérifier l’efficacité du produit, les scientifiques ont mélangé une faible quantité de poudre dans un récipient transparent contenant 200 ml d’eau contaminée par environ 1 millions de bactéries E.coli par millilitre d’eau. Résultat, après 60 secondes, il n’a pas été possible de trouver une seule bactérie vivante ! Les scientifiques ont profité du coté metallique de leur création pour la retirer de l’eau avec un simple aimant. Ils ont voulu savoir si la poudre était encore utile après ça. Et il s’est avéré qu’elle est efficace pour une trentaine d’utilisation ! 
Au-delà des région du globe où l’accès à l’eau potable est très difficile et où les maladies liées à de l’eau contaminée sont meurtrières, ces flocons pourraient se révéler très utiles, par exemple, dans des filières de traitement de l’eau pour remplacer les UV et dans les procédés d’épuration.

 
Rejoignez-nous sur : LinkedIn, Youtube, Facebook et Twitter.
À lire également
27 janvier 2023
La High-Tech arrive au Carrefour de l'Eau Les nouvelles technologie, la robotique, envahissent tous les secteurs. L'eau ne fait pas exception et voit débouler les drones et les robots. Nous en avons croisé quelques uns lors du CGLE.
La High-Tech arrive au Carrefour de l'Eau
8 novembre 2023
Le Sedif mène des travaux dans tous les domaines Créé en 1923, le Syndicat des Eaux d’Ile-de-France (Sedif) dessert 4 millions d’usagers, répartis sur 7 départements d’Ile-de-France, ce qui en fait le plus grand service public d’eau en France et l’un des premiers en Europe. Alors quand il nous convie pour parler des travaux qu’il entreprend sur son patrimoine, il est toujours intéressant de se déplacer !
Le Sedif mène des travaux dans tous les domaines
30 mars 2023
Plan Eau : une goutte d’eau ou une vague de fraicheur ? Après des Assises de l’eau qui n’ont, pour beaucoup, pas donné ce qu’elles avaient promis, le précieux liquide est cette fois l’objet d’un plan de sauvegarde présenté par le président de la République à Savines-le-Lac. Les annonces étaient-elles à la hauteur ?
Plan Eau : une goutte d’eau ou une vague de fraicheur ?
Tous les articles RÉSEAUX VRD
Construction Cayola est un site du Groupe Cayola