BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX VRD
TERRASSEMENTS/CARRIÈRES
VIDÉOS
À la uneRAIL

Câble C1 : début des travaux préparatoires

Par La rédaction. Publié le 5 octobre 2022.
Câble C1 : début des travaux préparatoires
La mise en œuvre du câble C1 a été confiée au groupement Doppelmayer France SAS (mandataire) / Spie Batignolles GC / France Travaux / Egis Rail / Atelier Schall pour un contrat de 110 M€ en tranche ferme. ©Ile-de-France Mobilités
Newsletters gratuites
Archiver cet article
Les travaux de préparation à la construction du futur téléphérique francilien, le Câble C1, ont démarré le 26 septembre. Déviations, conséquences et prochaines étapes : point sur le premier téléphérique d’Ile-de-France.

La construction du câble C1 a démarré le 26 septembre au niveau du métro Créteil-Pointe du Lac (ligne 8) avec dans un premier temps des « travaux concessionnaires » préparatoires, nécessaires pour ériger le téléphérique en lui-même. Ils sont opérés par les concessionnaires des réseaux souterrains (l’eau, l’électricité, l’assainissement...). Afin de libérer l’espace nécessaire à la construction du téléphérique, le déplacement de ces réseaux souterrains est indispensable et nécessite des interventions successives. Tour à tour, chaque concessionnaire déplacera son propre réseau :
● Le Conseil départemental du Val-de-Marne / réseau d’assainissement
● Suez / réseaux d’eau
● Enedis / réseaux de transport d’électricité
Selon les phases de travaux, certaines voies de circulation seront neutralisées mais la circulation ne sera jamais interrompue. Toutefois dans ce secteur la circulation sera limitée à 30 km/h pendant toute la durée des travaux. Les accès des services de secours seront naturellement maintenus.
 
À l’horizon 2025, 17 minutes petites minutes suffiront pour relier Créteil à Villeneuve Saint-Georges via Limeil-Brévannes et Valenton par les airs.

Le téléphérique : une réponse aux contraintes
Pour répondre aux contraintes particulières de ce territoire qui est traversé par de nombreuses coupures (faisceaux ferroviaires, infrastructures routières) et se singularise par un relief marqué. Résultat : des zones enclavées éloignées des réseaux de transports lourds (métro ou train) et des bus qui ne parviennent plus à répondre de façon efficace face aux difficultés quotidiennes de déplacements des habitants de ces communes du Val-de-Marne et permettra de desservir directement plus de 20.000 habitants et 6.000 emplois.

 
Toute l'information de cette rubrique est dans :
BTP Rail
Le magazine dédié exclusivement aux travaux d’infrastructures ferroviaires et de transports guidés urbains.
Découvrir
Acheter un numéro
S'identifier
S'inscrire
Rejoignez-nous sur : LinkedIn, Youtube, Facebook et Twitter.
À lire également
60 M€ pour le réseau multi-services et les systèmes de surveillance de la ligne 18 du Grand Paris Express
15 juin 2022
60 M€ pour le réseau multi-services et les systèmes de surveillance de la ligne 18 du Grand Paris Express Eiffage Énergie Systèmes et VINCI Energies vont réaliser le réseau multi-services et les systèmes de surveillance de la ligne 18 du Grand Paris Express pour un montant de 60 millions d’euros.
Les Mecateameetings reviennent en 2023
19 septembre 2022
Les Mecateameetings reviennent en 2023 Save the date : les Mecateameeting reviennent du 20 au 22 septembre 2023 avec pour ambition d’agrandir la surface d’exposition pour accueillir encore davantage de participants.
Des rails 100% « bas carbone », pour le Grand Paris Express
1er juillet 2022
Des rails 100% « bas carbone », pour le Grand Paris Express Le tunnel reliant l’ouvrage Finot à Saint-Ouen et la gare Saint-Denis Pleyel a été le théâtre de la pose des premier rails « bas carbone » des lignes 15 et 16 du Grand Paris Express. Une première, qui marque le début de la phase de mise en œuvre des systèmes de transport.
Tous les articles RAIL
Construction Cayola est un site du Groupe Cayola