Menu
SIFER 2021
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX VRD
TERRASSEMENTS/CARRIÈRES

Le gouvernement dévoile sa stratégie pour le fret ferroviaire

Le gouvernement dévoile sa stratégie pour le fret ferroviaire
Par CB, le 14 septembre 2021.
Newsletters gratuites
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Le Ministre délégué en charge des Transports a présenté hier, lundi 13 septembre, la Stratégie nationale pour le fret ferroviaire visant à doubler sa part modale d’ici à 2030. Elle acte notamment le maintien jusqu’en 2024 d’une enveloppe additionnelle annuelle de 170 M€. Un pacte d’engagement avec les principaux acteurs du secteur pour sa mise en œuvre a également été signé.

La Stratégie nationale pour le développement du fret ferroviaire présentée hier par le Gouvernement a pour ambition de définir le cadre d’action de l’Etat et, au-delà, de l’ensemble des acteurs à même de contribuer au développement de la part modale du fret ferroviaire. Avec la Loi Climat et Résilience, l’Etat a fait sien l’objectif de doublement de la part modale du fret ferroviaire à horizon 2030 proposé par l’Alliance 4F. Cette coalition inédite qui réunit tous les acteurs de la filière en France avait en effet soumis à l’exécutif un plan de relance de la filière le 23 juin 2020. Ce plan proposait d’agir en faveur d’une logistique verte appuyée sur le mode ferroviaire, actrice majeure de la « reconstruction d’une économie forte, écologique, souveraine et solidaire ». Chiffrées et documentées, les 172 propositions articulées autour de 10 thèmes posaient les bases d’un « plan de reconquête » pour bâtir un fret ferroviaire innovant, résolument tourné vers le 21e siècle.

Relancer le fret
Suivant les préconisations issues du rapport 4F, cette stratégie identifie 72 mesures concrètes, visant à répondre à quatre enjeux majeurs :
– assurer la viabilité des services et la pérennité du modèle économique des opérateurs de fret ferroviaire ;
– améliorer la qualité de service fournie par SNCF Réseau ;
– renforcer la performance des infrastructures permettant le développement du fret ;
– développer la coordination avec le portuaire et le fluvial.

-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Dans la continuité des mesures d’aide annoncées à l’été 2020 puis à celles inscrites en loi de finances 2021, la stratégie acte notamment le maintien jusqu’en 2024 d’une enveloppe additionnelle annuelle de 170 M€ pour soutenir l’exploitation des services de fret ferroviaire et de transport combiné. Jean-Baptiste Djebbari a déclaré : « L’Etat consacre désormais plus de 300 M€ par an à ce soutien opérationnel. Ce niveau d’aide, 6 fois plus élevé qu’en 2015, est totalement inédit dans l’histoire du pays. Il traduit, en actes, l’immense ambition de ce Gouvernement pour le fret ferroviaire, au service de la transition écologique. »

Un pacte inédit a l’initiative de la filière
En outre, et afin de garantir que la Stratégie nationale se traduise par des engagements concrets selon un plan de déploiement sur les trente prochaines années, l’Alliance 4F a proposé la signature d’un Pacte impliquant une obligation de résultats pour le développement du fret ferroviaire. Par cette démarche inédite, tous les signataires (acteurs du fret ferroviaire et du transport combiné, utilisateurs et gouvernement), s’engagent sur des objectifs concrets et une méthode, permettant une véritable mise en œuvre de la Stratégie Nationale. Les quatre signataires que sont l’Alliance 4F, l’AUTF, SNCF Réseau, et l’État s’engagent ainsi à faire vivre la Stratégie et atteindre son objectif : relancer puis développer durablement le fret ferroviaire. Ces acteurs s’engagent également à réaliser un suivi régulier et opérationnel permanent de l’avancement du déploiement de la Stratégie par des réunions régulières du Comité de suivi de la Stratégie Nationale de Développement du Fret Ferroviaire. Raphaël Doutrebente, porte-parole de 4F réagit : « Nous avons parcouru un long chemin depuis les préconisations que nous avions présentées au gouvernement en Juin 2020. Cette Stratégie nationale et ce Pacte d’engagements sont le fruit d’une mobilisation sans précédent de la filière et d’une formidable coordination de tous les acteurs. Afin qu’ils ouvrent réellement à la voie à la reconquête du fret ferroviaire français, nous attendons désormais le détail des financements indispensables pour tenir les ambitions d’un transport décarboné. Passons du Pacte…aux Actes ! ».
 

Toute l'information de cette rubrique est dans :
BTP Rail
Le magazine dédié exclusivement aux travaux d’infrastructures ferroviaires et de transports guidés urbains.
Découvrir
Acheter un numéro
À lire également
Indec rejoint Egis
Indec rejoint Egis
La société australienne Indec, spécialisée dans le conseil stratégique, la gestion de projets et l’assistance technique, a signé un accord pour sa reprise par Egis.
Stimio mise sur la technologie finlandaise
Stimio mise sur la technologie finlandaise
La société nantaise spécialisée dans la fourniture de solutions IoT pour l’industrie ferroviaire et le l’entreprise technologique Wirepas annoncent leur partenariat pour le déploiement à grande échelle de la technologie Wirepas Mesh pour le secteur ferroviaire.
Engie Solutions : un Londres-Corby joué sans prolongation
Engie Solutions : un Londres-Corby joué sans prolongation
SPL Powerlines UK, filiale d’Engie Solutions et du groupe Powerlines, ont achevé dans les temps les travaux d’électrification de la ligne ferroviaire Londres-Corby assurée par Network Rail.
Un AMI qui veut du bien au transport ferroviaire
Un AMI qui veut du bien au transport ferroviaire
Le gouvernement a annoncé l’ouverture de l’appel à manifestation d’intérêt (AMI) « Digitalisation et décarbonation du transport ferroviaire » dans le cadre de la stratégie d’accélération du 4e programme d'investissements d'avenir financés par France Relance. Cet AMI porte sur 3 thématiques d’investissements prioritaires : le train léger, le réseau ferroviaire digitalisé et le fret ferroviaire automatisé.
Manuteo : une voie école pour le Caces pelle RR
Manuteo : une voie école pour le Caces pelle RR
Pour répondre aux attentes spécifiques des acteurs du rail en matière de formation, l’organisme de formation a mis en place une voie école de 40 m, au sein de son centre situé à Dammartin-en-Goële. Retour sur ce projet inauguré le mardi 22 juin 2021.
L’avenir du transport ferroviaire selon Thales
L’avenir du transport ferroviaire selon Thales
A l’occasion de son évènement « Smart Mobility Experience », Thales a présenté à la presse spécialisée ses nouvelles solutions numériques visant à améliorer l’efficacité des activités ferroviaires tout en réduisant l’empreinte carbone. Tour d'horizon.
Rail Logistics Europe, le nouveau pôle fret de la SNCF
Rail Logistics Europe, le nouveau pôle fret de la SNCF
TFMM, le pôle du groupe SNCF réunissant l'ensemble des activités de fret et de logistique ferroviaires, est devenu Rail Logistics Europe. Plus qu’un changement de nom, il s’agit pour le groupe d’incarner une nouvelle organisation interne qui clarifie son offre.
Tous les articles RAIL
Inscrivez-vous aux Trophées de la Distribution de Matériels
Construction Cayola est un site du Groupe Cayola.