Découvrez nos magazines
Formules print et numériques (à partir de 8,90 €)
Accès abonnés ✒ Nos offres magazines Voir nos offres
Menu

RAIL
VIDÉOS
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX
TERRASSEMENTS & CARRIÈRES

Toulouse Aerospace Express : attribution des 3 marchés de maîtrise d’œuvre

Partager :
Toulouse Aerospace Express : attribution des 3 marchés de maîtrise d’œuvre
Par CB, le 10 juin 2019
✉ Découvrez notre newsletter gratuite Rail
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Les noms des trois groupements d’entreprises sélectionnés pour la maîtrise d’œuvre concernant l’infrastructure et les équipements de la 3e ligne de métro sont désormais connus. Quant aux travaux d’études, ils se poursuivent avec les interventions de reconnaissance.

On en sait désormais plus sur les entreprises qui vont coordonner les travaux d’infrastructure et d’équipements de la troisième ligne de métro à Toulouse. Après avoir attribué le tronçon central en avril dernier au groupement composé de Systra, Arcadis, Richez & Associés, Séquences et Taillandier Architectes associés, Tisséo a attribué le mercredi 5 juin les marchés concernant les secteurs Sud-Est et Nord-Ouest. Plus précisément, c’est au groupement Arcadis ESG/Oteis/Séquences que revient la maîtrise d’œuvre du secteur Sud-Est (de la station Montaudran Piste des Géants [exclue] jusqu’à l’extrémité Sud de la ligne) pour un montant de près de 13 M€. Quant au secteur Nord-Ouest (de l’extrémité de la ligne à Colomiers jusqu’à l’ouvrage annexe à Jean Maga -exclu), il a été attribué à Artelia/BG Ingénieurs Conseils/AR THEME Associés – HARTER Architecture pour un montant de 11,7 M€.

Pour mémoire, c’est également au mois d’avril que le syndicat mixte des transports en commun, Tisséo Collectivités, et la société publique locale Tisséo Ingénierie, avait attribué le marché d’assistance à maîtrise d’ouvrage (AMO) « Systèmes » de la ligne à Systra et Arcadis. Ce contrat d’un peu plus de 15 millions d’euros porte sur la définition de l’ensemble des systèmes de la ligne, des stations et du site de maintenance et de remisage. Celui-ci comprend notamment le matériel roulant, les automatismes de pilotage et de contrôle, les systèmes de commande centralisée et les portes palières, mais aussi la voie, l’alimentation électrique et les équipements de maintenance.
Ainsi, il ne restera plus qu’à déterminer d’ici fin 2019 les entreprises chargées du matériel roulant. Quatre candidats sont en lice : le français Alstom Transport, l’allemand Siemens Mobility, le consortium italo-japonais Ansaldo-Hitachi et l’espagnol CAF adossé au français Thalès.

-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Les travaux d’études
« On est désormais dans une phase d’études précises qui vont permettre une nécessaire connaissance des sols, que ce soit pour percer un tunnel comme pour construire en aérien ou avec un viaduc comme ici à Labège », a expliqué Francis Grass, président de Tisséo Ingénierie. Ces études de terrain, dites de reconnaissance, comprennent des levés topographiques, des travaux de repérage des réseaux souterrains, des diagnostics environnementaux et archéologiques, mais également des sondages géotechniques. Effectués par l’entreprise Ginger-CEBTP, ces sondages sont indispensables pour connaître les caractéristiques des terrains et permettre le dimensionnement des ouvrages. Depuis janvier 2019, pas moins de 150 sondages ont ainsi été réalisés par des foreuses à une profondeur de 40 m maximum. « La première campagne de sondages pour étudier le sous-sol s’est terminée en avril. Fin 2019-début 2020, et suite à l’analyse des données d’entrées par les trois groupements de maîtrise d’œuvre, la phase 2 des sondages géotechniques pourra commencer en fonction des préconisations de ceux-ci ».
 

©DR
  Ripage express en gare de Villejuif : Partie II
Qu’est-ce qu’un ripage ? En quoi consiste cette opération ? A travers l’exemple du creusement du tunnel de la ligne 15 Sud, entre Villejuif-Institut Gustave Roussy et Villejuif Louis Aragon, nous vous proposons de découvrir, en deux vidéos, comment le tunnelier Amandine, qui a percé la paroi de la gare le 22 juin dernier, a pu être ripé jusqu’au tympan de redémarrage où il a repris hier son creusement. 
+ de vidéos BTP ça tourne
Le flash info du BTP
Nos magazines
Accéder au kiosque
À lire également
CDG Express zones G et H: Spie batignolles valérian à la manœuvre
CDG Express zones G et H: Spie batignolles valérian à la manœuvre
Depuis fin avril 2020, le groupement composé de Spie batignolles valérian, Spie batignolles génie civil, Demathieu Bard, Colas Rail, Egis Rail, ASP et Fer Expert sont mobilisées sur les travaux des zones G et H d’un tracé ferroviaire reliant Mitry-Mory à l’aéroport Roissy-Charles de Gaulle.
Colas Rail recrute !
Colas Rail recrute !
Colas Rail et Adecco annoncent la signature d’un pacte social national visant à recruter cette année 100 personnes à travers des formes d’emploi socialement responsables.
Un wagon de fret avant-gardiste
Un wagon de fret avant-gardiste
Le constructeur Inveho vient de signer une commande émanant d’Ermewa pour la construction de 47 wagons Talns innovants.
Filière  Travaux ferroviaires  : A vos agendas !
Filière "Travaux ferroviaires" : A vos agendas !
Les prochains Mecateameetings se tiendront du 22 au 24 septembre 2021 à Montceau-les-Mines (71).
Fret : préparer le futur avec 4F
Fret : préparer le futur avec 4F
Pour préparer le fret ferroviaire français du futur, la coalition 4F a proposé au gouvernement un plan de relance global visant à doubler la part des marchandises transportées par le rail en France d’ici 2030, ce qui devrait permettre de réaliser 25 Mds € d’économies au bénéfice de la société sur la période 2020-2040.
Vossloh au cœur du projet Ferrocarril Central en Uruguay
Vossloh au cœur du projet Ferrocarril Central en Uruguay
Pour son premier marché remporté en Uruguay, le constructeur Vossloh va équiper les 273 km de de la nouvelle ligne entre Paso de los Toros et Montevideo avec son système de fixation des rails W21. Les livraisons auront lieu en 2020 et 2021.
Un dernier tour de piste !
Un dernier tour de piste !
Pour son dernier chantier dans le cadre du lot 3 du marché « suite rapide nationale », Transalp Renouvellement fait des étincelles sur la ligne Rennes – Saint-Malo avec un train de coupe Matisa P95 qui se laisse aller à des linéaires de substitution dépassant les 1 200 m certaines nuits. Un motif de fierté pour l’entreprise, même si celui-ci n’efface pas une certaine amertume à devoir mettre à l’arrêt son outil industriel.
Tous les articles RAIL
Événements
Solar PV World Expo 2020
16 Août 2020
Solar PV World Expo 2020
EXPOBIOGAZ
2 Septembre 2020
EXPOBIOGAZ
20e Congrès international du recyclage automobile (IARC)
2 Septembre 2020
20e Congrès international du recyclage automobile (IARC)
+ d'événements
Emploi
- Manoeuvre travaux publics
- Manoeuvre bâtiment
- Manoeuvre bâtiment
- Manoeuvre de chantier
+ d’offres
Applications
Construction Cayola est un site du Groupe Cayola.