Certaines fonctionnalités de ce site reposent sur l’usage de cookies.
Les services de mesure d'audience sont nécessaires au fonctionnement du site en permettant sa bonne administration. Vous avez cependant la possibilité de vous opposer à leur usage.
REFUSER
ACCEPTER
CONNEXION
Valider
Mot de passe oublié ?
Accueil > Actualités > Infrastructures TP > Sarens achève la mise en place du 2e viaduc sur l'A11 à Nantes
INFRASTRUCTURES TP

Sarens achève la mise en place du 2e viaduc sur l'A11 à Nantes

PUBLIÉ LE 17 JANVIER 2024
LA RÉDACTION
Archiver cet article
Sarens achève la mise en place du 2e viaduc sur l'A11 à Nantes
Crédit : Sarens
Sarens finalise l’installation du deuxième viaduc sur l’A11, à Porte de Gesvres, au niveau de Nantes. Les travaux d’extension en cours sur ce tronçon permettront de relier le périphérique de Nantes à l’autoroute A11.

Ce nouveau pont est constitué d’une structure métallique incurvée d’une longueur de 110 mètres et d’un poids total de 740 tonnes. Il s’agit du deuxième viaduc installé dans la zone, le premier étant le raccordement de l’A11 au périphérique Est, achevé début 2023. Le nouveau viaduc, ainsi que le viaduc de liaison au périphérique Est installé en janvier 2023, permettront d’augmenter le trafic routier jusqu’à 25% sur le tronçon, avec une capacité de 115 000 véhicules par jour, et de réduire les temps de trajet de 30%.

Sarens, sollicité par Bouygues Travaux Publics Régions France et Vinci Autoroutes, a déployé 4 Kamag SPMT (Self-Propelled Modular Transports) de 6 lignes d’essieux et 4 tours CS450 avec 12 éléments d’un côté et 4 tours CS450 avec 10 éléments de l’autre côté. L’équipe technique de Sarens a opté pour les tours CS450 en raison de leur polyvalence et du grand nombre d’éléments. En choisissant ces tours, leur équipe a pu effectuer les tâches de levage à un rythme plus rapide, ce qui était particulièrement important en raison des contraintes de temps. L’A11, une autoroute actuellement utilisée par plus de 90 000 véhicules par jour, n’a pu être fermée que pendant six heures pendant la nuit, réduisant ainsi le temps que Sarens pouvait mettre pour parcourir les 70 mètres à l’aide de ses SPMT avant de démonter le pont.

Une fois tous les éléments en place, Sarens a utilisé les pylônes CS450 pour positionner la structure du pont sur les SPMT. Pour ce faire, ils les ont placés au-dessus de ces éléments de transport, soulevant ainsi la structure du pont. de 5% sur sa largeur et les a transportés sur 70 mètres le long de l’autoroute. Finalement, l’équipage l’a descendu de deux mètres sur ses derniers supports. 
PARTAGEZ
À LIRE ÉGALEMENT
L'Exvac de Rivard en démo !
L'Exvac de Rivard en démo !
Dans le port de Dieppe, le pont Colbert ferme pour restauration
Dans le port de Dieppe, le pont Colbert ferme pour restauration
Hamm joint vibration et oscillation dans un seul compacteur
Hamm joint vibration et oscillation dans un seul compacteur
La gamme Mx Fuel de Milwaukee s'étoffe
La gamme Mx Fuel de Milwaukee s'étoffe
Tous les articles Infrastructures TP
L'essentiel de l'actualité de la construction
Ne manquez rien de l'actualité de la construction !
Inscrivez-vous ou abonnez-vous pour recevoir les newsletters de votre choix dans votre boîte mail
CHOISIR MES NEWSLETTERS