CONNEXION
Valider
Mot de passe oublié ?
Accueil > Actualités > Infrastructures TP > VI : un marché atone pour le BTP
INFRASTRUCTURES TP

VI : un marché atone pour le BTP

PUBLIÉ LE 6 JUILLET 2023
LA RÉDACTION
Archiver cet article
VI : un marché atone pour le BTP
DR
A l’issue du 1er semestre 2023, l’Observatoire du Véhicule Industriel (OVI) sur les marchés du Véhicule Industriel et du Transport Routier de Marchandises revoit à la hausse ses prévisions pour le marché annuel. Les immatriculations pourraient atteindre les 47 000 unités avec un ralentissement attendu en fin d’année. Pour le seul secteur du BTP, les attentes sont en dents de scie. 

« Le 1er semestre 2023 a surpris par l’augmentation plus forte qu‘attendue des immatriculations due à une hausse des livraisons, supérieure à nos attentes. Les délais de livraisons se réduisent à 289 jours alors qu’ils atteignaient 359 jours il y a un an. Amélioration donc, mais on est encore loin des 87 jours de juin 2019… Cet effet rattrapage n’est, selon nos estimations, que temporaire et les derniers mois de 2023 devraient connaître un ralentissement progressif des immatriculations. Dans un environnement instable (calendriers et critères d’accès aux ZFE, prix des carburants, aides et subventions, Euro VII, inflation), les exploitants se protègent, rallongent la durée de vie des parcs et reportent les commandes de renouvellement. Les prix sur le marché des véhicules d’occasion fléchissent car, du fait du retour des livraisons, la pression sur l’offre de véhicules d’occasion diminue. Les entreprises souhaitant profiter de véhicules neufs peuvent à nouveau le faire. Alors que l’écosystème du véhicule industriel vit une mutation sans précédent, nous avons choisi de mettre en avant le TCO. En effet, seule une étude sur toute la durée d’exploitation d’un matériel permet de faire les bons choix tant sur la marque, que sur l’énergie", résume ainsi  Arnaud Villéger, Directeur de l’Observatoire du Véhicule Industriel.

L’OVI reste prudent pour le seul secteur du BTP. En effet, en début d’année, le marché des TP restait atone avec des chefs d’entreprises plutôt pessimistes. Pour la seconde partie de l’année, les prévisions sont plus optimistes avec des niveaux de carnets de commandes jugés supérieurs à la normale par une majorité d’entrepreneurs.  Les collectivités territoriales, qui ont bénéficié d’un record en termes de trésorerie, devraient, malgré les incertitudes économiques et les taux d’intérêt élevés, être à même d’investir fortement notamment dans la transition écologique.  Les contraintes de main d’œuvre sont un des principaux obstacles exprimés par les chefs d’entreprise aux côtés d’un manque de demande, de contraintes financières et climatiques ainsi que du manque de matériel. 
 
Le ralentissement dans le bâtiment se confirme en 2023 pour tous les segments d’activité, seul l’entretien-amélioration tire son épingle du jeu au 1ertrimestre (+0,5%). La construction neuve a vu son activité stagner et les carnets de commande ont enregistré une baisse et représentent 87 jours de travail à venir début avril, 9 jours de mois qu’au 1er trimestre 2023 : un niveau au plus bas depuis janvier 2021.
La vente des logements anciens et les autorisations de logement neufs continuent leur baisse du fait du durcissement de l’accès au financement : remontée des taux, critères d’octroi plus sévères… sans oublier l’inflation. 
Un point positif cependant : les tensions sur les prix des matériaux semblent moins fortes mais les coûts restent toujours plus élevés qu’avant le début de la guerre en Ukraine.
 
PARTAGEZ
À LIRE ÉGALEMENT
Innovations et décarbonation chez Ammann
Innovations et décarbonation chez Ammann
Innovations et décarbonation chez Ammann
Innovations et décarbonation chez Ammann
Une LB 30 électrique dans le froid canadien
Une LB 30 électrique dans le froid canadien
Les Rencontres de la Filière Solutrans reviennent en octobre
Les Rencontres de la Filière Solutrans reviennent en octobre
Tous les articles Infrastructures TP
L'essentiel de l'actualité de la construction
Ne manquez rien de l'actualité de la construction !
Inscrivez-vous ou abonnez-vous pour recevoir les newsletters de votre choix dans votre boîte mail
CHOISIR MES NEWSLETTERS