Certaines fonctionnalités de ce site reposent sur l’usage de cookies.
Les services de mesure d'audience sont nécessaires au fonctionnement du site en permettant sa bonne administration.
ACCEPTER TOUS LES COOKIES
LES COOKIES NÉCESSAIRES SEULEMENT
CONNEXION
Valider
Mot de passe oublié ?
Accueil > Actualités > Infrastructures TP > Un premier compresseur à vis portable à batterie chez Atlas Copco
INFRASTRUCTURES TP

Un premier compresseur à vis portable à batterie chez Atlas Copco

PUBLIÉ LE 9 MAI 2023
LA RÉDACTION
Archiver cet article
Un premier compresseur à vis portable à batterie chez Atlas Copco
DR
Le « B-Air » d’Atlas Copco marque un moment décisif dans la transformation du marché industriel mondial vers un avenir à faibles émissions de carbone. Il marque une étape essentielle dans l’électrification de l’offre de produits d’Atlas Copco.

Dans sa volonté de basculer progressivement vers des produits plus durables, Atlas Copco a élargi son portefeuille de produits électriques portables pour inclure un tout nouveau compresseur d’air à vis portable alimenté par batterie. Le B-Air 185-12 est le premier du genre sur le marché industriel mondial et représente une étape majeure dans la feuille de route d’Atlas Copco vers un avenir durable.
 
Le passage d’un moteur à combustion interne (ICE) à un moteur électrique apporte une foule d’avantages, notamment moins de temps d’arrêt et moins d’exigences d’entretien . En raison du nombre beaucoup moins élevé de pièces mobiles (et donc d’usure) par rapport à une unité à moteur diesel, le B-Air 185-12 électrique n’a besoin d’être entretenu que toutes les 2 000 heures, contre 500 heures pour une unité à moteur ICE typique. Le variateur de vitesse (VSD) et le moteur à aimant permanent de pointe de la machine réduisent le coût total de possession, ajustant automatiquement la vitesse du moteur pour répondre à la demande d’air en temps réel et augmentant l’efficacité énergétique jusqu’à 70 %.

Selon Atlas Copco, le B-Air 185-12 fonctionne de manière optimale même dans les conditions climatiques les plus extrêmes - allant de +45°C ( + 113°F)  à une température glaciaire de -25°C (-13 ° F ) ; et 4 500 mètres (14 764 pieds) au-dessus du niveau de la mer. L’unité est également conçue pour exceller dans les zones urbaines densément peuplées où les émissions et la pollution sonore sont strictement limitées, grâce à l’absence d’émissions locales et à de faibles niveaux de bruit. La nature silencieuse du compresseur permet aux opérateurs de travailler sans distraction sonore, améliorant à la fois la productivité et la sécurité. 
PARTAGEZ
À LIRE ÉGALEMENT
Nouveau PDG pour Atlas Copco
Les marteaux hydrauliques Solid Body d’Epiroc fêtent 30 ans
Les marteaux hydrauliques Solid Body d’Epiroc fêtent 30 ans
Atlas Copco dévoile un compresseur ultra léger
Atlas Copco dévoile un compresseur ultra léger
Le marteau hydraulique d’Epiroc fête ses 60 ans
Le marteau hydraulique d’Epiroc fête ses 60 ans
Tous les articles Infrastructures TP
L'essentiel de l'actualité de la construction
Ne manquez rien de l'actualité de la construction !
Inscrivez-vous ou abonnez-vous pour recevoir les newsletters de votre choix dans votre boîte mail
CHOISIR MES NEWSLETTERS