CONNEXION
Valider
Mot de passe oublié ?
Accueil > Actualités > Infrastructures TP > NGE développe son propre liant d'enrobage biosourcé
INFRASTRUCTURES TP

NGE développe son propre liant d'enrobage biosourcé

PUBLIÉ LE 20 JANVIER 2023
LA RÉDACTION
Archiver cet article
NGE développe son propre liant d'enrobage biosourcé
Crédit : NGE
NGE commercialise son propre liant biosourcé, en alternative aux liants classiques, composé de 25 % de matières premières d’origine renouvelable, issues du bois. Baptisé BIOSTAR B25, le matériau est développé dans le laboratoire de NGE et fabriqué dans son usine de liants à Brive-la-Gaillarde.

Concrètement, le liant BIOSTAR B25 peut remplacer un bitume routier traditionnel sans contrainte sur les chantiers. Les enrobés au BIOSTAR B25 peuvent être en effet produits quel que soit le taux de recyclage, avec tout type d’usine d’enrobage, contrairement à ceux élaborés avec un très fort pourcentage de matière biosourcée. Les bitumes routiers classiques de grade 35/50 ou 50/70 sont parfaitement substituables par le liant BIOSTAR B25 sans adaptations particulières. L’ingéniosité de cette innovation réside dans la formulation optimale du liant avec un ratio « bitume / matière biosourcée », qui tient compte de la disponibilité des ressources et des outils de production.

Plus globalement, BIOSTAR B25 diminue l’impact environnemental des chantiers grâce à son caractère végétal. L’utilisation de co-produits issus de la sylviculture confère en effet à ce liant la propriété de stockage de carbone issus du CO2 atmosphérique. BIOSTAR B25 permet donc de séquestrer 50 à 100 tonnes d’équivalent CO2 par Km de route selon le type de travaux, constituant ainsi un « puit de carbone » ex-situ. Ce liant biosourcé permet également de réaliser une économie d’énergie et une baisse des émissions de fumées, grâce à un abaissement de la température de fabrication de plus de 20 degrés. Facile à mettre en œuvre pour tous types de chantiers, d’entretien ou de construction de voiries, BIOSTAR B25 peut être largement déployé.

NGE s’engage pour son nouveau liant sur la teneur en matière biosourcée de 25 %, facilement vérifiable par la méthode normalisée de datation du carbone 14. « BIOSTAR B25 est un liant qui se comporte comme un bitume classique. Nous voulons réellement permettre à chaque commune, chaque collectivité de s’engager dans une démarche vertueuse en proposant ce liant biosourcé accessible à tous. Un
premier chantier expérimental s’est déroulé en Isère, et nous nous préparons à déployer BIOSTAR B 25 sur l’ensemble du périmètre de la région Savoie Vercors Vivarais. », précise Patrick Bastien, directeur régional NGE.

« Nous avons réussi le pari de formuler un liant biosourcé pouvant être fabriqué dans nos usines NGE et facile d’utilisation. BIOSTAR B25 a été pensé pour remplacer un bitume routier traditionnel sans contrainte supplémentaire pour la fabrication des enrobés et pour leur mise en œuvre sur chantiers. Cela est un réel avantage et argument de poids pour inciter nos clients à franchir le pas », ajoute 
Jérôme Muller, responsable laboratoire LC2 du groupe NGE.
PARTAGEZ
À LIRE ÉGALEMENT
L'Exvac de Rivard en démo !
L'Exvac de Rivard en démo !
Sanef rénove le viaduc de Criquebeuf situé sur l’A13
Sanef rénove le viaduc de Criquebeuf situé sur l’A13
Des écrans acoustiques bas carbone sur l'A11 et le périphérique nantais
Des écrans acoustiques bas carbone sur l'A11 et le périphérique nantais
Mark Stewart à la tête de Goodyear
Mark Stewart à la tête de Goodyear
Tous les articles Infrastructures TP
L'essentiel de l'actualité de la construction
Ne manquez rien de l'actualité de la construction !
Inscrivez-vous ou abonnez-vous pour recevoir les newsletters de votre choix dans votre boîte mail
CHOISIR MES NEWSLETTERS