Menu
VIDÉOS
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX VRD
TERRASSEMENTS/CARRIÈRES

Réaménagement de l’aire de carénage du port Vauban

Réaménagement de l’aire de carénage du port Vauban
Crédit photo : DR
Par la rédaction, le 1er mars 2021.
Newsletters gratuites
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Située au pied du Fort Carré, l’aire de carénage du Port Vauban, à Antibes, sera exploitée par les professionnels actuels jusqu’au 31 décembre 2021. Elle connaîtra en effet un réaménagement à l’horizon 2022.

 Dans le cadre de ce projet, une procédure de mise en concurrence a été effectuée afin de sélectionner le futur opérateur qui exploitera l’aire de carénage en sous concession de service public. Société Monaco Marine Antibes sera attributaire de cette sous-concession jusqu’en décembre 2042 (fin du contrat de Délégation de Service Public signé entre la SAS Vauban21 et la Ville d’Antibes).

Au titre de cette sous-concession, la Société Monaco Marine s’est engagée sur un programme d’investissement à hauteur d’environ 6,5 M€. Ce montant comprend notamment la modernisation des infrastructures, la remise aux normes des réseaux d’eau et d’électricité, la refonte complète de la dalle et des réseaux de récupération des eaux de carénage, une maîtrise des impacts environnementaux de cette activité, ainsi que la construction de bâtiments logistiques et administratifs pour l’accueil des usagers.
 


Pour les navires de plaisance de moins de 16 m, le futur gestionnaire mettra en place une zone publique d’aire de carénage, d’une superficie minimum de 2 700 m2 en haute saison. La capacité de levage de la partie privée de l’aire de carénage sera augmentée, puisque le futur opérateur s’engage à investir dans un engin de levage de 300 t (contre 200 t à l’heure actuelle), afin d’être en mesure d’accueillir des yachts jusqu’à 40 m.

En outre, un poste de maintenance à flot pour un navire de 60 m à certaines périodes de l’année sera créé. Il est également prévu au cahier des charges une sécurisation totale de la superficie afin de gérer le contrôle d’accès de la zone et ainsi limiter les potentiels actes malveillants.

Limiter l’impact

L’intégralité de ce projet de réaménagement a fait l’objet de longues discussions avec les Architectes des Bâtiments de France. Plusieurs défis à relever lors de cette mutation : un service optimal pour tous les usagers, sur des superficies limitées, tout en limitant l’impact visuel au pied du Fort Carré, classé monument historique.
 
Entrée aire de carénage

L’entrée maritime du port sera totalement requalifiée avec la requalification de la zone Natura 2000. A cet effet, certains postes d’amarrage et quais de l’avant-port seront définitivement supprimés pour laisser place à une végétalisation et une installation plus respectueuse de son environnement. Le mur en pierres au pied du Fort Carré sera réhabilité sur tout son long et libéré de toute occupation afin de redonner accès à sa beauté historique.

Un village des artisans

A l’entrée terrestre de cette aire de carénage, Vauban2021 engagera en parallèle la construction d’un village des artisans, entièrement dédié aux métiers du carénage. Une dizaine de modules seront mis à disposition de professionnels.
 
Village des artisans

L’idée étant de proposer aux usagers les services indispensables du quotidien : soudure, peinture, mécanique, électricité, menuiserie, etc. Ce village intègrera également un shipchandler, des douches et sanitaires, un service de vélos électriques en location, des fontaines à eau mais également un restaurant avec une terrasse ensoleillée, accessible à tous.
 
Retrouvez sur LinkedIn Julia Tortorici, rédactrice en chef de BTP Construction.
Toute l'information de cette rubrique est dans :
BTP Magazine
Le magazine des nouveautés, tendances et stratégies des constructeurs.
Découvrir
Acheter un numéro
À lire également
Des liants routiers bas carbone
Des liants routiers bas carbone
Malgré un arrêt « brutal » des ventes de liants hydrauliques routiers dès le démarrage du premier confinement, Ciments Calcia a fini 2020 avec un recul modéré de ses ventes de -8 % à -10 %. Encore épargné par la réglementation environnementale dans ce domaine, le cimentier n’en anticipe pas moins. Sa toute récente gamme Ligexia présente deux produits au bilan carbone moins impactant. Pour parvenir à ce résultat, le broyage et la quantité de calcaire ont été optimisés.  
RCEA : la configuration de l'échangeur de Montmarault est achevée
RCEA : la configuration de l'échangeur de Montmarault est achevée
Après 20 mois de travaux, les équipes de la direction Sud-Est de Bouygues Travaux Publics Régions France, mandataire d'un groupement avec Colas, Aximum, Perrier TP, achèvent la toute nouvelle configuration de l'échangeur de Montmarault entre l'A71 et la RN79 (RCEA) dans l'Allier.
Vinci : le temps du « green acting »
Vinci : le temps du « green acting »
En raison de l’urgence climatique, et de la prise de conscience civile suite à la pandémie, le groupe Vinci redouble d’efforts afin de devenir exemplaire sur son périmètre d’impact et de contribuer à la transition environnementale. 
Bases Clean s'installe en Normandie
Bases Clean s'installe en Normandie
Née dans les Hauts-de-France début 2020, Bases Clean, spécialiste de l'hygiène sur les chantiers, se déploie aujourd’hui en Normandie et implante son siège régional à Lillebonne en Seine-Maritime.
L'opération séduction de NGE et CBE Sud 94
L'opération séduction de NGE et CBE Sud 94
NGE participe à l'évènement « Osons l’emploi », action initiée par le Comité de Bassin d'Emploi Sud Val-de-Marnais (CBE SUD 94) dont l’objectif est de travailler sur les représentations dans les métiers et de faciliter l’insertion professionnelle.
Grand Paris : la ligne 16 retardée, la ligne 15 pour fin 2025, la ligne 18 anticipée à fin 2026
Grand Paris : la ligne 16 retardée, la ligne 15 pour fin 2025, la ligne 18 anticipée à fin 2026
Dans un communiqué, la Société du Grand Paris actualise le calendrier de mise en service des différentes lignes du Grand Paris Express dont les chantiers ont été clairement impactés par la pandémie. 
Ce qu'inclut le lot 2 du tunnel français du Lyon-Turin
Ce qu'inclut le lot 2 du tunnel français du Lyon-Turin
Dans le cadre de la construction du tunnel de 57,5 km qui reliera Saint-Jean-de-Maurienne en France, à Suse en Italie, le maître d'ouvrage Tunnel Euralpin Lyon-Turin (TELT) a attribué au groupement d’entreprises piloté par Vinci Construction Grands Projets (1) le contrat du lot 2.
Tous les articles INFRASTRUCTURES TP
Inscrivez-vous aux Trophées de la Distribution de Matériels
Construction Cayola est un site du Groupe Cayola.