Certaines fonctionnalités de ce site reposent sur l’usage de cookies.
Les services de mesure d'audience sont nécessaires au fonctionnement du site en permettant sa bonne administration.
ACCEPTER TOUS LES COOKIES
LES COOKIES NÉCESSAIRES SEULEMENT
CONNEXION
Valider
Mot de passe oublié ?
Accueil > Actualités > Infrastructures TP > Réaménagement de l’aire de carénage du port Vauban
INFRASTRUCTURES TP

Réaménagement de l’aire de carénage du port Vauban

PUBLIÉ LE 1er MARS 2021
LA RÉDACTION
Archiver cet article
Réaménagement de l’aire de carénage du port Vauban
Crédit photo : DR
Située au pied du Fort Carré, l’aire de carénage du Port Vauban, à Antibes, sera exploitée par les professionnels actuels jusqu’au 31 décembre 2021. Elle connaîtra en effet un réaménagement à l’horizon 2022.

 Dans le cadre de ce projet, une procédure de mise en concurrence a été effectuée afin de sélectionner le futur opérateur qui exploitera l’aire de carénage en sous concession de service public. Société Monaco Marine Antibes sera attributaire de cette sous-concession jusqu’en décembre 2042 (fin du contrat de Délégation de Service Public signé entre la SAS Vauban21 et la Ville d’Antibes).

Au titre de cette sous-concession, la Société Monaco Marine s’est engagée sur un programme d’investissement à hauteur d’environ 6,5 M€. Ce montant comprend notamment la modernisation des infrastructures, la remise aux normes des réseaux d’eau et d’électricité, la refonte complète de la dalle et des réseaux de récupération des eaux de carénage, une maîtrise des impacts environnementaux de cette activité, ainsi que la construction de bâtiments logistiques et administratifs pour l’accueil des usagers.
 


Pour les navires de plaisance de moins de 16 m, le futur gestionnaire mettra en place une zone publique d’aire de carénage, d’une superficie minimum de 2 700 m2 en haute saison. La capacité de levage de la partie privée de l’aire de carénage sera augmentée, puisque le futur opérateur s’engage à investir dans un engin de levage de 300 t (contre 200 t à l’heure actuelle), afin d’être en mesure d’accueillir des yachts jusqu’à 40 m.

En outre, un poste de maintenance à flot pour un navire de 60 m à certaines périodes de l’année sera créé. Il est également prévu au cahier des charges une sécurisation totale de la superficie afin de gérer le contrôle d’accès de la zone et ainsi limiter les potentiels actes malveillants.

Limiter l’impact

L’intégralité de ce projet de réaménagement a fait l’objet de longues discussions avec les Architectes des Bâtiments de France. Plusieurs défis à relever lors de cette mutation : un service optimal pour tous les usagers, sur des superficies limitées, tout en limitant l’impact visuel au pied du Fort Carré, classé monument historique.
 
Entrée aire de carénage

L’entrée maritime du port sera totalement requalifiée avec la requalification de la zone Natura 2000. A cet effet, certains postes d’amarrage et quais de l’avant-port seront définitivement supprimés pour laisser place à une végétalisation et une installation plus respectueuse de son environnement. Le mur en pierres au pied du Fort Carré sera réhabilité sur tout son long et libéré de toute occupation afin de redonner accès à sa beauté historique.

Un village des artisans

A l’entrée terrestre de cette aire de carénage, Vauban2021 engagera en parallèle la construction d’un village des artisans, entièrement dédié aux métiers du carénage. Une dizaine de modules seront mis à disposition de professionnels.
 
Village des artisans

L’idée étant de proposer aux usagers les services indispensables du quotidien : soudure, peinture, mécanique, électricité, menuiserie, etc. Ce village intègrera également un shipchandler, des douches et sanitaires, un service de vélos électriques en location, des fontaines à eau mais également un restaurant avec une terrasse ensoleillée, accessible à tous.
 
PARTAGEZ
À LIRE ÉGALEMENT
Sur l'A11, un pont peut en cacher un autre
Sur l'A11, un pont peut en cacher un autre
L'ESTP en transition
L'ESTP en transition
Ligne C de Toulouse : la Station Aerospace Campus en chantier
Ligne C de Toulouse : la Station Aerospace Campus en chantier
Pierre Anjolras, directeur général opérationnel de Vinci
Pierre Anjolras, directeur général opérationnel de Vinci
Tous les articles Infrastructures TP
L'essentiel de l'actualité de la construction
Ne manquez rien de l'actualité de la construction !
Inscrivez-vous ou abonnez-vous pour recevoir les newsletters de votre choix dans votre boîte mail
CHOISIR MES NEWSLETTERS