Découvrez nos magazines
Formules print et numériques (à partir de 8,90 €)
Accès abonnés ✒ Nos offres magazines Voir nos offres
Menu

INFRASTRUCTURES TP
VIDÉOS
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX
TERRASSEMENTS & CARRIÈRES

Colas suspend ses objectifs

Partager :
Colas suspend ses objectifs
Par La rédaction, le 26 mars 2020
✉ Découvrez notre newsletter gratuite Infrastructures TP
Alors que le groupe avait récemment publié ses résultats annuels pour l’exercice 2019 ainsi qu’établi des prévisions pour l’exercice en cours, le groupe Colas a annoncé suspendre ses perspectives en raison du manque de visibilité lié à l’épidémie du Covid-19.


"En raison des incertitudes, le groupe Colas suspend ses objectifs jusqu’à ce que la situation se clarifie. Les perspectives seront affectées par l’impact que l’épidémie de Covid‐19 aura sur les activités du Groupe. Cet impact, qu’il n’est pas possible de quantifier à ce jour, dépendra de multiples facteurs, et notamment de l’étendue et de la durée de l’épidémie, des mesures de prévention et d’accompagnement décidées par les gouvernements des pays concernés, des conditions d’éligibilité des collaborateurs au chômage partiel, de la durée d’interruption des chantiers, de la disponibilité des maîtrises d’ouvrage, des maîtrises d’oeuvre, des fournisseurs, prestataires et sous-traitants, mais aussi de l’étendue et du calendrier d’éventuels plans de relance économique, ciblés sur les infrastructures“ , a annoncé le groupe Colas dans un communiqué.

Alors que ce dernier avait publié le 20 février dernier ses résultats pour l’exercice 2019, le groupe avait également établi des perspectives pour l’exercice 2020. Celles-ci faisaient état d’un "chiffre d’affaires en légère baisse en raison de l’impact prévisible des élections municipales en France et de l’effet de comparaison lié à la cession de Smac, dont la contribution au chiffre d’affaires consolidé de 2019 s’est élevée à 141 millions d’euros", expliquait le groupe.

Fin décembre 2019, le carnet de commandes s’élèvait à 9,2 milliards d’euros, en hausse de 9 % et de 12 % à périmètre et change constants par rapport à fin décembre 2018. Le carnet en France métropolitaine (3,1 milliards d’euros) est en baisse de 2 % à périmètre constant, alors que le carnet à l’international et outre-mer (6,1 milliards d’euros) est en hausse de 20 % à périmètre et change constants. Sur l’ensemble de l’exercice 2019, le groupe Colas avait généré un chiffre d’affaires de 13,7 milliards d’euros en progression de 4 %. Quant au résultat net opérationnel, il atteint 261 millions d’euros en hausse de 34 millions d’euros.
DR
Offre en ligne à partir de 8,90 €
Dans ce contexte particulier, le premier mois d'abonnement est offert.
Je m'abonne
Retrouvez toute l'information de cette rubrique dans le magazine BTP Magazine.
BTP Magazine, découvrez la nouvelle formule de BTP matériels avec + de professionnels et + de terrains
Consulter le magazine
S'identifier
S'inscrire
  Zapping de la semaine : 8 chantiers sur 10 à l'arrêt
Les chantiers vont-ils reprendre à la suite d'un accord trouvé entre les pouvoirs publics et les fédérations professionnelles du bâtiment? Pour l'heure, la plupart des entreprises restent fermée.
+ de vidéos BTP ça tourne
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
WC LOC, EXPERT EN SANITAIRES MOBILES À LA MESURE DE VOS ENVIES... SURTOUT LES PLUS PRESSANTES !
Quelle que soit la durée de votre chantier et sa typologie (souterrain, ferroviaire, aérien, routier, fluvial, construction…), WC Loc vous apporte un accompagnement personnalisé pour disposer de solutions sanitaires robustes et parfaitement adaptées à la taille de vos équipes et aux contraintes de votre terrain. Besoin d’un WC sur votre chantier ? Contactez-nous !
Accéder au site de WC LOC
UN JOUR EN CONFINEMENT AVEC...
Morgan Pisanu (Takeuchi)
Crise du Covid-19 oblige, ConstructionCayola.com a souhaité en savoir un peu plus sur ce que font les professionnels du secteur pendant cette période de confinement. Journée type ? Quelles nouvelles habitudes ? Quelles méthodes ? Etc...Ou comment s'organise la profession en cette période étrange...Morgan Pisanu, directeur commercial de Takeuchi France, nous évoque son quotidien.
Toutes les interviews
Pour plus d'informations cliquez ici
À lire également
Étoffer son parc d’engins via un partenaire financier
Étoffer son parc d’engins via un partenaire financier
Leasia, société spécialisée dans la location évolutive, lance une activité de financement d’engins et outillages s’adressant à la filière maintenance et travaux ferroviaires. Une première pour le secteur !
Les attaches rapides vivraient-elles leur âge d’or ?
Les attaches rapides vivraient-elles leur âge d’or ?
Le marché de l’attache rapide traverse actuellement une période faste au cours de laquelle les produits n’ont jamais été aussi pointus technologiquement et aussi bien conçus. Une évolution qui va dans le bon sens au regard des nombreux avantages dont profitent les utilisateurs. À condition pour les fabricants d’en maîtriser tous les paramètres liés à leur conception… Le secteur de l’attache rapide est peut-être en train de vivre sa révolution. Longtemps soumis à une inertie où les innovations étaient limitées, le marché traverse aujourd’hui à coup sûr son âge d’or où tout le monde veut sa part du gâteau. « L’exercice passé nous a positivement étonnés par son niveau d’activité, avec un chiffre d’affaires encore en hausse de 3,5 %. Nous avons d’ailleurs sur le premier trimestre de 2018-2019, dépassé en prises de commande ce qu’ACB et Morin réunis avaient enregistré au pic de 2007- 2008. Nous nous inscrivons donc depuis plusieurs années dans un cercle vertueux où tous les feux sont passés au vert chez nos clients et donc chez ACB », témoigne en guise d’introduction Philippe Jandard, Président d’ACB, rejoint par d’autres spécialistes. « Le marché de l’attache rapide est en forte progression, de l’ordre de +20 %, estime Nicolas Proust, directeur général de Steelwrist France. Et il existe une grosse marge de manœuvre sur les pelles compactes de moins de 5 t qui font encore l’objet d’un montage direct. » « C’est devenu aujourd’hui un travail de spécialistes au regard des nombreuses évolutions liées à la sécurité, à la demande du marché et des besoins clients, à la réglementation ou encore, au schéma de distribution. Ce qui nous demande à nous, spécialistes dont nous faisons partie, de maîtriser l’ensemble des paramètres énoncés, mais aussi, de les suivre et de les comprendre dans le temps », explique, de son côté, Fabrice Marchal directeur France d’Oilquick.
Les traverses Strailway s’exportent au Chili
Les traverses Strailway s’exportent au Chili
La société Strail France a honoré une commande de 625 supports Strailway en plastique recyclé émanant de Vossloh Cogifer, attributaire du marché de fourniture des appareils de voies du métro de Santiago de Chili. Ces supports s’avérant être pour le client et l’exploitant MetroSA la meilleure alternative aux supports bois habituellement utilisés.
Le PPP investit les pays émergents
Le PPP investit les pays émergents
Dans les pays émergents, notamment d’Afrique, d’Amérique Centrale et d’Europe de l’Est, les besoins en infrastructures sont grandissants. Alors que les ressources financières sont au plus bas, le partenariat public-privé (PPP) s’impose comme une solution avantageuse. Malgré les risques inévitables, les grands groupes de BTP français, passés experts en la matière, y trouvent leur compte. Le PPP, un savoir-faire français « Le partenariat public-privé est culturel en France, indique Julien Guéry, chef de service PPP de Colas. C’est un modèle que l’on ne retrouve pas à la concurrence à l’étranger car le savoir-faire de montage et de pilotage a été bâti au fil du temps en Europe, et plus particulièrement dans l’Hexagone ». Preuve à l’appui, des projets historiques comme la Tour Eiffel ou le Canal du Midi, réalisés avec l’aide de banques françaises. « Seule la pérennité du modèle peut permettre le développement de la concession et des PPP à l’export », croit le responsable. Dans les pays émergents, les problématiques juridiques s’exportent aussi. Tout du moins dans les pays francophones. « Le profil de risques est différent, admet Florent Janssen, directeur du développement d’Eiffage Concessions. Les questions qui se posent diffèrent en fonction du risque politique ». Une chance : les bailleurs de fonds internationaux ne sont pas effrayés par les pays émergents. « Mais ils ont leur corpus d’exigences », prévient le dirigeant. Le modèle du PPP fait donc son chemin. A Madagascar, où les besoins en liaisons de transport sont imposants, Colas, en groupement avec ADP et Meridiam, a obtenu la concession sur 30 ans de l’aéroport. « Nous sommes chargés de rénover les pistes et de la gestion de la plateforme », précise Julien Guéry. Objectif : augmenter la capacité à 1,5 million de passagers par an.
Terrassements & Carrières n° 169 vient de paraître
Terrassements & Carrières n° 169 vient de paraître
Au sommaire de ce numéro : Bouyer Leroux : un fort engagement dans le développement durable ; Finitions tirées au cordeau dans la ville rose ; Nouvelle installation pour mieux valoriser la terre chez Sodextra ; Des réalisations grandioses pour LafargeHolcim...
Etoile ferroviaire de Saint-Pol : mise en orbite des travaux
Etoile ferroviaire de Saint-Pol : mise en orbite des travaux
Comme prévu, et après deux mois de travaux préparatoires, les opérations de modernisation ont débuté sur les deux premières lignes de l’étoile ferroviaire de St-Pol-sur-Ternoise. L’une en direction d’Etaples, l’autre vers Béthune.
CampusFER devient eCampusFER !
CampusFER devient eCampusFER !
En cette période de confinement, l’organisme de formation CampusFER a mis en place un plan de continuité de ses activités pédagogiques via des formations en ligne. Regroupées depuis le 21 mars sous le terme de eCampusFER, ces prestations sont d’ores et déjà plébiscitées par bon nombre d’entreprises de travaux contraintes de mettre leurs salariés en chômage technique.
Tous les articles INFRASTRUCTURES TP
Nos magazines
Accéder au kiosque
Événements
Cycl'eau Bordeaux
7 Avril 2020
Cycl'eau Bordeaux
Confs'Amiante Bâti
5 Mai 2020
Confs'Amiante Bâti
HSE 2020
12 Mai 2020
HSE 2020
+ d'événements
Emploi
- Conducteur / Conductrice de travaux du bâtiment
- Conducteur / Conductrice de travaux gros oeuvre
- Manoeuvre de chantier
- Ingénieur / Ingénieure génie civil
+ d’offres
Applications
Construction Cayola est un site du Groupe Cayola.