Découvrez nos magazines
Formules print et numériques (à partir de 8,90 €)
Accès abonnés ✒ Nos offres magazines Voir nos offres
Menu

INFRASTRUCTURES TP
VIDÉOS
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX
TERRASSEMENTS & CARRIÈRES

Gênes : dernière ligne droite dans l'édification des piles du pont

Partager :
Gênes : dernière ligne droite dans l'édification des piles du pont
Par la rédaction, le 10 février 2020
✉ Découvrez notre newsletter gratuite Infrastructures TP
Les équipes de Salini Impregilo et Fincantieri sont dans la dernière ligne droite pour achever les piles du nouveau pont sur la Polcevera à Gênes. Les dernières manoeuvres concernent les piles 12 et 17.

L’opération implique le déploiement des équipes sur pas moins de 20 sites différents, en l’air et sous-terre. Les deux dernières piles en béton achèveront un ensemble de 18 de ces structures, certaines atteignant 40 m de haut. Si l’on tient compte de la profondeur des piles sous-terre, la longueur totale peut même atteindre 90 mètres !

En parallèle, le groupement PerGenova assure l’assemblage du tablier du pont, section par section. La huitième section vient d’être levée, devenant le troisième tronçon du côté Est du cours d’eau dans la zone Parco Campasso entre les piles 13 et 14. Il pèse 456 tonnes et porte à 400 m la longueur totale des tronçons installés. Ce sera aussi la  première section sous laquelle les usagers de la route pourront circuler.

Les préparatifs sont déjà en cours pour l’installation de la première section de 100 m, l’une des trois qui s’étendra sur le torrent Polcevera. Toutes ces activités se déroulant simultanément, le site peut, aux heures de pointe, voir s’affairer quelque 600 compagnons. Ce nombre double presque à plus de 1 000 si l’on prend en compte les fournisseurs et sous-traitants.

 
Crédit photo : Courtesy of PerGenova
Retrouvez toute l'information de cette rubrique dans le magazine BTP Magazine.
BTP Magazine, découvrez la nouvelle formule de BTP matériels avec + de professionnels et + de terrains
Consulter le magazine
Offre digitale
à partir de
8,90 €

Je découvre
S'identifier
S'inscrire
  Zoom sur une pelle de déconstruction à Clichy
En janvier, les équipes de Payen ont livré une pelle de déconstruction à la configuration très atypique à SFB.
+ de vidéos BTP ça tourne
Exclu
Comet Loc, nouveau concessionnaire Kobelco
Kobelco renforce à nouveau son réseau de distribution avec la nomination de Comet Loc dirigé par Frédéric Leyssieux. Le nouveau partenaire couvrira les départements du Var (83) et des Alpes Maritimes (06).
À lire également
Entretien des ouvrages d'art : un guide adressé aux collectivités
Entretien des ouvrages d'art : un guide adressé aux collectivités
Le Cerema (Centre d'études et d'expertise sur les risques, l'environnement, la mobilité et l'aménagement) rappelle l'existence d'un guide publié en septembre 2018 à l'intention des collectivités, voué à les accompagner dans la gestion et l'entretien des ouvrages d'art.
Des joints de soudure au millimètre à Rotterdam
Des joints de soudure au millimètre à Rotterdam
Hollandia Infra BV a fait appel à la division Produits Ouvrés de Dillinger pour concevoir un nouveau procédé de préparation des joints de soudure, dans le cadre de la construction du pont métallique situé au niveau du tunnel Thomassen, dans le port de Rotterdam (Pays-Bas).
Pont Morandi à Gênes : « Une déconstruction ultrasensible »
Pont Morandi à Gênes : « Une déconstruction ultrasensible »
En Italie, la déconstruction du pont de Gênes a débuté. Une étape obligatoire, suite à l’effondrement de l’ouvrage en août dernier. L’évacuation des déblais de béton, d’enrobé et d’acier a été effectuée, reste le démantèlement de la structure restée « debout ». 60 M€ ont été débloqués par le ministère de l’Economie italien afin de mener à bien le chantier prévu pour durer six mois. Rina Consulting, groupe de conseil et d’ingénierie dirigé par Roberto Carpaneto, intervient sur le site en qualité de consultant. Une mission indispensable alors que le chantier du futur ex-pont Morandi est confronté à des contraintes de sécurité draconiennes.
Orly : la nouvelle piste 3 est en service !
Orly : la nouvelle piste 3 est en service !
Après 18 semaines de chantier, le groupe ADP annonce la mise en service de la nouvelle piste 3 de l'aéroport Paris-Orly.
Les câbles du pont de l’île de Ré contrôlés fil par fil
Les câbles du pont de l’île de Ré contrôlés fil par fil
La rupture, en septembre dernier, d’un câble de précontrainte sur le pont de l’île de Ré aura levé le voile sur une erreur commise lors de la construction de l’ouvrage mis en service en 1988. Après un contrôle de l’ensemble du pont, il s’avère que d’autres câbles seront également remplacés. Sur les 218 câbles de précontrainte répartis dans les six viaducs composant le pont de l’île de Ré, trois se sont avérés fragilisés. Un premier dans le viaduc n° 2 s’est d’ailleurs rompu en septembre 2018. « Vraisemblablement, de la mousse de polyuréthane avait été mise en œuvre pour assurer l’étanchéité de la gaine lors de la construction du pont, explique Pierre-Marie Audoin-Dubreuil, directeur général des services du département de Charente-Maritime (17). La mousse a pénétré dans le câble en lieu et place du coulis de ciment. Cette situation a alors entraîné une lente et inexorable corrosion des torons d’acier qui composent les câbles de précontrainte. » Long de 220 m, de diamètre 20 cm pour un poids de 35 kg au mètre linéaire, chaque câble d’origine du pont est composé de 19 torons de 7 fils, soit 133 fils par câble. « La mousse de polyuréthane n’aurait pas dû être employée à l’époque. Dès que nous avons constaté sa présence, nous ne pouvions alors pas être certains qu’il n’y en ait pas dans les autres câbles », ajoute Pierre-Marie Audoin-Dubreuil.
Guyane : un nouveau pont sur la rivière Cayenne
Guyane : un nouveau pont sur la rivière Cayenne
Egis a décroché la maîtrise d'œuvre du pont du Larivot qui sera construit entre Macouria et Matoury, à proximité de Cayenne, en Guyane.
Da Vinci aurait pu révolutionner la construction des ponts
Da Vinci aurait pu révolutionner la construction des ponts
Leonardo Da Vinci est un génie, personne n’en doute, et les ingénieurs du MIT viennent de lui offrir un nouveau fait d’arme ou construisant un pont totalement inédit à l’époque que l’inventeur avait proposé au sultan Bayezid II lors d’un appel d’offres. Une proposition refusée alors mais qu’il était tentant de vérifier.
Tous les articles INFRASTRUCTURES TP
Nos magazines
Accéder au kiosque
Événements
SALON AQUIBAT
26 Février 2020
SALON AQUIBAT
Confs'Amiante Bâti
27 Février 2020
Confs'Amiante Bâti
Confs'Amiante Navire
10 Mars 2020
Confs'Amiante Navire
+ d'événements
Emploi
- Chargé / Chargée d'affaires BTP
- Projeteur / Projeteuse béton armé
- Chef de chantier
- Manoeuvre bâtiment
+ d’offres
Applications
Construction Cayola est un site du Groupe Cayola.