Découvrez nos newsletters
Gratuites et spécialisées dans votre secteur
Accès abonnés ✉ Nos newsletters gratuites Je m'abonne
Menu

INFRASTRUCTURES TP
VIDÉOS
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX
TERRASSEMENTS & CARRIÈRES

Pourquoi la Chine a intérêt à investir dans les infrastructures d'Amérique Latine

Partager :
Pourquoi la Chine a intérêt à investir dans les infrastructures d'Amérique Latine
Par la rédaction, le 18 novembre 2019
✉ Découvrez notre newsletter gratuite Infrastructures TP
L’implication croissante de la Chine dans les infrastructures en Amérique Latine continue de s’accélérer au grand dam de l’Amérique du Nord et de nombreuses institutions financières internationales.

Le dernier rapport de GlobalData, intitulé «Implication de la Chine dans les infrastructures mondiales», révèle que l’Amérique Latine compte 59 projets d’infrastructures de grande envergure auxquels participent au moins partiellement des entreprises chinoises pour un montant de 86,4 milliards de dollars.

"Les relations diplomatiques et économiques entre l’Amérique Latine et les États-Unis étant plus incertaines que jamais, de nombreux gouvernements de la région considèrent l’investissement chinois dans les infrastructures comme une excellente alternative au financement traditionnel existant, en particulier parce qu’elles s’affranchissent des procédures environnementales et sociales chronophages qui accompagnent généralement les projets de la Banque mondiale et de la Banque interaméricaine de développement", explique Dariana Tani, économiste chez GlobalData.

-------------------- PUBLICITÉ --------------------
En outre, la participation récente de plusieurs pays d’Amérique Latine au projet Initiative Belt and Road (BRI), n’a fait que renforcer davantage l’influence de la Chine dans la région. Les grands scandales de corruption sont également pointés du doigt. Les Chinois ont pu reprendre les contrats de construction attribués à l’origine à des entreprises véreuses, à l’instar d’Odebrecht.

Toutefois, l’omniprésence de la Chine dans cette région n’est pas sans poser problème. "Les réactions locales face au manque d’évaluations environnementales adéquates et aux problèmes de main-d’œuvre sont des défis auxquels sont confrontés les projets d’infrastructure financés par la Chine dans la région. Par exemple, la réticence de la Chine à imposer des normes raisonnables à ses projets et prêts liés à la BRI a encouragé davantage de corruption et de dettes dans la région et incité les administrations locales à mener des projets non durables ou non viables sur les plans économique et environnemental", note Dariana Tani.

Au Brésil, alors que le président Jair Bolsonaro s’est plaint de ce que la Chine "achète" le Brésil, son gouvernement a récemment annoncé qu’il souhaitait davantage d’investissements chinois dans les projets d’infrastructure, à condition que les investisseurs créent des emplois locaux et respectent les règles du pays.

Un projet majeur au Brésil consiste en le projet d’exploitation minière de 2,3 milliards de dollars situé à Bahia. Développée par un certain nombre de sociétés publiques chinoises (y compris un consortium regroupant China Railways Group, China Communications Construction Company et Dalian Huarui Heavy Industry Group), la mine Pedra de Ferro implique la construction du port de Porto Sul et de la voie ferrée FIOL. Le projet devrait démarrer en 2020 et vise à stimuler les exportations brésiliennes de minerai de fer vers la Chine.

 

Crédit photo : Ujas Pandya/Pixabay
Retrouvez toute l'information "infrastructures TP" dans BTP Magazine.
BTP Magazine, découvrez la nouvelle formule de BTP matériels avec + de professionnels et + de terrains
Consulter le magazine
Offre digitale
à partir de
8,90 €

Je découvre
S'identifier
S'inscrire
  Sébastien teste les lunettes connectées d'Expert Téléportation

Dans ce nouveau numéro de BTP ça tourne, Sébastien teste des lunettes uniques en France.
+ de vidéos BTP ça tourne
Vidéo
Rencontre avec le président de Hiab
Grue hybride, chariot Moffet électrique, Stage V, connectivité... l’édition 2019 du salon Solutrans a été l’occasion pour Hiab France, de faire étalage de plusieurs nouveautés, mais aussi, de faire connaissance avec son nouveau président, Vincent Duteriez.
À lire également
Eiffage augmente sa participation au sein d'APRR et Adelac
Eiffage est en cours d'acquisition de 4 % du capital d’AMF2, actionnaire indirect d’APRR (50 % moins 1 action) et d’Adelac (25,1 %).
Le Big Data en géotechnique : un intérêt de plus en plus fort
Le Big Data en géotechnique : un intérêt de plus en plus fort
Le Comité français de mécanique des sols et de géotechnique (CFMS) organise une journée technique le 11 décembre prochain à Paris sur le thème "Machine Learning - Big Data en géotechnique".
Vinci, Bouygues et Eiffage dans le top 4 des majors du BTP en Europe
Vinci, Bouygues et Eiffage dans le top 4 des majors du BTP en Europe
Mazars, acteur international d’audit et de conseil, a analysé l’activité des groupes européens cotés, pure players ou acteurs diversifiés autour des métiers du BTP. Dans son classement, les français Vinci, Bouygues et Eiffage figurent au top 4 des majors européens dans le secteur.
Rachat de l’aéroport de Toulouse : l’Autorité de la concurrence autorise Eiffage
Rachat de l’aéroport de Toulouse : l’Autorité de la concurrence autorise Eiffage
Hier, l’Autorité de la concurrence a autorisé le rachat de la participation de la société chinoise Casil Europe dans ATB par le groupe Eiffage, qui avait fait part de son intérêt le 8 novembre dernier.
Cayenne reçoit un Green Solution Award pour l'écoquartier Hibiscus
Cayenne reçoit un Green Solution Award pour l'écoquartier Hibiscus
L'EPFA Guyane et la ville de Cayenne se sont vus remettre le prix international Green Solutions Awards catégorie Grand Prix Quartiers organisé par Construction 21 pour l’écoquartier Hibiscus.
Report de la ligne 17 nord et ZAC du Triangle de Gonesse : la CCI Paris Ile-de-France s'inquiète
Report de la ligne 17 nord et ZAC du Triangle de Gonesse : la CCI Paris Ile-de-France s'inquiète
Le gouvernement a, récemment, annoncé l’abandon du projet Europacity, à présent, c’est au tribunal administratif de Montreuil d’ordonner l’arrêt partiel du chantier de la future ligne 17 nord. Une nouvelle qui inquiète la CCI Paris Ile-de-France.
Universal Transport met en service le 1er arrière-train auto-suiveur FlexMax
Universal Transport met en service le 1er arrière-train auto-suiveur FlexMax
Spécialisée en marchandises lourdes, la société Universal Transport a mis en service le premier arrière-train auto-suiveur FlexMax avec essieux pendulaires de Faymonville.
Tous les articles INFRASTRUCTURES TP
Nos magazines
Accéder au kiosque
Événements
Colloque : Etat des lieux de la reconversion des sites pollués et perspectives
23 Janvier 2020
Colloque : Etat des lieux de la reconversion des sites pollués et perspectives
Conférence ADN Environnemental
23 Janvier 2020
Conférence ADN Environnemental
Assises Européenne de la Transition Énergétique
28 Janvier 2020
Assises Européenne de la Transition Énergétique
+ d'événements
Emploi
- Chargé / Chargée d'affaires BTP
- Projeteur / Projeteuse béton armé
- Chef de chantier
- Manoeuvre bâtiment
+ d’offres
Applications
Construction Cayola est un site du Groupe Cayola.