x
Découvrez nos magazines
Formules print et numériques (à partir de 8,90 €)
Accès abonnés ✒ Nos offres magazines Voir nos offres
Menu

INFRASTRUCTURES TP
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX
TERRASSEMENTS & CARRIÈRES
VIDÉOS

Métro lillois : Transpole fait le choix de solutions de mobilité dernier cri

Partager :
Métro lillois : Transpole fait le choix de solutions de mobilité dernier cri
Par La rédaction, le 8 février 2019
✉ Découvrez notre newsletter gratuite Infrastructures TP
Exploitant du métro lillois, Transpole (filiale de Keolis) a retenu Thyssenkrupp Ascenseurs pour remplacer 53 escaliers mécaniques, en service depuis une trentaine d’années, par des appareils de dernière génération.

Sur les 53 escaliers mécaniques qui seront remplacés dès septembre 2019 et sur les 6 années à venir, Thyssenkrupp Ascenseurs prévoit d’installer 47 Tugela et 6 Victoria.

Le modèle Victoria offre une large variété d’options de conception personnalisables (divers revêtements externes, positions d’entraînement de rampe, etc.). Le Tugela est, quant à lui, conçu pour s’adapter à tous les environnements. Il présente aussi une faible consommation d’énergie et une bonne durabilité de ses composants.

-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Les stations Carlier et Phalempin du métro lillois seront les premières à bénéficier de ces solutions de dernière génération.

 

DR.
Retrouvez toute l'information "infrastructures TP" dans BTP Magazine.
BTP Magazine, découvrez la nouvelle formule de BTP matériels avec + de professionnels et + de terrains
Consulter le magazine
Offre digitale
à partir de
8,90 €

Je découvre
S'identifier
S'inscrire
  La Power Road d'Eurovia

Dans le dernier numéro de BTP ça tourne, Charlotte Divet nous fait découvrir la route à énergie positive d'Eurovia.
Toutes nos vidéos
Tribune
route solaire
Veut-on vraiment accélérer la digitalisation des entreprises ?
Le sujet du marché télécoms pour les entreprises est sous les feux de l’actualité avec les remous provoqués par la situation financière très compliqué de l’opérateur Kosc.
À lire également
Eole a la folie des grandeurs
Eole a la folie des grandeurs
En 2019, le projet Eole de la SNCF atteindra son pic d’activité. Sur les 55 km de prolongement du RER E, SNCF Réseau prévoit la création de 8 km d’infrastructures et de trois nouvelles gares, Porte Maillot, La Défense et Nanterre-la-Folie. C’est sous le quartier d’affaires que le groupement E-Def, emmené par Vinci Construction, avec Spie Batignolles TPCI et Spie Fondations, réalise un ouvrage d’entonnement ainsi qu’une tranchée couverte émergeant sur la gare de Nanterre-la-Folie. En marge des travaux souterrains réalisés en méthode traditionnelle dans le cadre du creusement du tunnel bitube sous La Défense, c’est au niveau du Puits Triangle, situé sous le bâtiment du Triangle de l’Arche, que le groupement E-Def intervient pour créer l’entonnement Ouest. Un ouvrage de 60 ml de 3,5 m par 4 m va assurer la transition entre les tunnels bitubes et monotube. « Cette réalisation est chronophage car elle multiplie les interventions : création d’un ouvrage de soutènement dit ‘Crossover’, une voûte en béton constituée par 4 galeries et d’une 5ème provisoire située en dessous utilisée pour la logistique de chantier. Ceci nous permet de franchir cette zone technique et de travailler simultanément sur la partie gare du CNIT », explique Marc Roussilhes, directeur d’exploitation du projet Eole à La Défense. À l’aide d’une plateforme vérinable, les galeries sont creusées les unes après les autres et remplies de béton. À ce jour, 18 m de la galerie centrale de l’entonnement ont été creusés sur les 200 m qui sillonnent depuis la gare du CNIT.
Ecocem : « Dans le timing des grands chantiers européens »
Ecocem : « Dans le timing des grands chantiers européens »
Sur une pente ascendante depuis quelques années, le Groupe Ecocem profite d’une position de pionnier, et d’une capacité de production inégalée à l’échelle européenne, qui lui assurent une position de choix dans le domaine de la fourniture de laitier moulu de haut-fourneau aux grands projets européens. Son directeur général Europe, Conor O’Riain, pilote une filiale France florissante, mue par une conjoncture environnementale et économique extrêmement favorable, dont le développement repose avant tout sur l’innovation. BTP MAG : Ecocem a crû de façon surprenante ces derniers mois. Conor O’Riain : Ecocem France a en effet doublé sa capacité de production en 2018 avec l’ouverture de l’usine de Dunkerque. Sur les 12 premiers mois de vie du site, quelque 400 000 t de laitier ont été produites. À titre de comparaison, 35 000 t étaient sorties du site de Fos-sur-Mer la première année, avec les mêmes équipements. Nos autres sites de production d’Irlande et des Pays-Bas tournent pratiquement à plein régime, ainsi que l’usine de Fos-sur-Mer. Nous avons aujourd’hui une capacité de production de 2,5 millions de tonnes. Ecocem a globalement fait beaucoup d’efforts pour préparer le marché à l’export. Sur les 400 000 t sortantes de Dunkerque, 60 % sont destinées à l’Europe du Nord. Une partie est acheminée jusqu’en Suède pour approvisionner notre partenaire Swecem. Nous avons également été sollicités aux États-Unis, au Panama, aux Émirats et en Afrique de l’Ouest, où le laitier se raréfie. Il y a donc encore de beaux leviers de croissance dans ces régions. Nous réfléchissons maintenant à une logistique à mettre en place pour répondre au mieux à la demande.
Indeco s'active dans le métro de Melbourne
Indeco s'active dans le métro de Melbourne
Des brise-roche, des multiprocesseurs et des broyeurs Indeco sont mobilisés sur le chantier du Melbourne Metro Rail Project en Australie.
Prolongement de la ligne B du métro de Lyon : un sous-sol complexe
Prolongement de la ligne B du métro de Lyon : un sous-sol complexe
Après plusieurs mois de travaux et études préparatoires réalisés dans le cadre du projet de prolongement de la ligne B du métro de Lyon, le Sytral vient de lancer les travaux de génie civil : construction du puits d’attaque, du tunnel, des stations Oullins Centre et Saint-Genis-Laval, et du puits de sortie. Particulièrement complexe, le sous-sol lyonnais a nécessité pas moins de 300 sondages réalisés sur le trajet de la future infrastructure de 2,5 km, au sud-ouest de la métropole. Depuis septembre 2018, les travaux de Genie Civil du prolongement de la ligne B du métro de Lyon, ont commencé entre Oullins et Saint Genis-Laval, les deux communes qui accueilleront en 2023, deux nouvelles stations. Répartis en 3 lots, l’objectif était de proposer des lots de taille et de technicité distinctes pour favoriser l’accès du plus grand nombre à la commande publique. Ainsi, le premier lot (GC01) et le plus important, conduit par le groupement Implenia/Demathieu et Bard concerne, le puits d’attaque, le tunnel, la station Oullins Centre et le puits de sortie. C’est là que le futur tunnelier long de 122 m pour 9,5 m de diamètre, assemblé à Saint-Genis-Laval, terminera sa course, début 2021, après 2 500 m de creusement. Parallèlement, les 2 autres lots, la station Saint-Genis-Laval et le puits du grand Revoyer sont construits, pour achever l’ensemble début 2022.
Prolongement du métro de Lyon : la roue de coupe du tunnelier dévoilée
Prolongement du métro de Lyon : la roue de coupe du tunnelier dévoilée
Dans le cadre du prolongement du métro de Lyon, le SYTRAL (Syndicat mixte des transports pour le Rhône et l’agglomération lyonnaise) vient de réceptionner la roue de coupe du tunnelier à l’usine Herrenknecht d’Allemagne.
Le tunnelier Sofia creusera le prolongement de la ligne 11 à l'Est
Le tunnelier Sofia creusera le prolongement de la ligne 11 à l'Est
La RATP vient de baptiser à Rosny-sous-Bois le tunnelier du prolongement à l'Est de la ligne 11 du métro parisien. Prénommé Sofia, il sera chargé du creusement entre les futures stations La Dhuys et Serge Gainsbourg.
Grand Paris : les coffrages ont des atouts dans leurs banches
Grand Paris : les coffrages ont des atouts dans leurs banches
Dans la conception du Grand Paris, les coffrages jouent, au même titre que tous les autres matériels, un rôle fondamental dans l’élaboration d’un projet pharaonique qui s’étend sur 600 000 m² de bâti répartis dans 33 quartiers de gares. Entre densification de l’habitat et multiplication des chantiers dans les années à venir, les entreprises de construction ont intérêt à modifier leurs modèles d’organisation, quand les matériels sont amenés à évoluer. Et la technologie numérique constituera de fait un appui incontournable via la digitalisation et la réalité augmentée… Avec ses 68 gares et ses 200 km de lignes automatiques, soit autant que le métro actuel, le Grand Paris Express est le plus grand projet urbain en Europe ! Il va permettre de doubler le linéaire de réseau de métro avec la création de 4 nouvelles lignes autour de Paris (lignes 15, 16, 17 et 18), qui seront à 90 % souterraines, la prolongation de 2 lignes hors de Paris (lignes 11 et 14), de 68 nouvelles gares et l’aménagement de nouveaux quartiers autour de ces futurs pôles urbains. Les ouvrages à réaliser sont tous situés dans des zones à forte densité urbaine, au cœur des villes. Un investissement de 29 milliards d’euros, 15 000 emplois mobilisés pendant toute la durée des travaux, dont les 2/3 dans l’industrie de la construction. D’ici à 25 ans, 100 000 emplois devraient être créés grâce à ce projet. 60 % des surfaces bâties situées près des gares du Grand Paris Express seront consacrées au logement, soit potentiellement 540 000 logements dans les 68 quartiers. Les dynamiques de construction sont déjà à l’œuvre dans les quartiers des gares. 600 000 m2 de bâti, répartis dans 33 quartiers de gares sont d’ores-et déjà programmés par la Société du Grand Paris. L’un des enjeux majeurs du Grand Paris est la densification de l’habitat en petite couronne, avec des contraintes liées à l’installation des chantiers qui se multiplient (Paris en est le parfait exemple) et des exigences techniques concernant les ouvrages eux-mêmes qui explosent. Si les entreprises de construction doivent modifier leurs modèles d’organisation pour coller à cet environnement particulier, les matériels eux aussi doivent s’adapter ! Tour d’horizon de quelques coffrages employés sur ces chantiers…
Tous les articles INFRASTRUCTURES TP
Applications
Accès au kiosque
Événements
Rencontres Internationales de la Mobilite Durable
20 Septembre 2019
Rencontres Internationales de la Mobilite Durable
JDL 2019
25 Septembre 2019
JDL 2019
Cycl'eau Vichy
25 Septembre 2019
Cycl'eau Vichy
+ d'événements
Emploi
- Conducteur / Conductrice d'engins de travaux publics
- Manoeuvre de chantier
- Manoeuvre bâtiment
- Conducteur / Conductrice de benne TP
+ d’offres
Rubriques
Bâtiment
Environnement
Infrastructures TP
Matériels
Rail
Réseaux
Terrassements & Carrières
Réseaux sociaux
Facebook
Twitter
LinkedIn
Youtube
Applications
iOS
Android
Magazines
BTP Magazine
BTP Rail
Environnement Magazine
Hydroplus
Mat Environnement
Planète B
Réseaux VRD
Terrassements & Carrières
Services
Pages d'aide (FAQ)
Emploi
Newsletters
Agenda
Abonnés
RGPD 2018
CGV (digital)
CGV (magazines)
CGV (pub)
Nous contacter
L’équipe
Mentions légales
constructioncayola.com est un site du Groupe Cayola.