x
Abonnements Découvrez nos formules print et numérique Accès abonnés Voir nos offres
Menu

INFRASTRUCTURES TP
POLLUTEC 2018
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX
TERRASSEMENTS & CARRIÈRES

Le développement des infrastructures, une urgence en 2019

Partager :
Nos applications :  
iOS
Android
Le développement des infrastructures, une urgence en 2019
Par Julia Tortorici, le 10 janvier 2019
Découvrez notre newsletter gratuite Infrastructures TP
Les travaux publics ont vécu une année 2018 sans nuages. Ou presque. En dépit d’une croissance de 7%, du Grand Paris qui assure une activité toujours dynamique, et de la reprise des investissements des collectivités locales, la FNTP s’inquiète du flou artistique entourant encore la loi LOM. L’AFITF a bien été créditée d’un budget de 2,7 milliards en 2019 mais aucune recette complémentaire n’a été affectée. Le programme 2019-2023 n’est tout simplement pas financé.

« Il est paradoxal de constater que l’Etat n’a mis que quelques jours à trouver 10 milliards en réponse à la crise des ‘gilets jaunes’ mais a été incapable de pourvoir aux 200 M€ qui manquait en 2018 au budget de l’AFITF », ironise d’emblée Bruno Cavagné, président de la FNTP, à l’occasion d’un point presse de début d’année. Les recettes des amendes radar ayant été très inférieures aux prévisions, ce manque à gagner sur le budget total de 2 445 M€ de l’AFITF n’a toujours pas été comblé. Quant aux possibles recettes issues de la suppression du taux réduit de la TICPE sur le GNR, elles ont fait long feu, à l’instar, jadis, de l’Ecotaxe. « Et nous ne prévoyons pas un retour des discussions autour de cette mesure en raison de l’impopularité qu’elle a suscité à tous les niveaux », croit Bruno Cavagné. En l’absence d’une vignette poids-lourd capable de compenser les pertes, tout porte à croire que les incertitudes persisteront en 2019. « Si le budget de l’AFITF est annoncé en progression dans la loi LOM, soit 2 689 M€, nous ne disposons d’aucune réponse à ce jour concernant son financement puisque son vote, prévu en décembre, a été reporté à la fin du mois de janvier », révèle le président.

10 ans de sous-investissement

En pratique, 2019 ne se présente pas trop mal. Les investissements des collectivités locales progresseront de 6,3%, la Société du Grand Paris prévoit de dépenser 3,51 milliards d’euros puis  environ 4 milliards par an jusqu’en 2022, les grands opérateurs tels que SNCF Réseau, RTE ou Enedis, continuent d’investir, le plan de relance autoroutier de 700 M€ s’apprête à démarrer, et 20 milliards d’euros d’investissements dans le plan France THD sont attendus. « La grande inconnue c’est bien la loi LOM, reprend Bruno Cavagné. Le sentiment d’oubli, de fracture sociale, est toujours très présent et persistera dans les mois à venir. Nous payons 10 ans de sous-investissement. La cohésion des territoires passe aussi par des infrastructures de qualité. Il est urgent d’agir ». Les besoins sont en effet criants. 40% du réseau de canalisations a plus de 40 ans, et le taux moyen de renouvellement des réseaux est de 0,57% pour l’eau potable, et 0,40% pour l’assainissement collectif. 53% des routes nationales sont en mavais état et 48% des ouvrages d’art dégradés. En outre, 11 000 km de voies ferrées ont atteint leur durée de vie maximum (22%) et 45% des installations d’éclairage publi ont plus de 25 ans. Côté THD, 7,5 millions de Français sont encore privés d’un accès à internet.

Agir à trois niveaux

La FNTP prévoit donc un plan d’action, sous la forme d’un grand débat national, qui vise avant toute chose à stimuler l’investissement local. « Il s’agit de redonner des marges de manœuvre aux collectivités en matière de financement et d’expérimentation, de soutenir les plans d’investissements dans les infrastructures à l’image des Assises de l’eau ou des appels à projets, et de faciliter l’accès aux cofinancements en prônant pour une meilleure utilisation des dotations ou une contractualisation Etat/collectivités », poursuit Bruno Cavagné.
En dépit de la menace de report sine die qui plane sur le territoire, la FNTP veut croire à une loi LOM prometteuse. Elle rappelle la nécessité de réintroduire le Conseil d’orientation des infrastructures, d’en enrichir ses missions et de mettre en place une clause de revoyure en 2020 afin de maintenir un niveau d’investissement minimum de 3 md€ par an.
Enfin, il y a également matière à agir à l’échelle européenne. Les élections européennes de mai prochain permettront de rappeler les besoins communs (entretien des infrastructures, grands projets structurants, transitions numérique et écologique). Tout cela à travers de grands programmes européens. 2019 devrait être intéressante.

>>> Lire aussi : Les TP doivent recruter
 
250 000 km, c’est la distance qui aura été parcourue au sein du chantier pour acheminer les 2,7 millions de tonnes d’enrochements et les 11 000 XBlocs® nécessaires à la construction de la digue principale de l’extension en mer du port de Calais. Crédit photo : Irène Cadart/Bouygues TP
Tous nos articles à partir de 8,99 €
JE M'ABONNE
S'identifier
S'inscrire
S'abonner
S'abonner
S'abonner
S'abonner
Machine Inside - JCB 220X
À lire également
Avec Volvo CE, les routes prennent la voie rapide en Inde
Avec Volvo CE, les routes prennent la voie rapide en Inde
L'entreprise de construction indienne Deshmukh & Co a utilisé un finisseur Volvo P4370B pour réaliser l'aménagement d'une route de 130 km entre Aurangabad et Dhule, dans le Maharashtra.
Les TP doivent recruter
Les TP doivent recruter
Avec l'accélération de l'activité observée en début d'année, le secteur des travaux publics a de forts besoins en recrutement.
Pose de béton avec Wirtgen sur l'A7 allemande
Pose de béton avec Wirtgen sur l'A7 allemande
Dans le cadre de l'élargissement de l'autoroute A7 entre Hambourg et Bordesholm, le consortium autoroutier Via Solutions Nord et le groupement d’entreprises ARGE A7 Hambourg-Bordesholm ont sollicité un atelier de pose Wirtgen, composé de 2 machines à coffrage glissant SP 1500 et d’une machine de traitement de surface TCM 180i, pour la pose du béton bicouche.
À Gênes, le démantèlement du pont Morandi va débuter
À Gênes, le démantèlement du pont Morandi va débuter
Les travaux de démantèlement de feu le pont Morandi, à Gênes, s'apprêtent à démarrer cette semaine en Italie.
Autoroutes : quelle évolution des tarifs en 2019 ?
Autoroutes : quelle évolution des tarifs en 2019 ?
A l'occasion d'une réunion avec les représentants des principales sociétés concessionnaires d’autoroutes, la ministre des Transports Elisabeth Borne a plaidé pour un juste équilibre des tarifs 2019, prenant en compte le pouvoir d'achat des Français.
100% des grands groupes du BTP collaborent avec des startups
100% des grands groupes du BTP collaborent avec des startups
Selon une étude du cabinet PWC intitulée "Innovation et BTP, la transformation du secteur est en marche", menée auprès de 66 startups et de 8 acteurs traditionnels, les jeunes pousses ont singulièrement investi le secteur du BTP.
Tous les articles INFRASTRUCTURES TP
Applications
Événements
Assises Transition Energétique
22 Janvier 2019
Assises Transition Energétique
Le Carrefour de l’Eau
30 Janvier 2019
Le Carrefour de l’Eau
Biogaz / Bois Energie / Regen 2019
30 Janvier 2019
Biogaz / Bois Energie / Regen 2019
+ D'ÉVÉNEMENTS
Rubriques
Bâtiment
Environnement
Infrastructures TP
Matériels
Rail
Réseaux
Terrassements & Carrières
Réseaux sociaux
Facebook
Twitter
LinkedIn
Youtube
Applications
iOS
Android
Magazines
BTP Magazine
BTP Rail
Environnement Magazine
Hydroplus
Mat Environnement
Planète B
Réseaux VRD
Terrassements & Carrières
Services
Pages d'aide (FAQ)
Newsletters
Agenda
Abonnés
RGPD 2018
CGV (digital)
CGV (magazines)
CGV (pub)
Nous contacter
L’équipe
Mentions légales
constructioncayola.com est un site du Groupe Cayola.