Découvrez nos magazines
Formules print et numériques (à partir de 8,90 €)
Accès abonnés ✒ Nos offres magazines Voir nos offres
Menu

INFRASTRUCTURES TP
VIDÉOS
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX
TERRASSEMENTS & CARRIÈRES

L'Entreprise Charier se lance dans la route à énergie positive

Partager :
L'Entreprise Charier se lance dans la route à énergie positive
Par la rédaction, le 7 juillet 2016
✉ Découvrez notre newsletter gratuite Infrastructures TP
L’Entreprise Charier et la société néerlandaise Ooms signeront le 12 juillet prochain un contrat de partenariat sur le Grand Ouest de la France pour développer les solutions thermiques et photovoltaïques appliquées à la route.

Ce partenariat a été le point de départ au développement du procédé Helianthe de l’Entreprise Charier qui permet de collecter l’énergie thermique produite par la radiation solaire sur les enrobés des routes, mais également du procédé SolaRoad, une solution de route photovoltaïque signée Ooms.

L’accord entre les deux partenaires porte ses fruits puisqu’il a permis à l’Entreprise Charier de remporter un appel d’offres pour la réalisation d’une piste cyclable équipée de la solution photovoltaïque SolaRoad à Etampes dans l’Essonne. Un autre projet est en cours de préparation en Bretagne Sud avec la solution Hélianthe sur un parking de camping afin de fournir l’énergie nécessaire au chauffage de la piscine extérieure.

-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Dans le détail, Hélianthe est un équipement innovant de la route destiné à collecter l’énergie thermique résultant de la radiation solaire sur les enrobés. Le dispositif consiste à faire circuler un fluide caloporteur sous l’enrobé pour récupérer cette énergie et la transférer vers un usage immédiat (eau chaude sanitaire, chauffage, système de refroidissement) ou vers un système de stockage. Avec cette solution, l’énergie annuelle récupérable peut s’élever à plus de 250 kWh/m² y compris sur les voiries légères.

De son côté, la solution SolaRoad, expérimentée sur une piste cyclable de la commune de Krommerie aux Pays-Bas depuis 2014, produit 90 kW/m² d’énergie électrique par an. Il faut donc une centaine de mètres carrés de ce dispositif pour produire l’électricité correspondant au besoin moyen d’un foyer hors chauffage.
 

Retrouvez toute l'information "infrastructures TP" dans BTP Magazine.
BTP Magazine, découvrez la nouvelle formule de BTP matériels avec + de professionnels et + de terrains
Consulter le magazine
Offre digitale
à partir de
8,90 €

Je découvre
S'identifier
S'inscrire
  Du béton radioactif dans BTP ça tourne !

Du béton radioactif est-il utilisé dans les chantiers du Grand-Paris? Dans ce nouveau numéro, vous découvrirez le combat judiciaire des habitants de Tournai-sur-Dive dans l’Orne.
+ de vidéos BTP ça tourne
À lire également
Pont de Noirmoutier : Edycem béton renforce les piles centrales
Pont de Noirmoutier : Edycem béton renforce les piles centrales
Dans le cadre des travaux de confortement des piles 5 et 6 du pont de Noirmoutier, Charier GC a retenu la société Edycem béton pour assurer l’approvisionnement du béton.
Charier : « Nous avons expérimenté les hybrides de Komatsu et de Caterpillar »
Charier : « Nous avons expérimenté les hybrides de Komatsu et de Caterpillar »
BTP Mag. : Quel usage faites-vous des pelles sur chenilles ? Arnault Peugniez (*) : Charier est une entreprise multimétiers, du terrassement à la production de granulats, en passant par la route, et, de plus en plus, la démolition. Nos machines doivent s’adapter à cet éventail d’activités. Bruno Baerst (**) : Nous avons des machines d’agence, jusqu’à 25 t, utilisées pour le petit terrassement et la déconstruction pour les plus lourdes. Dans ce cas, elles sont équipées d’attaches rapides Lenhoff hydrauliques. Ainsi, l’opérateur n’a pas besoin de descendre de sa machine pour changer d’équipement. Il travaille avec sa « caisse à outils », prend le bon outil au bon moment. S’il a besoin d’une pince de tri pendant 5 minutes, il la prend pendant 5 minutes. C’est vraiment un gain en terme de productivité, et qui épargne les machines par rapport aux raccords push-pull.
Charier Grands Terrassements : Diminution des commandes en 2019
Charier Grands Terrassements : Diminution des commandes en 2019
Si la division Grands Terrassements de Charier dresse un bilan positif de 2018, avec un chiffre d’affaires en progression de 8 millions d’euros par rapport à l’année précédente (28 M€ contre 20 M€), elle émet, toutefois, quelques doutes concernant ses perspectives d’activité pour 2019.
Bouyer Leroux : un fort engagement dans le développement durable
Bouyer Leroux : un fort engagement dans le développement durable
Dans la région de Cholet (49), Bouyer Leroux exploite cinq carrières d’argile pour alimenter son usine de fabrication de matériaux de construction en terre cuite. Nous avons visité le site en compagnie de Benoît Tuzelet, responsable du pôle carrière pour la région nord-ouest et des négociations foncières, qui nous a expliqué pourquoi l’entreprise avait tout intérêt à poursuivre sa politique de gestion durable des ressources.
Chargeuse en carrière : la course à l’efficacité
Chargeuse en carrière : la course à l’efficacité
Le choix d’une chargeuse sur pneu en carrière est déterminant pour l’efficacité de l’exploitation. Quelles sont ses missions ? Quelle est l’offre des constructeurs ? La chargeuse sur pneus est un matériel essentiel dans les carrières. On lui assigne deux missions. Au front de taille, elle reprend le matériau abattu, en général à l’explosif, et les charge, soit dans des tombereaux, soit dans la trémie d’un concasseur primaire. Pour le chargement au front de taille, la chargeuse sur pneus est la concurrente directe de la pelle hydraulique (voir encadré). Dans la zone commerciale, elle charge les camions des clients et/ou de l’entreprise qui possède la carrière.
Charier lance son 1er trophée Territoire & Environnement
Charier lance son 1er trophée Territoire & Environnement
Dans le cadre de son trophée Territoire & Environnement, les collaborateurs de Charier se sont mobilisés en équipe afin de proposer des projets permettant de préserver l'environnement. 5 projets ont été récompensés.
Lhotellier : « Apporter de la valeur aux territoires qui nous font vivre »
Lhotellier : « Apporter de la valeur aux territoires qui nous font vivre »
Tombé dans le terrassement quand il était petit, Paul Lhotellier, 4e génération à la tête du groupe Lhotellier, connaît son affaire. Son entreprise, il la souhaite ancrée sur son territoire, au plus près de ses clients qui lui ressemblent, et concentrée sur des projets de taille modeste, impérativement locaux. L’année de son centenaire, pas question de changer de crédo. Hommes et matériels constituent un attelage immuable, combinant terroir et technologie, au service d’un territoire – situé au nord de la Seine - qui le lui rend bien. BTP Mag : L’ADN du groupe Lhotellier, c’est quoi ? Paul Lhotellier : La proximité. Fils d’entrepreneur aux aïeux très actifs dans la construction, mes racines sont ancrées dans le mouvement des terres et le maniement de la pelle. Nos clients sont des hommes de terrain, des connaisseurs très attachés à leur territoire. Nous nous sommes calqués sur leurs exigences de qualité et de prix auxquelles répondent nos équipes, des gens de la terre également, originaires entre autres du Pays de Bray, du Pays de Bresle ou de l’Avesnois.
Tous les articles INFRASTRUCTURES TP
Applications
Accès au kiosque
Événements
Energaia 2019
11 Décembre 2019
Energaia 2019
RDET 2020
7 Janvier 2020
RDET 2020
Colloque : Etat des lieux de la reconversion des sites pollués et perspectives
23 Janvier 2020
Colloque : Etat des lieux de la reconversion des sites pollués et perspectives
+ d'événements
Emploi
- Chargé / Chargée d'affaires BTP
- Projeteur / Projeteuse béton armé
- Chef de chantier
- Manoeuvre bâtiment
+ d’offres
constructioncayola.com est un site du Groupe Cayola.