★ PAGES SPÉCIALES
TDM 2023
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX VRD
TERRASSEMENTS/CARRIÈRES
À la uneENVIRONNEMENT

Point.P testera des camions hydrogène et le service Supergreen d’Hyliko

Par Bruno Mortgat. Publié le 29 mars 2022.
Point.P testera des camions hydrogène et le service Supergreen d’Hyliko
©PointP
NEWSLETTERS
Archiver cet article
Pour accélérer la décarbonation de son outil logistique, Point.P vient de signer un partenariat avec Hyliko pour s’équiper, dans un premier temps, de deux camions fonctionnant à l’hydrogène SuperGreen.

Conscient de la complexité des impacts environnementaux des carburants, Point.P a décidé de faire un test sur de nouveaux camions en considérant les émissions du « puits à la roue » en faisant appel à Hyliko, qui développe un service clé en main de décarbonation des flottes de camions. Ce service comprend la production locale d’hydrogène SuperGreen et sa fourniture, le leasing et la maintenance des camions hydrogène, ainsi que la gestion et la certification de l’empreinte carbone du transport.

Intégrant la double approche de production du carburant d’une part et d’exploitation de la flotte de camions d’autre part, cette offre répond à la demande de PointP, et s’inscrit dans la logique engagée par l’enseigne pour développer les meilleures pratiques en matière de logistique durable (camions bio-GNV, transport fluvial, chariots et camions électriques…) et dans celle de la démarche Evoluvert de Saint-Gobain Distribution Bâtiment France.

Point.P exploitera dès 2023 deux camions fonctionnant à l’hydrogène en région parisienne. Il s’agira d’un tracteur 44 tonnes et d’un porteur 26 tonnes avec son plateau grue. Les 2 véhicules préfigureront la décarbonation de la flotte et contribueront aussi à répondre aux problématiques des nuisances sonores en zone urbaine.

Thermolyse de biomasse

L’hydrogène utilisé sera produit par Hyliko par thermolyse de biomasse sourcée localement. Ce procédé produit également du biochar, un co-produit solide piégeant 48 % du carbone de la biomasse entrante. Utilisé comme amendement des sols en raison de sa très grande porosité, il permet à la fois de restaurer les sols dégradés et de piéger durablement le carbone. C’est ainsi que l’hydrogène SuperGreen distribué par Hyliko garantit une empreinte carbone négative. La production s’effectue directement sur le site de la station de distribution.
 
Hyliko développe son propre réseau de stations de distribution d’hydrogène et vise en 2030 la décarbonation de 1,5 million de tonnes de CO2 par an et 10 % du marché européen des poids lourds hydrogène, soit environ 15 000 poids lourds et une centaine de stations de distribution. L’entreprise travaille au déploiement de 2 stations en France et vise une quinzaine de stations en 2025.
L’expérimentation lancée par les deux partenaires fera l’objet d’un premier retour d’expérience dès 2025 en vue de l’étendre progressivement en France.
 
 
Toute l'information de cette rubrique est dans :
Mat Environnement
Le magazine des matériels et process. Pour les professionnels confrontés aux respects des législations.
Découvrir
Acheter un numéro
S'identifier
S'inscrire
Rejoignez-nous sur : LinkedIn, Youtube, Facebook et Twitter.
À lire également
Allison Transmission : déjà deux millions de transmissions de la série 1000/2000
20 janvier 2022
Allison Transmission : déjà deux millions de transmissions de la série 1000/2000 Allison Transmission vient de livrer sa deux millionième transmission de la série 1000/2000. La transmission a été livrée à Penske Truck Leasing, un acteur mondial du transport.
Quel impact d'une boîte automatique Allison Transmission ?
27 octobre 2021
Quel impact d'une boîte automatique Allison Transmission ? Sur Pollutec, Allison Transmission dévoilait une étude inédite portant sur l'impact de sa boîte automatique sur le coût total de possession d'un véhicule de collecte des déchets. 
Hydrogène vert : John Cockerill revendique 33 % des parts du marché mondial des électrolyseurs
21 février 2022
Hydrogène vert : John Cockerill revendique 33 % des parts du marché mondial des électrolyseurs Avec 215 MW d’électrolyseurs livrés en 2021 et une multiplication par 3 de ses revenus dans l'hydrogène, le groupe belge John Cockerill revendique un tiers des parts du marché mondial dans ce domaine. Il s’apprête à construire sa première gigafactory en Europe en France.
Tous les articles ENVIRONNEMENT
Construction Cayola est un site du Groupe Cayola