BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX VRD
TERRASSEMENTS/CARRIÈRES
VIDÉOS
À la uneENVIRONNEMENT

Traçabilité des déchets : Trace lance Cyclop, une plateforme commune basée sur la blockchain

Par Bruno Mortgat. Publié le 3 février 2022.
Traçabilité des déchets : Trace lance Cyclop, une plateforme commune basée sur la blockchain
Cyclop permet de tracer le cycle de vie des déchets de bout en bout, en associant, au niveau de granularité le plus fin disponible (par exemple la maille pour les terres excavées), l’ensemble des documents de traçabilité émis par les différents acteurs. ©B.Mortgat
Newsletters gratuites
Archiver cet article
La plateforme Cyclop lancée par le groupe Trace vise à collationner les données de traçabilité des déchets, terres excavées et sédiments pour l’ensemble des filières concernées, dans un cadre de gouvernance ouvert.
 
Le groupe d’ingénierie environnementale Trace annonce le lancement de Cyclop, une plateforme de traçabilité des déchets à destination des différentes industries et filières métiers. Construite avec l’aide d’IBM Consulting, cette solution s’appuie sur la technologie blockchain pour sécuriser et assurer la confidentialité des données, en s’appuyant notamment sur le protocole Hyperledger Fabric.
 
Cette annonce intervient dans le contexte de l’entrée en vigueur de la loi anti-gaspillage pour une économie circulaire (dite loi AGEC), qui impose depuis le 1er janvier 2022 aux producteurs de déchets et aux filières de recyclage de partager les données de traçabilité des déchets, notamment en ce qui concerne les terres excavées, les sédiments et les produits de démolition, dans un registre national des déchets1.

Réunir les acteurs de la filière
 
La plateforme Cyclop vise à réunir les différents acteurs de la filière : producteurs de déchets, laboratoires d’analyse, assistants à maîtrise d’ouvrage, transporteurs, entreprises de travaux, négociants, exutoires et acteurs de la revalorisation, et intègre pour eux l’ensemble des éléments devant dès à présent être remontés dans le registre national des déchets au format attendu, leur permettant de se mettre en conformité via un outil accessible à moindre coût. Il s’agit aussi de générer une efficience collective, en réduisant pour chaque acteur l’effort  d’agrégation des données et le risque associé à une défaillance de traçabilité.
La plateforme permet de tracer le cycle de vie des déchets de bout en bout, en associant, au niveau de granularité le plus fin disponible (par exemple la maille pour les terres excavées), l’ensemble des documents de traçabilité émis par les différents acteurs (diagnostic et caractérisation, fiche d’identification des déchets, certificat d’acception préalable, bordereau de suivi des déchets, etc..).
 
« Cyclop doit être perçu comme un bien commun de la filière en matière de traçabilité. Au-delà des objectifs parfois divergents des acteurs, nous sommes tous concernés par cet enjeu de renforcement de la traçabilité et de la valorisation des déchets. Cyclop vise à doter la filière d’une plateforme intégrant les processus spécifiques de traçabilité de chaque acteur et, ainsi, à mieux gérer le risque », souligne Didier Lusseyran, directeur général de Trace Digital Processing.
 
Une  initiative ouverte

 
La plateforme se veut générique et adaptable, co-construite par et pour les acteurs de la filière et les experts du métier. Pour développer ses fonctionnalités, elle entend accueillir tous les acteurs de l’économie circulaire dans un cadre de gouvernance ouverte, multipartite et distribuée auprès des utilisateurs clés.

1. Décret du 25 mars  2021 relatif à la traçabilité des déchets, des terres excavées et des sédiments, JORF du 27 mars 2021
Toute l'information de cette rubrique est dans :
Mat Environnement
Le magazine des matériels et process. Pour les professionnels confrontés aux respects des législations.
Découvrir
Acheter un numéro
S'identifier
S'inscrire
Rejoignez-nous sur : LinkedIn, Youtube, Facebook et Twitter.
À lire également
Jean-Pierre Luthringer réélu président de la filière Valordec
20 décembre 2021
Jean-Pierre Luthringer réélu président de la filière Valordec Jean-Pierre Luthringer, directeur général de Praxy, a été réélu à l’unanimité président de la filière Valordec. Il entame ainsi un troisième mandat consécutif en tant que président de la filière, pour la période 2022 – 2024.
Une formation de diagnostiqueur produits – matériaux – déchets
30 juin 2021
Une formation de diagnostiqueur produits – matériaux – déchets Federec et le SEDDRe se sont rapprochés de France Compétences en pour faire reconnaître en 2021 le métier émergeant de diagnostiqueur Produits Matériaux Déchets issus du bâtiment. 
Menuiseries : l'UFME ajoute des points de collecte et de démantèlement
25 novembre 2021
Menuiseries : l'UFME ajoute des points de collecte et de démantèlement L'Union des Fabricants de MEnuiseries (UFME) renforce sa politique de valorisation responsable et durable, en améliorant notamment le maillage territorial des points de collecte et de démantèlement.
Tous les articles ENVIRONNEMENT
Construction Cayola est un site du Groupe Cayola