ÉVÉNEMENTS
EMPLOI
Environnement Magazine
CONTACTS
S'ABONNER
SE CONNECTER
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX VRD
TERRASSEMENTS
EMPLOI-FORMATION
À la une \ ENVIRONNEMENT

Traçabilité des déchets : Trace lance Cyclop, une plateforme commune basée sur la blockchain

Par Bruno Mortgat. Publié le 3 février 2022.
Traçabilité des déchets : Trace lance Cyclop, une plateforme commune basée sur la blockchain
Cyclop permet de tracer le cycle de vie des déchets de bout en bout, en associant, au niveau de granularité le plus fin disponible (par exemple la maille pour les terres excavées), l’ensemble des documents de traçabilité émis par les différents acteurs. ©B.Mortgat
NEWSLETTERS
Archiver cet article
PUBLICITÉ
La plateforme Cyclop lancée par le groupe Trace vise à collationner les données de traçabilité des déchets, terres excavées et sédiments pour l’ensemble des filières concernées, dans un cadre de gouvernance ouvert.
 
Le groupe d’ingénierie environnementale Trace annonce le lancement de Cyclop, une plateforme de traçabilité des déchets à destination des différentes industries et filières métiers. Construite avec l’aide d’IBM Consulting, cette solution s’appuie sur la technologie blockchain pour sécuriser et assurer la confidentialité des données, en s’appuyant notamment sur le protocole Hyperledger Fabric.
 
Cette annonce intervient dans le contexte de l’entrée en vigueur de la loi anti-gaspillage pour une économie circulaire (dite loi AGEC), qui impose depuis le 1er janvier 2022 aux producteurs de déchets et aux filières de recyclage de partager les données de traçabilité des déchets, notamment en ce qui concerne les terres excavées, les sédiments et les produits de démolition, dans un registre national des déchets1.

Réunir les acteurs de la filière
 
La plateforme Cyclop vise à réunir les différents acteurs de la filière : producteurs de déchets, laboratoires d’analyse, assistants à maîtrise d’ouvrage, transporteurs, entreprises de travaux, négociants, exutoires et acteurs de la revalorisation, et intègre pour eux l’ensemble des éléments devant dès à présent être remontés dans le registre national des déchets au format attendu, leur permettant de se mettre en conformité via un outil accessible à moindre coût. Il s’agit aussi de générer une efficience collective, en réduisant pour chaque acteur l’effort  d’agrégation des données et le risque associé à une défaillance de traçabilité.
La plateforme permet de tracer le cycle de vie des déchets de bout en bout, en associant, au niveau de granularité le plus fin disponible (par exemple la maille pour les terres excavées), l’ensemble des documents de traçabilité émis par les différents acteurs (diagnostic et caractérisation, fiche d’identification des déchets, certificat d’acception préalable, bordereau de suivi des déchets, etc..).
 
« Cyclop doit être perçu comme un bien commun de la filière en matière de traçabilité. Au-delà des objectifs parfois divergents des acteurs, nous sommes tous concernés par cet enjeu de renforcement de la traçabilité et de la valorisation des déchets. Cyclop vise à doter la filière d’une plateforme intégrant les processus spécifiques de traçabilité de chaque acteur et, ainsi, à mieux gérer le risque », souligne Didier Lusseyran, directeur général de Trace Digital Processing.
 
Une  initiative ouverte

 
La plateforme se veut générique et adaptable, co-construite par et pour les acteurs de la filière et les experts du métier. Pour développer ses fonctionnalités, elle entend accueillir tous les acteurs de l’économie circulaire dans un cadre de gouvernance ouverte, multipartite et distribuée auprès des utilisateurs clés.

1. Décret du 25 mars  2021 relatif à la traçabilité des déchets, des terres excavées et des sédiments, JORF du 27 mars 2021
Rejoignez-nous sur : LinkedIn, Youtube, Facebook et X.
À lire également
1er décembre 2023
Grâce à un nouveau système industriel, Hubcycle évite plus de 1414 tonnes de CO2 en 2023 La start-up Hubcycle a évité l’émission de 1414 tonnes de CO2 depuis le début de l’année, soit 2.46 tonnes de CO2 par tonne de produits vendus.
Grâce à un nouveau système industriel, Hubcycle évite plus de 1414 tonnes de CO2 en 2023
15 janvier 2024
Veolia mise sur le V2G pour ses véhicules de collecte de déchets au Royaume-Uni Veolia compte électrifier sa flotte de véhicules de collecte des déchets tout en participant à la stabilité du réseau électrique grâce à la technologie Vehicule-to-grid, qui permet de renvoyer de l’électricité sur le réseau pendant les pics de consommation. 
Veolia mise sur le V2G pour ses véhicules de collecte de déchets au Royaume-Uni
20 décembre 2023
FEDEREC, l’ADEME et la Région Île-de-France signent une convention pour dynamiser l’économie circulaire en région parisienne Pour une région Île-de-France plus verte, FEDEREC, l’ADEME et la Région Île-de-France viennent de signer une ambitieuse convention de partenariat qui devrait accélérer le développement et l’efficacité de l’économie circulaire en région parisienne.
FEDEREC, l’ADEME et la Région Île-de-France signent une convention pour dynamiser l’économie circulaire en région parisienne
Tous les articles ENVIRONNEMENT
Construction Cayola est un site du Groupe Cayola