Découvrez nos magazines
Formules print et numériques (à partir de 8,90 €)
Accès abonnés ✒ Nos offres magazines Voir nos offres
Menu

ENVIRONNEMENT
VIDÉOS
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX VRD
TERRASSEMENTS & CARRIÈRES

Nîmes Pont-du-Gard, une gare écologique

Partager :
Nîmes Pont-du-Gard, une gare écologique
Par la rédaction, le 13 octobre 2020
✉ Découvrez notre newsletter gratuite Environnement
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Nîmes Pont-du-Gard est la première gare, conçue par les équipes d’Arep et de SNCF Gares & Connexions, certifiée par le label "Bâtiment Durable Occitanie".

"C’est une gare dans un jardin méditerranéen, que l’on découvre à travers les arbres. Nous avons conçu un volume simple, surmonté d’une grande toiture protectrice et unifiante, une grande maison de forme presque carrée, clin d’oeil au bâtiment du même nom. Cette grande ombrière débordante, repose sur des poteaux en bois de 9 mètres de haut. Elle protège des rayons du soleil et filtre la lumière avec ses clins extérieurs et ses grandes nappes de chaumes de bambous suspendues à l’intérieur. Les façades entièrement vitrées sont également protégées au sudouest et nord-ouest par des grands « voilages » verticaux de bambous", explique Fabienne Couvert, directrice déléguée Architecture.

Un bâtiment annexe de services vient se glisser sous la toiture et longe, à l’extérieur, les quais TER. À l’inverse du hall, ce bâtiment très minéral, dans des tons ocres, protège le parvis du mistral. Il se situe à l’articulation des 2 lignes de trains : la ligne TER existante et la nouvelle ligne TGV.

-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Le parvis a été conçu comme des mouvements de sol dans le talus végétal afin de réduire l’impact visuel de l’ouvrage ferroviaire au profit d’une échelle plus humaine. Les stationnements sont disposés dès l’entrée du site.

Une conception écologique

Arep a pris le parti de limiter l’imperméabilisation des sols via une conception qui favorise l’infiltration directe par des noues et des bassins paysagers pour servir l’alimentation naturelle des nappes phréatiques nécessaires aux productions vinicoles et horticoles environnantes. Noues et bassins ont été dimensionnés pour faire face à un épisode de pluie centennal.

L’enveloppe du bâtiment a été conçue pour répondre aux besoins énergétiques importants en matière d’éclairage. Le hall d’échanges laisse ainsi entrer une lumière naturelle très abondante. Ce dernier est composé exclusivement de LED. Il est piloté par une commande centralisée pour contrôler l’allumage et l’extinction des lampes selon un programme horaire, à l’aide également de capteurs de luminosité qui agissent sur les sources d’éclairage.

Dans le bâtiment de service, les locaux chauffés ou rafraîchis sont regroupés avec des surfaces déperditives très restreintes et une forte inertie grâce à l’isolation extérieure et le plancher béton. La consommation d’énergie des locaux de service de la gare est inférieure de plus de 30% au niveau réglementaire (RT 2012).

7 700 m2 de panneaux solaires sont installés sur les ombrières du parking paysager, ce qui produit 1,7 GWH/an, soit l’équivalent de la consommation d’électricité de 407 foyers français en moyenne. L’écoconception du bâtiment réduit en outre ses besoins énergétiques. L’électricité excédentaire produite est injectée dans le réseau d’Enedis. La gare participe ainsi à l’amélioration du mix énergétique territorial.

Modes doux

Au-delà de l’interconnexion entre le TGV, le TER et les lignes de bus, le nouveau PEM accueille des modes de transports alternatifs avec 24 stationnements vélos (dont 50% avec possibilité de recharge de batterie) et 96 places de parking équipés de bornes de recharge pour véhicules électriques.

Matériaux biosourcés

Les équipes d’Arep ont réduit au maximum l’emploi de matériaux lourds comme l’acier dans la conception des limites séparatives sur le site. Seules les clôtures de sécurisation de la ligne à grande vitesse sont conçues avec des matériaux lourds pour remplir les normes de sécurité exigées. À l’inverse, les clôtures paysagères ont été formées grâce à des noues plantées, avec des roseaux, d’herbes des indies et d’autres clôtures en ganivelles.

Réemploi des terres

Les mouvements de terres nécessaires à la construction de la gare représentent le gisement le plus important de la matière mobilisée pour le projet avec près de 20 000 m3 de terre végétale stockée et réemployée sur site. Le parement extérieur des bâtiments de service est formé d’un béton composé d’agrégats locaux.

Béton local

Pour limiter les impacts environnementaux liés au prélèvement de l’eau et à la quantité de ciment mobilisée, le béton a été réalisé depuis une centrale à béton locale. Elle s’approvisionne avec des agrégats adaptés provenant d’une commune située à moins de 10 km et un dosage de ciment de 12 %.

Transport quasi nul

Afin de limiter le transport des matériaux, l’approvisionnement est exclusivement local ou ou effectué dans les régions voisines. La pierre calcaire de Hauteville mise en oeuvre dans le hall est extraite des carrières du Bugey dans l’Ain. Elle résiste à un trafic dense et offre une évolutivité de l’espace. Les poteaux de la charpente du hall en lamellé collé, sont réalisés dans une scierie de Haute-Saône, à partir de grumes de chênes qui proviennent du massif vosgien.

La fiche technique

26 ha d’aménagements extérieurs
5 ha d’espaces plantés
435 arbres plantés
7 700 m2 d’ombrières photovoltaïques
20 000 m3 de terre réemployée sur site
 
Les intervenants


Maître d’ouvrage : SNCF Réseau
Maître d’ouvrage délégué : SNCF Gares & Connexions
Conduite d’opération : Arep-Parvis
Maître d’oeuvre général : SNCF Gares & Connexions, TechniGares Est & Sud, ABE PACA
Maître d’oeuvre : Arep (architecture, paysage, éclairage), SNCF Réseau (infrastructure ferroviaire, ouvrages d’art), Setec/Tess (génie civil, structure, enveloppe), Territoires Landscape (étude paysage)
Architectes : Atelier d’Architecture Gares & Connexions
Entreprises : Sogea Sud GTM Sud Ouest (génie civil, second oeuvre, couverture, façades), Buesa Laquet (VRD, aménagements extérieurs paysage), Axima (CVC), Ineo (CFO, CFA, sonorisation), DID Clim (brumisation), Baudin Châteauneuf (abris de quais et paravents), Pépinières d’Anduze (fournisseur chaume de bambous), Metalset (fournitures et mise en oeuvre des panneaux de façade et plafonds en bambou).
 

Crédit photo : Arep/SNCF Gares & Connexions
  BTP ça tourne prêt pour le décollage !
+ de vidéos BTP ça tourne
Le flash info du BTP
À lire également
[Reportage] Reconversion vertueuse aux portes de La Défense
[Reportage] Reconversion vertueuse aux portes de La Défense
À La Garenne-Colombes (92), aux portes de La Défense, un vaste chantier de démolition vient de se terminer. Sur une surface totale de plus de 10 ha, tout un quartier industriel, auparavant occupé par un centre R&D de PSA Peugeot-Citroën, sera progressivement reconverti d’ici 2030. L’opération se veut vertueuse dès l’étape de la déconstruction.
Végétalisation du bâti : « La faisabilité doit primer sur le marketing »
Végétalisation du bâti : « La faisabilité doit primer sur le marketing »
Architecte associé au sein de l’atelier d’architecture King Kong, Frédéric Neau a imaginé la gare de Vitry-Centre du Grand Paris Express, qui se caractérise par de larges parties végétalisées. Pour le professionnel, la végétalisation est un bienfait, complémentaire au bâti. Attention toutefois. Le rapport à la rentabilité est à reconsidérer.
Pizzorno : – 9,2 % au 4e trimestre 2019 mais un impact limité du Covid-19
Pizzorno : – 9,2 % au 4e trimestre 2019 mais un impact limité du Covid-19
Avec un 4e trimestre 2019 à – 9,2 %, Pizzorno Environnement a terminé l’année 2019 à – 6,6 % avec un chiffre d’affaires de 217,5 millions d’euros, principalement à cause de son activité traitement-valorisation, qui s’est contractée de – 23,5 % sur l’ensemble de l’année. Toutefois, le groupe annonce que la crise sanitaire liée au Covid-19 a pour l’instant peu d’impact sur son activité 2020.
Marseille : Leclercq Associés choisi pour repenser l’urbanisme d’Euromed 2
Marseille : Leclercq Associés choisi pour repenser l’urbanisme d’Euromed 2
L’établissement public d’aménagement, Euroméditerranée a confié à l’agence Leclercq Associés une mission de six ans visant à définir les différentes orientations urbaines des 170 hectares du secteur Euromed 2.
Tous les articles ENVIRONNEMENT
Tous nos magazines
Accéder au kiosque
Événements
FEDEREC, L’industrie du recyclage : quel plan de relance ?
29 Octobre 2020
Intersol 2020
3 Novembre 2020
bauma CONEXPO INDIA
3 Novembre 2020
+ d'événements
Emploi
- Manoeuvre bâtiment
- Chef d'équipe travaux publics
- Terrassier / Terrassière
- Conducteur / Conductrice de travaux du bâtiment
+ d’offres
Applications
Construction Cayola est un site du Groupe Cayola.