Découvrez nos newsletters
Gratuites et spécialisées dans votre secteur
Accès abonnés ✉ Nos newsletters gratuites Je m'abonne
Menu

ENVIRONNEMENT
VIDÉOS
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX
TERRASSEMENTS & CARRIÈRES

Après une année 2018 contrastée, les recycleurs voient « des nuages à l'horizon »

Partager :
Après une année 2018 contrastée, les recycleurs voient « des nuages à l'horizon »
Par Eva Gomez, le 30 octobre 2019
✉ Découvrez notre newsletter gratuite Environnement
Alors que l’année 2019 tire à sa fin, la Fédération des entreprises du recyclage (Federec) a présenté, ce mercredi 30 octobre, son observatoire statistique pour le marché du recyclage en 2018. « Une année de transition et des nuages à l’horizon », analyse la fédération professionnelle.

En 2018, le volume global de déchets collectés a progressé de 2% pour atteindre 107 millions de tonnes, contre 105 millions de tonnes en 2017. Ces résultats sont notamment portés par « l’activité BTP en croissance continue sur toute l’année », souligne la fédération des entreprises du recyclage (Federec). Après une année 2017 réjouissante pour l’ensemble des filières du recyclage, l’année 2018 laisse présager un futur moins radieux. C’est ainsi un bilan en demi-teinte qui est établi ce mercredi 30 octobre par Federec. « Porté par un élan positif pendant tout le premier semestre, l’ensemble de la profession s’est retrouvée en difficulté fin 2018, sans toutefois lâcher prise », a reconnu Jean-Philippe Carpentier, président de Federec.

Les « nuages » survenus fin 2018 trouvent leur source dans deux causes : « Nous sommes confrontés à des problèmes de débouchés pour certaines matières, comme le papier-carton qui est un secteur en warning complet », s’inquiète Jean-Philippe Carpentier. Par ailleurs, « il existe une crise sur les exutoires des déchets ultimes en alternative au stockage : l’une des voies de sortie est le CSR mais la France n’a pas bougé à ce sujet », se désole le président de Federec, qui rappelle l’objectif français de réduire l’enfouissement de 50% à l’horizon 2025.

La filière papiers-cartons particulièrement impactée

La filière la plus impactée est donc celle des papiers et cartons. Le volume de collecte a diminué de 4,6 % en 2018 (6,961 millions de tonnes). « C’est la première fois qu’on observe une telle baisse », soulève Pascal Genneviève, président de Federec papiers-cartons. La décroissance du recyclage du papier graphique, qui reflète la baisse des usages dans la société y compris dans le secteur de la presse, inquiète particulièrement les professionnels. « Nous voulons absolument éviter la fermeture des centres de tri », alerte Pascal Genneviève. D’autant que « la situation se dégrade beaucoup en 2019 avec la saturation du marché européen, due aux difficultés d’écoulement des excédents à l’export, qui sont liées à la fermeture des marchés asiatiques », conclut-il.

Autre filière chahutée fin 2018 : celle des métaux ferreux. « Le prix à la tonne va diminuer de 50 à 60 euros », souligne Marie-Pierre Mescam, présidente de Federec métal. Les volumes collectés tendent à diminuer, notamment du fait du ralentissement des marchés automobiles. « Il est urgent de mettre en place des soutiens à l’incorporation des ferrailles pour orienter le marché vers les filières électriques », estime Marie-Pierre Mescam. Les métaux non-ferreux connaissent également une baisse de régime : en 2018, la filière enregistre une baisse de 5,2% de son chiffre d’affaires, en partie à cause de la fermeture du débouché chinois.

Baisse du chiffre d’affaires mais hausse des investissements

Côté chiffre d’affaires, les entreprises du recyclage ont connu une légère baisse en 2018 (- 0,8%) : il atteint 9,04 milliards d’euros, contre 9,11 milliards en 2017. Néanmoins, les investissements ont augmenté de 5,9% pour atteindre 568 milliards d’euros. « La très bonne année 2017 a permis de faire des investissements conséquents », explique le président de la fédération professionnelle. 44% de ces investissements ont été consacrés au renouvellement des machines de tri, et 27% au renouvellement du matériel de collecte.
 
 
DR.
Offre en ligne à partir de 8,90 €
Dans ce contexte particulier, le premier mois d'abonnement est offert.
Je m'abonne
Retrouvez toute l'information de cette rubrique dans le magazine Mat Environnement.
Mat Environnement, l'actualité de la filière environnement.
Consulter le magazine
S'identifier
S'inscrire
  Zapping de la semaine : Les chantiers vont-ils reprendre ?
Le guide de bonne pratique est enfin entre toutes les mains, et force est de constater qu'il reste compliqué à appliquer dans un contexte de chantier.
+ de vidéos BTP ça tourne
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
WC LOC, EXPERT EN SANITAIRES MOBILES À LA MESURE DE VOS ENVIES... SURTOUT LES PLUS PRESSANTES !
Quelle que soit la durée de votre chantier et sa typologie (souterrain, ferroviaire, aérien, routier, fluvial, construction…), WC Loc vous apporte un accompagnement personnalisé pour disposer de solutions sanitaires robustes et parfaitement adaptées à la taille de vos équipes et aux contraintes de votre terrain. Besoin d’un WC sur votre chantier ? Contactez-nous !
Accéder au site de WC LOC
EN CONFINEMENT AVEC...
Hervé Doll (Hidromek)
Crise du Covid-19 oblige, BTP Magazine a souhaité en savoir un peu plus sur ce que font les professionnels du secteur pendant cette période de confinement. Journée type ? Quelles nouvelles habitudes ? Quelles méthodes ? Etc...Ou comment s'organise la profession en cette période étrange...Hervé Doll, responsable réseau d'Hidromek , nous évoque son quotidien.
Toutes les interviews
Pour plus d'informations cliquez ici
À lire également
Un nouveau broyeur pour pelle dans la gamme de FAE
Un nouveau broyeur pour pelle dans la gamme de FAE
FAE a dévoilé le BL2/EX/VT, son dernier broyeur conçu pour les pelles de huit à quatorze tonnes et équipé d’un moteur à cylindrée variable automatique.
Coup de frein pour le développement de l’éolien terrestre ?
Coup de frein pour le développement de l’éolien terrestre ?
Après avoir encouragé le développement de l’énergie éolienne, Emmanuel Macron semble aujourd’hui faire marche arrière pour répondre aux inquiétudes des élus locaux. Le gouvernement vient ainsi de se prononcer en faveur d’un renforcement des conditions d’attribution des parcs éoliens au grand dam du Syndicat des énergies renouvelables (SER) et de France Energie Eolienne (FEE), qui viennent de publier un communiqué commun pour défendre les atouts de la filière.
Electrique : Renault Trucks récompensé en Allemagne
Electrique : Renault Trucks récompensé en Allemagne
Renault Trucks s'est vu remettre le VR Award « Protection de l’environnement – constructeur », décerné par le magazine allemand VerkehrsRundschau, pour sa gamme Z.E. 100 % électrique. 
Métaux ferreux : synthèse des variations des indices en février 2020
Métaux ferreux : synthèse des variations des indices en février 2020
Afin d’assurer l’indépendance et la confidentialité des données, Federec a confié à KPMG l’élaboration des indices reflétant les variations mensuelles des prix de vente de métaux ferreux.Voici les indices de variation entre janvier et février 2020.
A Toulouse, Spie batignolles malet teste le fret fluvial pour gérer les matériaux de ses chantiers
A Toulouse, Spie batignolles malet teste le fret fluvial pour gérer les matériaux de ses chantiers
Afin de réduire ses émissions de carbone, Spie batignolles expérimente, en ce moment même, sur le canal des Deux Mers, l’évacuation et l’apport des matériaux de ses chantiers via le transport fluvial. ​
Paprec recyclera 12 millions de tonnes de déchets en 2020
Paprec recyclera 12 millions de tonnes de déchets en 2020
En 2020, le groupe Paprec recyclera 12 millions de tonnes de déchets ! Comptant désormais plus de 10 000 collaborateurs, l’entreprise dirigée par Jean-Luc Petithuguenin dispose pour cela de 210 sites, dans lesquels 1,2 milliards d’euros ont été investis pour l’outil industriel.
Plus de 18 milliards d'euros de CA pour Suez en 2019
Plus de 18 milliards d'euros de CA pour Suez en 2019
Suez a réalisé une année 2019 supérieure à ses attentes avec un chiffre d’affaires légèrement supérieur à 18 milliards d’euros, soit + 3,9 % par rapport à 2018.
Tous les articles ENVIRONNEMENT
Nos magazines
Accéder au kiosque
Événements
Confs'Amiante Bâti
5 Mai 2020
Confs'Amiante Bâti
HSE 2020
12 Mai 2020
HSE 2020
Amorce - Colloque Énergie
12 Mai 2020
Amorce - Colloque Énergie
+ d'événements
Emploi
- Chef de chantier
- Assistant / Assistante de gestion d'entreprise
- Technico-commercial deviseur / Technico-commerciale deviseuse
- Conducteur / Conductrice génie civil
+ d’offres
Applications
Construction Cayola est un site du Groupe Cayola.