Découvrez nos magazines
Formules print et numériques (à partir de 8,90 €)
Accès abonnés ✒ Nos offres magazines Voir nos offres
Menu

ENVIRONNEMENT
VIDÉOS
BÂTIMENT
ENVIRONNEMENT
INFRASTRUCTURES TP
MATÉRIELS
RAIL
RÉSEAUX
TERRASSEMENTS & CARRIÈRES

[Tribune] Paris en travaux : galère ou opportunité pour l'économie circulaire ?

Partager :
[Tribune] Paris en travaux : galère ou opportunité pour l'économie circulaire ?
Par Emmanuel Cazeneuve, PDG d'Hesus, le 4 octobre 2019
✉ Découvrez notre newsletter gratuite Environnement
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Paris cet énorme chantier...! Partout, les travaux battent leur plein, engendrant beaucoup de bruit et des difficultés de circulation. Au-delà de ces désagréments, le nombre de chantiers actuellement en cours est une excellente nouvelle, considère Emmanuel Cazeneuve, PDG d’Hesus.

Grand Paris, Jeux Olympiques, transports publics, végétalisation, partout la ville se transforme. Que ce soit en voiture, en scooter, à vélo ou dans les transports urbains impossible d’y échapper. Les parisiens et plus largement les franciliens subissent les effets néfastes de ces nombreux travaux qui génèrent retards, allongement des temps de trajets et autres contrariétés.

"Paris, comme toutes les grandes métropoles, doit aujourd’hui relever de grands défis et se transformer pour répondre aux enjeux environnementaux que sont la qualité de l’air, les nouveaux modes de consommation et de mobilité, ainsi que l’anti-étalement urbain. Et pour ce faire doit obligatoirement repenser ses infrastructures : métro, fermes urbaines, réaménagement d’anciennes friches industrielles. Et qui dit modification des infrastructures dit travaux", débute Emmanuel Cazeneuve.

-------------------- PUBLICITÉ --------------------
"Si cela peut sembler une contrainte aujourd’hui, il faut plutôt voir cela comme un nécessaire investissement pour une meilleure qualité de vie demain. Et surtout profiter de cette opportunité pour faire jouer à plein l’économie circulaire, afin d’atteindre non seulement le taux de recyclage fixé à 70% des déchets du BTP valorisés d’ici 2020, conformément aux directives européennes, mais même d’aller au-delà et d’entrer réellement dans une démarche de développement durable et de préservation des ressources naturelles", affirme-t-il.

Pour le fondateur d’Hesus, les véritables désagréments ne sont pas les difficultés de circulation, ni les 5 min de plus que l’on met pour se rendre au travail, ce sont les déchets générés et l’impact sur notre planète, sur la biodiversité et la consommation de matières premières. "Représentant près de la moitié des déchets produits en France, et longtemps considérée comme un inconvénient dont le BTP se débarrassait, en l’enfouissant la plupart du temps, la terre issue des chantiers de bâtiment ou de travaux publics doit être économisée, recyclée, réutilisée", rappelle-t-il.

Aujourd’hui, un nouveau modèle économique vertueux qui récupère, recycle, trie et économise se met en place. "On crée de plus en plus de circuits courts et de plateformes qui permettent et facilitent les échanges entre les chantiers. Cette digitalisation du secteur aide à la circulation des éléments, crée de nouveaux métiers et réactualise d’anciennes techniques", croit Emmanuel Cazeneuve.

Les initiatives se multiplient. Citons le retour à l’utilisation de la terre crue, ce matériau ancestral qui a été délaissé depuis des décennies au profit du béton et qui revient en force. Un matériau écologique et totalement biodégradable, qui régule l’hygrométrie, capte la chaleur et la restitue, permettant ainsi des économies d’énergie et de CO2. 

"Avec les nombreux chantiers franciliens et le creusement des tunnels du Grand Paris Express, c’est 43 millions de tonnes de terres qui vont être extraites du sous-sol. Une manne pour la construction d’éco-quartiers. A Ivry, un quartier entier va être construit avec des déblais du futur métro francilien, avec 30 000 m3 d’habitations sur pilotis en bord de Seine", s’enthousiasme le dirigeant. Même le futur village olympique devrait être intégralement réalisé avec des matières recyclées.

"Alors oui, il y a beaucoup de chantiers et cela va probablement encore s’accélérer, mais c’est exactement dans cette période de grand travaux qu’il faut industrialiser ce modèle vertueux pour favoriser la transition énergétique et préserver les ressources de notre planète et sa biodiversité. D’autant qu’il est économiquement performant et permet de réduire considérablement les coûts de construction et de réaliser ainsi de substantielles économies", conclut Emmanuel Cazeneuve.

 

Emmanuel Cazeneuve, PDG d'Hesus.
  Ripage express en gare de Villejuif : Partie II
Qu’est-ce qu’un ripage ? En quoi consiste cette opération ? A travers l’exemple du creusement du tunnel de la ligne 15 Sud, entre Villejuif-Institut Gustave Roussy et Villejuif Louis Aragon, nous vous proposons de découvrir, en deux vidéos, comment le tunnelier Amandine, qui a percé la paroi de la gare le 22 juin dernier, a pu être ripé jusqu’au tympan de redémarrage où il a repris hier son creusement. 
+ de vidéos BTP ça tourne
Le flash info du BTP
Nos magazines
Accéder au kiosque
À lire également
[Enquête] Recyclage des métaux ferreux et non ferreux : Des défis à relever, mais des outils sur lesquels compter
[Enquête] Recyclage des métaux ferreux et non ferreux : Des défis à relever, mais des outils sur lesquels compter
Le secteur du recyclage des métaux tire un bilan récent relativement contrasté. L’industrialisation massive de ses filières n’en reste pas moins un atout majeur face aux défis et reste portée par un matériel en constante évolution.
[Reportage] Un broyeur et 10 000 t d’entrants à Gennevilliers
[Reportage] Un broyeur et 10 000 t d’entrants à Gennevilliers
Au sein du groupe Derichebourg, la société Revival récupère les déchets dans plusieurs départements du Nord et du Centre de la France. Le site de Gennevilliers, spécialisé dans le traitement des métaux, est l’un des plus importants de la région parisienne. Grâce à sa cisaille et à son broyeur, il est capable de traiter 10 000 t d’entrants chaque mois. Nous avons visité le site en compagnie d’Edouard Rosier, le responsable d’exploitation.
Plastiques issus de DEEE : Indices de variation des prix entre mars et avril 2020
Plastiques issus de DEEE : Indices de variation des prix entre mars et avril 2020
Tous les mois, Federec publie les indices reflétant les variations mensuelles des prix de vente des plastiques issus de DEEE. Voici les indices de variation entre mars et avril 2020.
Bois de classe B : synthèse des variations des indices en avril 2020
Bois de classe B : synthèse des variations des indices en avril 2020
La filière Palettes & Bois de Federec, la Fédération professionnelle des entreprises de recyclage, publie régulièrement des indices reflétant les variations mensuelles des prix indicatifs des coûts de traitement (en euro par tonne) du Bois de classe B, qui regroupe les bois faiblement traités, soit les panneaux, les bois d’ameublement, les bois de démolition, ou encore les résidus d’exploitation forestière. Voici les indices de variation entre octobre 2019 et avril 2020.
Vinci signe un PPP de 76 millions d’euros en Allemagne
Vinci signe un PPP de 76 millions d’euros en Allemagne
Vinci Energies a signé avec la ville allemande de Velbert un partenariat public-privé (PPP) de 76 millions d’euros pour la modernisation et l’exploitation du bürgerforum (« forum des citoyens ») Niederberg.
[Interview] Patrick Kornberg (Federec) : « On peut craindre des effets liés au coronavirus à long terme »
[Interview] Patrick Kornberg (Federec) : « On peut craindre des effets liés au coronavirus à long terme »
Patrick Kornberg est président de la filière métaux non ferreux de Federec. Pour Mat Environnement, il évoque les conséquences du coronavirus et de la limitation des capacités d'enfouissement sur le secteur.
Groupe Renault : quand l’industrie automobile s’implique dans le recyclage des métaux
Groupe Renault : quand l’industrie automobile s’implique dans le recyclage des métaux
Les grands groupes automobiles se sont eux aussi engagés dans la voie du recyclage des métaux, à l’image de Renault et de son écosystème entièrement dédié à l’économie circulaire.
Tous les articles ENVIRONNEMENT
Événements
Solar PV World Expo 2020
16 Août 2020
Solar PV World Expo 2020
EXPOBIOGAZ
2 Septembre 2020
EXPOBIOGAZ
20e Congrès international du recyclage automobile (IARC)
2 Septembre 2020
20e Congrès international du recyclage automobile (IARC)
+ d'événements
Emploi
- Conseiller / Conseillère technique habitat écologique
- Manoeuvre de chantier
- Tireur / Tireuse au râteau
- Conducteur / Conductrice de travaux du bâtiment
+ d’offres
Applications
Construction Cayola est un site du Groupe Cayola.